Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Cimicifuga : planter, cultiver et entretenir

Les cimicifuga, en quelques mots

  • Les Cimicifugas sont des vivaces qui se plaisent à l’ombre ou à la mi-ombre, ils sont idéaux pour illuminer un coin sombre du jardin.
  • Ils fleurissent à une période de l’année où les fleurs sont plus rares : de l’été aux premières gelées.
  • Les fleurs sont formées de hampes florales élégantes, structurantes, parfumées et graphiques qui flottent au-dessus de la touffe du feuillage.
  • Les différentes variétés de Cimicifugas permettent d’habiller les fonds de massifs grâce à des hauteurs et couleurs variées.

Le mot de notre experte

Très facile à cultiver, le cimicifuga (ou Actaea) est une vivace rustique remarquable au jardin pour ses hampes florales élégantes et légères qui apparaissent au-dessus de son feuillage. Ces hampes florales gracieuses se terminent par des épis floraux blancs à rosés qui vont illuminer les coins d’ombre. Elles sont d’ailleurs à l’origine de son autre nom commun, le cierge d’argent. Elles peuvent atteindre jusqu’à 1,80 mètre de hauteur, c’est l’idéal pour donner une touche aérienne dans un fond de massif.

Idéalement placé à l’ombre ou à la mi-ombre, le cimicifuga fleurit de la fin du printemps aux premières gelées d’automne, période de l’année où les fleurs se font plus rares. De plus, certaines  variétés sont parfumées et évoquent la douceur de la vanille.

Le cimicifuga, que l’on appelle également actée, aime les milieux humifères, neutres, frais voire humides.  Il convient aussi bien aux jardins paysagers qu’aux jardins contemporains.

Les plus connus comme Cimicifuga racemosa ou encore Actaea simplex sont des espèces au feuillage caduc vert mais il existe des variétés au feuillage caduc bleuté, pourpre ou encore violacé à brun. Certaines produisent même des baies décoratives blanches. Alors, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cimicifuga ou Actaea

Famille : Ranunculaceae

Noms communs : cierge d’argent, cimicaire, actée à grappe

Floraison : été à automne

Hauteur : de 60 cm à 1,80 m

Exposition : mi-ombre à ombre

Sol : argileux, riche et frais, neutre à légèrement acide ou basique.

Rusticité : au moins jusqu’à -15°C

Les Cimicifugas sont des vivaces rustiques de la famille de renonculacées comme les anémones. Originaires des zones tempérées de l’hémisphère Nord, il existe une trentaine d’espèces différentes en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Ce sont des plantes d’ombre ou de mi-ombre qui aiment les milieux riches, frais ou humides. Ils préfèrent également les sols argileux neutre à légèrement acides ou basiques.

Le mot Cimicifuga vient de la contraction latine de cimex signifiant « punaise » et de fugare signifiant « en fuite ». Cette dénomination proviendrait de l’odeur désagréable de ses fleurs qui feraient fuir cet insecte. Il semblerait même que l’espèce la plus courante, Cimicifuga racemosa, puisse jouer le rôle d’insecticide en repoussant moustiques ou autres petits insectes.

Le genre Cimicifuga et le genre Actaea étaient autrefois séparés en 2 genres distincts. Le premier genre fructifie sous forme de follicules secs alors que le genre Actaea forme des baies. Aujourd’hui cette classification a évolué et les genres ont été fusionnés par la majeure partie des botanistes. Ainsi on va pouvoir retrouver indifféremment les espèces avec l’un ou l’autre nom de genre comme Actaea racemosa ou Cimicifuga racemosa, nommée Actée à grappe noire. En France, cette dernière est d’ailleurs l’espèce la plus cultivée du genre. En seconde position, nous retrouvons Actaea simplex très répandue pour sa variété Brunette au feuillage brun violacé.

Les Cimicifugas se retrouvent sous de multiples noms comme actée, cimicaire, cierge d’argent, herbe aux punaises ou encore herbe de Saint-Christophe.

actaea

Cimicifuga au beau feuillage chocolat

Le feuillage caduc des Cimicifugas est un feuillage découpé voire divisé, et finement denté dont les coloris peuvent varier du vert clair au pourpre violacé. Par exemple, la variété Cimicifuga simplex atropurpurea se distingue par son feuillage pourpre.

De croissance lente, ils forment des touffes feuillues denses plus ou moins arrondies de 60 cm à 1,80 mètre de haut selon la variété, et d’une longueur comprise entre 50 et 90 cm.

La floraison des Cimicifugas varie de la fin du printemps à la fin de l’automne selon les espèces et les variétés. Elle se manifeste par des majestueuses inflorescences en épis dressés constituées d’une multitude de petites fleurs à la forme généralement étoilée. Ses hampes florales dressées ou légèrement recourbées peuvent atteindre jusqu’à 1,30 mètre de hauteur. Ce sont ces inflorescences blanches dressées qui sont à l’origine de leur nom commun Cierge d’argent. Cependant aujourd’hui les fleurs de ces inflorescences ont des couleurs qui varient du blanc pur au rose selon les variétés. Actaea matsumurae White Pearl est la variété la plus remarquable pour sa floraison d’un blanc pur.

Selon les variétés, les fleurs dégagent une odeur particulière parfois désagréable et parfois délicieusement parfumée allant jusqu’à évoquer la vanille. Ces variétés odorantes évoquant la douceur et le parfum de la vanille sont Cimicifuga simplex brunette, Cimicifuga Carbonella ou encore Actaea simplex James Compton.

Il est possible de faire des bouquets avec les hampes florales des Cimicifugas.

Après la floraison, les fleurs de Cimicifugas se transforment en fruits aux formes variées selon les espèces. Ils pourront soit prendre la forme d’un petit fruit sec qui s’ouvre à maturité, il s’agit d’un follicule, soit ils prendront la forme de petites baies rondes. Ces petites baies de couleur vertes, blanches, roses, rouges ou noires mesurent plusieurs millimètres de diamètre et certaines sont très décoratives. Elles restent toxiques pour l’homme mais semblent appréciées des oiseaux. La variété Actaea pachypoda misty blue est sans doute la variété la plus décorative avec ses baies blanches portées par des pédicelles rouges.

Les espèces botaniques

Originaire de l’Amérique du Nord, cette espèce est la plus courante dans les jardins. Parmi les actées les plus résistantes à la sécheresse, elle se distingue par sa grande hauteur jusqu’à 1,80 m et son feuillage vert clair. Ses fleurs en épis sont blanches et apparaissent entre juillet et août. Leur parfum n’est pas toujours apprécié. Il convient de la planter au fond d’un massif en évitant la proximité de la terrasse ou d’une zone de passage.

  • Cierge d’Argent – Actaea simplex

Originaire des pays tempérés d’Asie, elle est très cultivée dans les jardins. Sa floraison automnale s’étend d’août à novembre et se manifeste par des hampes florales qui atteignent entre 1,20 m et 2 mètres de hauteur. Les épis floraux terminaux mesurent entre 10 et 30 cm de long et sont constitués de petites fleurs blanches de 2 cm.  Cette espèce se décline en multiples variétés aux feuillages décoratifs bruns ou pourpres.

acatea

Les principales espèces et variétés de cimicifuga

Cimicifuga Carbonella - Actaea simplex

Période de floraison Sept. à Nov.

Hauteur à maturité 90 cm

La couleur de son feuillage varie du chocolat au pourpre violacé. Il a un port plus compact que la variété Brunette. Les fleurs sont agréablement parfumées.

Cierge d'argent, Cimicifuga, Actaea simplex Brunette

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 120 cm

Une variété au feuillage pourpre et aux épis blancs parfumés et recourbés mesurant jusqu’à 60 cm.

Cimicifuga James Compton - Actaea simplex

Période de floraison Sept. à Oct.

Hauteur à maturité 90 cm

Une belle variété au feuillage pourpre violacé à presque noir et à la floraison très parfumée.

Actaea Cheju-Do - Cimicifuga japonica

Période de floraison Sept. à Oct.

Hauteur à maturité 80 cm

La particularité de ce petit cimicifuga est son feuillage lobé glacé d’argent au printemps. Les épis sont très aériens et parfumés.

Actaea pachypoda Misty Blue - Actée à gros pédicelles

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 60 cm

Cette petite variété se caractérise par sa floraison précoce et son feuillage aux reflets bleutés au printemps. Ses fleurs blanches parfumées laissent place à des baies décoratives blanches portées par des pédicelles rouges.

Cierge d'argent, Cimicifuga, Actaea matsumurae White Pearl

Période de floraison Oct. à Nov.

Hauteur à maturité 120 cm

L’actée White Pearl est sublime par ses nombreux épis blancs purs parfumés qui contrastent avec le ton vert clair de son feuillage.

Plantation

Où planter les cimicifugas ?

Le Cimicifuga se plante partout en France métropolitaine à condition de respecter sa rusticité et ses exigences d’ensoleillement et de sol. Rustique jusqu’à -15°C, il se plaît à l’ombre ou à la mi-ombre. On évite les zones ensoleillées au risque de brûler son feuillage.

Il se plaît dans un sol argileux et neutre qui reste toujours frais et humifère. Il accepte les terrains humides.

Le vent est un ennemi du Cimicifuga. Il risque d’abîmer ou de coucher ses hampes florales. Ainsi, on le plante à l’abri du vent.

Il est possible de planter en pot les cimicifugas à petit développement. En effet, le cimicifuga a besoin d’un sol assez profond et un pot risque d’être insuffisant pour les variétés à grand développement.  Pour vos cimicifugas en pot, un arrosage estival et un apport annuel de compost sont indispensables.

Quand planter les cimicifugas ?

Idéalement, les Cimicifugas se plantent au printemps entre mars et avril mais ils tolèrent également la plantation entre octobre et novembre. On évite de planter durant les gelées ou les éventuelles chaleurs.

Comment planter les cimicifugas ?

Les cimicifugas se plantent à une densité de 3 à 5 pieds au mètre carré. La distance entre chaque pied est égale à l’envergure de la plante à maturité. Avant la plantation, pensez à immerger la motte dans l’eau pendant 15min.

  • Creusez un trou de 3 fois la taille de votre motte.
  • Mélangez 3 à 5 pelletées de compost ou de terreau de plantation avec la terre extraite.
  • Remplissez à moitié le trou de ce mélange.
  • Arrosez copieusement la terre pour la tasser.
  • Placez votre pied de cimicifuga au centre du trou et correctement aligné avec le niveau du sol.
  • Remplissez entièrement le trou avec la terre en veillant à réaliser une cuvette autour du pied.
  • Tassez la terre et arrosez copieusement.
  • Paillez le pied afin que le sol ne se dessèche pas trop vite.

Il est conseillé de suivre les arrosages les premières années et de les espacer progressivement.

Au bout de 3 ans, votre cimicifuga sera bien installé et vous offrira ses plus belles floraisons. Il est préférable de ne pas le déplacer pour favoriser sa floraison spectaculaire.

Entretien

Si l’emplacement de vos cierges d’argent a été correctement choisi, leur entretien n’en saura que plus simple pour cette vivace facile d’entretien.

Au fur et à mesure de la floraison, coupez les fleurs fanées pour favoriser la formation de nouvelles fleurs. A la fin de la floraison, laissez les dernières fleurs et le feuillage sécher, il suffira de tailler entièrement la touffe sèche au retour du printemps.

Au printemps, le retour de la végétation est le moment opportun pour faire un apport de compost afin de nourrir le pied durant toute l’année.

En été, il est conseillé de maintenir un paillage au pied de vos cierges d’argent afin de maintenir le sol frais et limiter les arrosages. Les arrosages sont indispensables les premières années de plantation. Les années suivantes, seul un arrosage durant les fortes périodes de sécheresse est recommandé.

Si le vent couche les tiges florales, tuteurez-les.

Faciles de culture, les cimicifugas sont très peu sensibles ou maladies et ravageurs.

Multiplication : division

Les cierges d’argent se multiplient facilement par division de leur rhizome en automne ou au printemps. Étant donné la croissance lente de la majeure partie des cierges d’argent, il est conseillé d’effectuer une division uniquement lorsque le pied est bien installé et suffisamment grand. En général, il faut attendre 5 à 7 ans. Cette division s’effectue simplement à la bêche en privilégiant une extrémité du rhizome. Il faut compter 3 ans pour obtenir les premières floraisons denses.

Il est possible également de multiplier les cierges d’argent par semis mais nous vous déconseillons cette méthode de multiplication étant donné la croissance et l’installation lentes de ce genre végétal.

Utilisation et association au jardin

Composez une scène d’automne de mi-ombre en accompagnant vos cierges d’argent de cyclamens d’Europe, d’hostas, d’anémones du japon ou d’asters d’automne roses ou bleues.  Les fleurs blanches à rosées des cierges d’argent s’associent aux feuillages verts à pourpre et aux fleurs blanches, roses, violacées ou bleutées.

Autrement, optez pour un massif d’ombre fleuri toute l’année. Pour cela, privilégiez les fleurs des elfes, les jacinthes des bois, les lamiers, les myosotis, le sceau de Salomon et les pervenches à la floraison printanière. Pour les floraisons d’été, comptez sur les heuchères, les géraniums vivaces ou les alchémilles. Et pour le reste de l’année, les feuillages des fougères, des helxines et des carex seront idéaux pour habiller un coin d’ombre frais.

Pensez à jouer sur les hauteurs de votre massif avec au premier plan des plantes plus basses que les cierges d’argent. Placez un fond sombre derrière vos cierges d’argent afin de mettre en valeur leurs épis floraux clairs. Pour cela, on plante des arbres ou arbustes d’ombre au feuillage foncé comme un conifère, du houx, de la viorne ou du fusain.

Jouez avec les contrastes de feuillages, les variétés de cierges d’argent au feuillage pourpre se marieront à merveille avec des feuillages anis ou vert clair d’heuchères ou de carex.

associer actaea

Une idée d’association qui fonctionne bien aussi : Cimicifuga ‘James Campton’, Stipa gigantea en arrière plan, Persicaria amplexicaulis ‘Blackfield’ ou ‘Fat Domino’ par exemple et Helenium ‘Ranchera’ ou ‘Moerheim Beauty’

Le saviez-vous ?

Les Cimicifugas sont connus pour certaines de leurs propriétés médicinales notamment pour  l’espèce la plus courante, Cimicifuga racemosa. Les racines et les feuilles de cette dernière sont réputées pour lutter contre les troubles féminins : les règles douloureuses, les bouffées de chaleur et la dépression liées à la ménopause.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire