Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Farfugium japonicum : planter, cultiver et entretenir

Le Farfugium en quelques mots

  • Les Farfugium sont des vivaces asiatiques qui poussent dans les prairies humides ou le long des cours d’eau
  • Elles sont surtout cultivées pour leur feuillage très ornemental et persistant
  • Elles offrent une jolie floraison automnale de couleur jaune
  • La plante panthère est rustique jusque -10°C
  • C’est une vivace d’ombre ou de mi-ombre pour un sol restant frais à humide

Le mot de notre expert

Vivace à l’imposant feuillage frais, réniforme et finalement très ornemental, le Farfugium japonicum est originaire d’Asie de l’Est et du Japon. Il apprécie de pousser dans les prairies humides et le long des cours d’eau boisés. C’est donc dans une partie de sous-bois humide que la plante panthère poussera le mieux dans nos jardins.

Sa rusticité moyenne (-10°C) l’écarte de certaines régions plus au Nord, mais à tort ! En effet, il est tout à fait possible de cultiver les Farfugium en pot que l’on rentrera en serre froide dès les plus gros frimas. Le bon moyen de savoir quand rentrer la plante est de regarder le feuillage : s’il disparaît (à -7°C) alors que celui-ci est normalement persistant, c’est qu’il est plus que temps de lui faire prendre ses quartiers d’hiver.

Dans les faits remarquables, elle fleurit tardivement, entre octobre et novembre, en quelques capitules rappelant de petites marguerites jaunes que certains puristes coupent pour ne garder que le feuillage.

Bien que seul l’espèce Farfugium japonicum n’est proposée dans le commerce, on en retrouve un bon nombre de variétés aux qualités diverses : fleurs doubles, feuillage géant, ondulé ou frisé ou encore strié de veines claires ou ponctué de points jaunes. Vous l’aurez compris, il en existe pour tous les goûts.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Farfugium japonicum

Famille : Asteracées

Noms communs : Plante panthère, Farfugium

Floraison : octobre à novembre

Hauteur : jusqu'à 80 cm

Exposition : ombre à mi-ombre

Sol : humifère restant frais à humide

Rusticité : -12°C

Le genre Farfugium fait partie de la famille des Asteracées et ne comprend que deux espèces : Farfugium japonicum, la plus répandue et Farfugium hiberniflorum, pratiquement introuvable en culture. Les deux espèces sont originaires du Japon (Kyushu pour F. hibernaticum) mais Farfugium japonicum possède une aire de répartition un peu plus large allant jusqu’en Corée et en Chine. Dans la nature, les Farfugium poussent naturellement dans les prairies humides et le long des cours d’eau.

On peut encore retrouver Farfugium japonicum dans les anciennes littératures sous son ancien nom : Ligularia tussilaginea. Cette plante étant en effet très proche botaniquement de ses cousines les ligulaires. A noter que la véritable « plante panthère » ou « plante léopard », les noms vernaculaires des Farfugium, ne se rapporte en réalité qu’à une seule variété : Farfugium japonicium ‘Aureomarginata’ au feuillage constellé de petits points jaunes.

C’est une vivace rhizomateuse peu traçante à feuillage persistant mais qui devient caduc à une température inférieure à -7°C. Les feuilles sont portées par un pétiole épais et long. Elles sont d’abord tomenteuses (couvert de poils fins) puis deviennent au fil des semaines coriaces et luisantes. Leur limbe est arrondi mais échancré au niveau de l’attache du pétiole. Chaque feuille peut atteindre 30 cm de large et même 45 cm dans le cas de Farfugium japonicum ‘Giganteum’. Certaines variétés émettent un feuillage ondulé, frisé, à l’instar de Farfugium japonicum ‘Crispata’, panaché ou strié de veines plus claires ou encore ponctué ou ourlé de crème.

La floraison n’est pas en reste car à partir du mois d’octobre apparaissent sur de longues hampes disposées en corymbes lâches de capitules de couleur jaune, faisant songer à de petites marguerites jaunes. Ces fleurs peuvent atteindre 5 cm de diamètre. Certaines variétés ont été sélectionnées pour offrir une floraison à fleurs doubles.

farfugium : fleurs et feuilles

Farfugium japonicum : fleurs et feuilles

Les principales espèces et variétés de Farfugium

Farfugium japonicum - Plante panthère Pot de 4L/5L

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité
60 cm

Le Farfugium japonicum ou Ligularia tussilagineum, est une belle plante vivace rhizomateuse et persistante. Elle forme des touffes de grandes feuilles rondes en forme de cœur, d'un vert moyen, très luisantes, et produit en octobre des fleurs ressemblant à des petites marguerites jaunes. C'est une plante un peu frileuse, intéressante pour apporter un peu de luxuriance aux zones humides du jardin, au bord d'un bassin, ou même dans un grand pot.

Farfugium japonicum Crispata - Plante Panthère Pot de 4L/5L

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité
50 cm

Ce farfugium Crispata est une forme rare et recherchée, dont le feuillage luisant et épais, vert gris, est très fortement ondulé en bordure. Il s'agit d'une plante vivace rhizomateuse particulièrement ornementale pour les lieux ombragés et les ambiances humides.

Farfugium japonicum Aureomaculatum - Plante Panthère. Pot de 4L/5L

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité
60 cm

Le Farfugium japonicum 'Aureomaculatum' est une belle vivace rhizomateuse et persistante inféodée aux lieux ombragés et aux ambiances humides. Elle forme des touffes de grandes feuilles luisantes en forme de coeur particulièrement lumineuses car ponctuées de petites macules jaunes.

Farfugium japonicum Gigantea - Plante Panthère géante. Pot de 4L/5L

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité
80 cm

Le Farfugium japonicum 'Gigantea' (ou var. giganteum) est remarquable par son développement et la taille de ses feuilles. Elle forme des touffes opulentes composées d'immenses feuilles rondes dont le limbe vert foncé luit comme un miroir.

Farfugium japonicum Wavy Gravy - Plante panthère Pot de 2L/3L

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité
55 cm

Ce farfugium Wavy Gravy est une toute nouvelle forme à feuilles intensément frisées de cette étonnante vivace japonaise. Cette variété compacte forme une touffe froufroutante d'un vert-bleuté-grisé qui persiste en hiver, et produit en octobre des grappes de petites marguerites jaunes.

Plantation des Farfugium

Où planter ?

Concernant l’exposition, les plantes panthères sont des vivaces d’ombre ou de mi-ombre, surtout en pots. Le soleil abîme le feuillage qui a alors tendance à se flétrir. Le vent peut aussi abîmer le feuillage, songez donc à protéger la plante de celui-ci.

Le sol doit être bien riche et humifère et restant frais, voire légèrement humide. La plante est indifférente au pH.

Quand planter ?

La plantation se fait de préférence au printemps en avril ou au début de l’automne, durant les mois de septembre et octobre.

Comment planter en pleine terre ?

La plantation se réalise comme la plupart des vivaces.

  • Creusez un trou de deux fois la profondeur et de deux fois la largeur de la motte.
  • Ajoutez un peu de compost bien mûr au fond du trou car la plante apprécie les terres riches et qui retiennent bien l’eau.
  • Dépotez la plante puis placez-là au fond du trou. Disposez bien le haut de la motte à fleur de terre. Enterrée trop profondément, la plante peut pourrir.
  • Rebouchez le trou avec la terre ameublie et tassez bien sur les bords de la plante.
  • Apportez un bon arrosoir d’eau.
farfugium japonicum

Farfugium japonicum, parfait dans une zone ombragée et humide

Comment planter en pot ?

  • Prenez un grand pot d’au moins 30-40 cm car la plante va le remplir rapidement.
  • Mettez une couche de billes d’argiles ou autre matériaux drainant dans le fond du pot.
  • Faites un mélange de 2/3 de terreau ou terre de jardin et 1/3 de compost.
  • Dépotez et déposez la plante dans le pot et comblez les espaces de substrat.
  • Arrosez bien et placez dans un endroit ombragé.
  • Au tout début du printemps, effectuez un apport d’engrais ou de compost bien mûr.
  • Rempotez tous les 2 ou 3 ans lorsque la plante commence vraiment à être à l’étroit.

→ En savoir plus dans la fiche conseil de Gwenaëlle sur la culture du Farfugium en pot

Entretien et soins

Ne négligez pas les arrosages !

Surtout l’année qui suit la plantation et durant les mois les plus chauds et secs. N’oubliez pas que les Farfugium adorent les sols humides !

Entretien

La plante n’est rustique qu’à -10°C et le feuillage disparaît déjà à -7°C. Pas de panique cependant, il reviendra dès le printemps suivant. Mais à l’automne, protégez bien la souche par un épais paillis ou si votre plante panthère est cultivée en pot, rentrez le pot dans une serre froide (une véranda non chauffée par exemple). Au printemps, un apport de compost bien mûr ou du fumier de cheval décomposé ou en granulés sera apprécié à sa juste valeur.

Vous pouvez couper les hampes florales lorsque les fleurs fanent en fin d’automne. Certains jardiniers préfèrent carrément sacrifier la floraison pour mettre en valeur le feuillage. C’est à vous de voir ! (mais, je trouve cela dommage personnellement…)

Ravageurs et maladies éventuelles

Aucune maladie n’attaque les plantes panthères.

Attention ! Comme les ligulaires, leurs proches cousines botaniques, les Farfugium semblent attirer les limaces et les escargots comme un aimant. Veillez donc au grain et protégez vos vivaces en conséquence ! Découvrez notre fiche conseil : Limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement.

Multiplication des Farfugium

Oubliez catégoriquement le semis ou d’éventuelles boutures, privilégiez plutôt la division des touffes en avril.

En réalité, les Farfugium produisent des rhizomes qui s’étalent et s’écartent de la touffe d’origine. Le plus simple est donc de localiser l’un de ces rhizomes et de le sectionner à la bêche ou au couteau puis de le replanter ailleurs.

Notez bien que le semis est possible mais seulement pour l’espèce type, les variétés ne seront pas reproduites fidèlement.

→ En savoir plus dans notre tuto : Multiplier le Farfugium

Comment associer les Farfugium ?

En sous-bois humide

Sous quelques arbres disposant une ombre bienfaitrice, votre jardin vous offre une terre très humifère. De plus, une pièce d’eau non loin de là dispense une humidité agréable dans l’atmosphère mais aussi au niveau du sol. C’est l’endroit parfait pour accueillir une Farfugium japonicum ‘Gigantea’ aux grosses feuilles un peu exotiques. Pourquoi ne pas l’accompagner de belles fougères arborescentes, dont les frondes découpées contrasteront fortement avec le feuillage de la plante panthère. Accompagnez-les d’un Cycas revoluta et d’un Sureau au feuillage pourpré pour apporter un peu de contraste dans tout ce vert.

Une autre idée serait d’accompagner la floraison automnale du Farfugium, une « copine du Japon » serait une excellente idée. Une Actea japonica ‘Cheju-Do’ au feuillage glacé d’argent au printemps et aux multiples épis dressés blancs et graciles. Restons au Japon et aux floraisons automnales avec cette très jolie Anémone du Japon ‘Rubra Plena’ avec sa floraison semi-double rose foncé. Enfin, n’oublions un beau contraste de forme et de couleur de feuillage avec quelques touffes de laîches du Japon, Carex morrowii ‘Aureomarginata’, au feuillage souple, persistant, jaune fortement marginé de vert qui illuminera les coins les plus sombres du jardin.

En pot à l’ombre

Par chez vous, les hivers sont trop rigoureux pour laisser pousser des Farfugium en pleine terre ? Pas de panique, ils vivent très bien dans de gros pots que l’on remisera en hiver dans une serre froide. Mais en attendant, ce sera l’occasion d’une petites scénette de vivace appréciant les ambiances ombragées et humides et qui ne souffrent pas d’être cultivée en pot. Le Farfugium japonicum ‘Crispata’ est une forme rare, au feuillage intensément ondulé en bordure et, il est de plus, de croissance plus compacte que l’espèce type et ne dépassera guère les cinquante centimètres en tous sens. Une belle touffe d’herbe du Japon, Hakonechloa macra ‘Aureola’, au magnifique feuillage arqué et panaché de vert strié de doré lui tiendra compagnie. On pourra trouver une petite place pour une mini-collection d’Hostas aux feuillages variées comme par exemple : Hosta ‘Morning Light’, Hosta ‘Rainbow End’ et Hosta ‘Clifford’s Forest Fire’. Pour terminer, on pourra placer une belle potée de ligulaire, la proche cousine des Farfugium en la présence d’un Ligularia stenocephala, aux minces et longs épis de toutes petites fleurs jaunes portées par des tiges brun-noir émergeant d’une touffe massive de feuilles brillantes, en forme de cœur.

→ Découvrez d’autres inspirations pour associer le Farfugium

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 2.5 sur 5)
Laisser un commentaire