Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Rosiers : pot ou racines nues : que choisir ?
conseil

Rosiers : en racines nues ou en pot ?

Quel conditionnement choisir ?

Il existe un nombre incalculable de variétés de rosiers, qui offrent différentes formes et couleurs, un parfum plus ou moins prononcé, un port différent (arbuste, buisson, grimpant…)… Vous vous êtes décidés pour une variété ? Félicitations ! Il vous reste juste à choisir le conditionnement de votre futur rosier ! En effet selon l’époque de plantation, les rosiers sont vendus soit en pot ou conteneur, soit en racines nues.

Du type de conditionnement dépendra le prix de la plante, son mode et son époque de plantation. Comment choisir son rosier ? Découvrez les avantages et les inconvénients de ces deux types de conditionnement pour trouver celui qui vous conviendra le mieux !

Les rosiers en racines nues

Un rosier en racines nues est, comme son nom l’indique, vendu sans pot. Il a été extrait de la terre récemment. Cette opération s’effectue alors qu’il est en repos végétatif, c’est pourquoi :

  • Il ne porte souvent pas de feuilles (les rosiers sont caducs, ils perdent leurs feuilles en hiver),
  • Il n’est pas disponible à la vente toute l’année mais seulement de novembre à mars.

Les rosiers en racines nues doivent être installés au jardin de novembre à mars, avec une préférence pour la période automnale (si votre terrain n’est pas trop lourd). Il est préférable de les planter le jour même, sans attendre. Si ce n’est pas possible ou que vous n’êtes pas disponible, mettez-les en jauge en attendant, pour quelques jours (placez-les temporairement à un endroit protégé du vent, dans un substrat léger, sablonneux, frais). Effectuez un pralinage au moment de les planter.

Ces rosiers sont donc plus contraignants mais ont l’avantage d’être moins chers et ont tendance à mieux s’enraciner.

Avantages :

  • Ils sont moins chers
  • Ils s’enracinent vite et profondément
  • Leur reprise est généralement excellente

Inconvénients :

  • Vous ne pouvez pas les planter toute l’année, uniquement de novembre à mars
  • Ils doivent être plantés dès réception, et ne peuvent pas attendre. Sinon, leurs racines risqueraient de se dessécher, empêchant la reprise de la plante.
  • Leurs racines doivent être habillées et pralinées
  • Ils demandent une plantation plus soignée, davantage de soins et d’attention au moment de les installer
Rosier racines

Rosier en racines nues

Les rosiers en pot ou conteneur

Les rosiers achetés en pot ou conteneur sont disponibles en toutes saisons et  peuvent être plantés tout au long de l’année. Il est préférable néanmoins d’éviter les périodes de gelées ou de fortes chaleurs !

Ces rosiers sont conditionnés dans des pots qui vont généralement de 3 à 6 litres. Si vous les achetez au printemps ou en été, vous profiterez de plants qui ont déjà des feuilles, voire même des fleurs, et qui peuvent être décoratifs aussitôt. La plantation est assez simple, puisqu’il vous suffit de creuser un trou de deux fois la taille de la motte, puis d’y installer votre rosier. Replacez ensuite la terre tout autour de la motte, puis arrosez. Il faudra continuer à arroser régulièrement la plante dans les semaines qui suivent la plantation.

Avantages :

  • Ils se plantent toute l’année.
  • Ils peuvent patienter un peu après réception, sans véritable risque pour la plante.
  • Leur plantation est plus simple, nécessitant moins de soins.

Inconvénients :

  • Leur prix est plus élevé. Si vous souhaitez planter des rosiers en nombre important, par exemple pour une roseraie, une haie ou une bordure d’allée, le prix peut devenir conséquent.
Rosier en pot

Rosiers en conteneur

Conclusion

Si votre projet de plantation correspond à la bonne époque de plantation et que vous êtes disponible pour les installer en terre avec soin et dans les meilleurs délais, vous aurez intérêt à acheter les rosiers en racines nues. Vous obtiendrez des plants vigoureux, avec une excellente reprise et à un prix inférieur.

Si vous souhaitez planter vos rosiers en fin de printemps, en été (s’il ne fait pas trop chaud) et que vous préférez une plantation simple et rapide, optez pour les rosiers en pot. Ils sont disponibles toute l’année, et leur plantation et manipulation sont plus faciles !

Une fois que vous avez fait votre choix sur le type de conditionnement, découvrez tous nos conseils pour planter les rosiers, en pot ou en racines nues !

 

 

Articles connexes


Fiche Famille

Rosiers : les meilleures variétés et comment les cultiver

Lire la suite +

plantation

Rosiers : comment les planter

Lire la suite +

conseil

Rosiers : quelle variété choisir ? Guide d'achat

Lire la suite +
Au pied de mes rosiers

Inspiration

Au pied de mes rosiers

Les plantes vivaces couvre-sols et buissonnantes, sont des candidates de choix pour agréme
Lire la suite +
Ambiance romantique

Inspiration

Ambiance romantique

Symbole de romantisme et de passion, la couleur rose, ici représentée par les rosiers et l
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire