La taille du Troène

La taille du Troène

Quand et comment tailler un troène ?

Sommaire

Mis à jour le 21 Mai 2024  par Gwenaëlle 4 min.

Le troène (ou Ligustrum) au feuillage persistant, de croissance rapide, est essentiellement utilisé en haie dans nos jardins. Pour cet usage, il nécessite une taille harmonieuse et régulière. C’est un arbuste facile, qui supporte très bien les tailles répétées. Pour obtenir une haie bien dense et ramifiée à souhait, ou pour créer des silhouettes façonnées, vous devrez penser à sortir vos outils de taille plus ou moins régulièrement. À moins que vous ne le laissiez se développer librement pour profiter de sa belle floraison parfumée et de ses qualités mellifères.

Voici quelques conseils pour mieux connaitre les besoins en taille du troène, et à quelle période intervenir.

Ligustrum

Un troène fraîchement taillé et une haie au cordeau. À droite des troènes se dégarnissant à leur base (© Forest and Kim Starr).

→ En savoir plus sur le Troène avec notre fiche complète

 

Difficulté

Tailler ou ne pas tailler ?

Là est la question ! Tout dépend en fait de vos goûts et du style de votre jardin.

Ne taillez surtout pas si vous souhaitez profiter de la belle floraison mellifère et parfumée du troène, et que votre jardin est de style naturel, campagnard, voire anglais. Vos troènes seront alors utilisés en haie libre, ou bien en massif, voire en isolé. Ils contribuent alors à créer une biodiversité très utile au jardin dans des haies libres en mélange (haies polyspécifiques). Vous pourrez les tailler éventuellement pour contrôler leurs dimensions ou l’ombrage qu’ils apportent, une fois tous les deux ans.

Pour l’entretien d’une haie de troène taillée, sachant que l’arbuste est de croissance rapide et qu’il atteint jusqu’à 3 m de haut pour certaines variétés, vous allez devoir procéder à un éclaircissage des branches, et à une mise en valeur de sa structure régulièrement afin d’obtenir un résultat satisfaisant.

Ligustrum taille

Le troène laissé libre en floraison d’été (Photo : L. Enking), et une haie taillée de Troène commun ‘Atrovirens’

Quand tailler un troène ?

Agissez avant la reprise de la végétation, en fin d’hiver ou tout début de printemps. De février à mars idéalement, car c’est alors la pleine période de sève montante. Dans le cas d’une jeune haie, vous obtiendrez une croissance rapide. Si vous taillez après la floraison que vous avez choisi de conserver tout l’été, faites-le donc en fin d’automne (mais pas après).  Une taille à cette période aura tendance à freiner quelque peu la croissance de vos troènes puisque vous procéderez en période de sève descendante.

Le fait de tailler régulièrement dans l’année vos troènes permet de prolonger  plus longtemps leurs feuilles dans le cas de variétés semi-persistantes.

La fréquence de taille dépend en réalité de la variété de vos troènes : ‘Rotundifolium’ et delavayanum sont de croissance lente et ne nécessitent qu’une taille dans l’année, tandis que Ligustrum japonicum a besoin d’être taillé deux ou trois fois de par sa croissance rapide.

Si vous souhaitez une haie taillée « au cordeau » sortez vos cisailles deux fois entre le printemps et le courant de l’été.

Comment tailler un troène ?

  • Taille de formation, quand il est encore jeune 
    C’est la période cruciale pour constituer des arbustes densifiés dès leur base qui constitueront de belles haies. Le troène étant un arbuste fortement acrotone (il effectue sa ramification par la partie supérieure des rameaux), il est indispensable de l’obliger à produire des rameaux à sa base afin de l’étoffer ! Sinon il se comporte comme un petit arbre (qu’il peut devenir sans aucune intervention d’ailleurs). Pour cela, à la plantation, rabattez vos plantes à 30 cm du sol. Vous renouvellerez cette opération deux fois dans l’année, en taillant à chaque fois à environ 40 cm au-dessus des nouvelles pousses.
  • En taille d’entretien, vous devez veiller à maintenir un joli port à vos troènes qui forment votre haie. Pour cela, taillez les bois morts, les rameaux malades, et les rameaux se croisant ou partant vers l’intérieur afin de favoriser de nouvelles pousses. Si votre haie est haute, munissez-vous d’un échafaudage. Opérez avec une grande cisaille ou un taille-haie si les dimensions de votre haie l’imposent. Vous pourrez tailler une seconde fois en cours d’été, en ayant le sécateur léger. Il s’agira juste d’égaliser pour conserver une belle forme à votre haie.
  • Tailler une haie de troène qui se dégarnit : c’est le cas typique d’arbustes vieillissants, mal ou jamais entretenus, qui n’ont pas été suffisamment taillés tôt, et qui ont perdu de la densité à leur base. Dans ce cas précis, il n’y a pas d’autre solution que de procéder à un recépage complet, c’est-à-dire un rabattage exceptionnel des rameaux au ras de la souche : les ramifications vigoureuses caractéristiques chez le troène vont permettre en quelques mois de retrouver une densité, qui devra s’accompagner d’une nouvelle taille pour stimuler de nouvelles ramifications sur les points de taille. Au bout de 2 ans, votre haie commence à retrouver de sa superbe, et à 3 ans, elle est quasi comme neuve !

Les tailles "atypiques"

Le Troène, de par sa faculté à rebourgeonner très facilement,  se prête idéalement à la taille en topiaires, qui nécessite des interventions régulières toute l’année pour un résultat « propre », et à la taille spécifique des bonsaïs.

  • Topiaires et Niwaki
    Vous pouvez opérer finalement un peu n’importe quand dans l’année, puisque dans le cas précis de topiaires et autres Niwaki (ou taille en nuage), c’est une taille sophistiquée et légère que vous effectuez juste à l’extrémité des rameaux, pour obtenir un visuel très net. Vous utiliserez une cisaille pour les gros sujets, et un sécateur pour les petites boules formées par des sujets tige comme des Ligustrum delavayanum. Sachez que les Ligustrums ‘Rotundifolium’ poussent lentement et sont bien adaptés à ce type de formation.

> en savoir plus sur la technique de taille en niwaki

  • Bonsaï
    Ce sont certaines variétés de Ligustrums qui sont concernées (essentiellement Ligustrum sinense ou Ligustrum ovalifolium), que vous trouverez facilement dans le commerce. Votre taille s’effectue avec un ciseau à bonsaï, trois fois par an, entre février et octobre. Cette taille répétée permet de conserver de petites feuilles à votre troène bonsaï, en supprimant les rameaux qui se développent de trop. Vous pincerez à 3 feuilles et partout où les feuilles commencent à grossir.

    taille troene ligustrum

    Troène taillé en topiaire en entrée de maison (Photo : Cultivar413), et en format bonsaï

Commentaires

quand et comment tailler un troène ?