Cultiver le Poinsettia, l'incontournable plante de Noël

Cultiver le Poinsettia, l'incontournable plante de Noël

Tous nos conseils pour entretenir et garder votre Poinsettia ou Étoile de Noël

Sommaire

Mis à jour le 11 Décembre 2023  par Pascale 4 min.

Il y a un signe qui ne trompe pas ! Dès le début du mois de décembre, le rouge qui habille la houppelande du Père Noël se décline partout, dans le sapin, dans les décorations extérieures, sur la table… Chez les fleuristes ou dans les jardineries, le rouge est aussi à l’honneur avec le Poinsettia (Euphorbia pulcherrima), cette plante d’intérieur, justement nommée Étoile de Noël, qui envahit les étals. Il faut dire que cette plante sait mettre en avant ses plus beaux atours pour séduire les amateurs de plantes d’intérieur. Si sa « floraison » est souvent rouge, elle peut aussi s’habiller de rose, d’orange, de saumon, de crème…

S’il est facile de craquer pour cette superbe Étoile de Noël, plus difficile est de la garder au-delà des fêtes. Et il n’est pas rare que les festivités de fin d’année achevées, votre Poinsettia, dépourvu de feuilles, se retrouve piteusement échoué au fond de la poubelle ou sur le tas de compost.

Je vous livre quelques conseils pour entretenir au mieux ce Poinsettia que l’on vous a offert (ou que vous vous êtes offert !) et surtout le voir refleurir encore et encore.

Difficulté

La petite histoire du Poinsettia

Avant d’évoquer cette plante d’intérieur, ouvrons une petite page d’histoire. Car l’histoire du Poinsettia est belle ! Originaire du Mexique, le Poinsettia y est nommé « Flores de la noche buena » (la fleur de la nuit sainte). Et forcément, une légende s’y rattache : une déesse, morte d’un chagrin d’amour, aurait laissé couler une goutte de sang sur ses feuilles.

poinsettia : soins, fleurissement, arrosages

L’Euphorbia pulcherrima dans son milieu naturel

Si ce Poinsettia est devenu une plante d’intérieur incontournable des fêtes de fin d’année, la faute en incombe à l’Américain Joël Robert Poinsett, botaniste et ambassadeur, qui rapporte quelques graines de cette plante pour les offrir au jardin botanique de Philadelphie. La plante y fait sensation et devient populaire. Nous sommes dans les années 1830. M. Poinsett meurt le 12 décembre 1858. Dès lors, le 12 décembre devient la journée du Poinsettia. Quelques décennies plus tard, un agriculteur y voit une belle opportunité commerciale : le Poinsettia devient la plante symbole de Noël.

Le Poinsettia, la plante fleurie emblématique de Noël

Le Poinsettia a pour nom latin Euphorbia pulcherrima. Autant dire que c’est une cousine des euphorbes, de la famille des Euphorbiacées. On la nomme d’ailleurs aussi « euphorbe écarlate », à cause de la couleur rouge de ses bractées. En effet, la jolie étoile rouge qui fait tout le charme du Poinsettia n’est pas une fleur, mais des bractées, c’est-à-dire les feuilles qui partent de la base du pédoncule pour entourer la fleur. Fleur qui, chez le Poinsettia, est jaune verdâtre. Une couleur de floraison typique des euphorbes.

Aujourd’hui, au gré des sélections, on peut trouver des Poinsettias aux bractées foliacées crème, orange, roses… Quant au feuillage, il est en général de forme triangulaire et pointu, largement nervuré de stries claires, et plutôt vert foncé.

poinsettia : soins, fleurissement, arrosages

Le Poinsettia, la plante incontournable de Noël

La floraison du Poinsettia intervient entre octobre et mars, c’est une plante dite de jour court qui n’a pas besoin d’énormément de lumière pour fleurir. 8 à 10 heures lui suffisent amplement. C’est pourquoi cette plante se retrouve dans nos intérieurs à cette époque.

Si je vous livre toutes ces informations, ce n’est pas par hasard. Vous verrez plus tard qu’elles ont leur importance…

Quels soins apporter au Poinsettia pendant les fêtes ?

Lorsqu’on achète (ou que l’on vous offre) un Poinsettia, il est en général en pleine floraison. Et il joue la vedette dans le salon au milieu des décorations de Noël et du sapin enguirlandé. Pourtant, parfois, il fait vite grise mine, les feuilles tombent, les couleurs des bractées pâlissent. Certainement parce qu’il ne bénéficie par des soins optimaux.

L’arrosage du Poinsettia 

Le Poinsettia a besoin d’un substrat constamment humide, mais jamais gorgé d’eau. En revanche, si le substrat est trop sec, les feuilles tombent. C’est pourquoi les arrosages doivent être réguliers, tous les 3 à 4 jours. Il faut donc arroser copieusement et, 15 minutes après, éliminer l’excès d’eau dans la soucoupe ou le cache-pot.

Ces arrosages se font uniquement à l’eau à température ambiante. En effet, l’eau froide risque de faire également tomber les feuilles.

poinsettia : soins, fleurissement, arrosages

Avec les sélections, le Poinsettia offre des bractées de différentes couleurs

L’éclairage et la température idéale pour le Poinsettia 

La luminosité et la température sont aussi des éléments clés pour la bonne croissance du Poinsettia. Idéalement, par ses origines subtropicales, l’Euphorbia pulcherrima apprécie la douceur de nos intérieurs. Une température comprise entre 19 et 21 °C lui convient parfaitement. Au moins en journée. Et la nuit, il n’est pas contre un peu de fraîcheur. Vous pouvez donc le placer dans une pièce plus fraîche dotée d’une température entre 16 et 18 °C. En revanche, les courants d’air lui sont néfastes.

Il faut aussi lui fournir suffisamment de lumière, mais pas de soleil direct (si tant est qu’il y en ait à Noël !).

Et après Noël ?

Dans son milieu naturel, le Poinsettia peut atteindre 3 m de haut. Rassurez-vous, dans nos logements, il ne dépasse guère 50 cm. Encore faut-il pouvoir le conserver au-delà des fêtes de Noël. Si déjà, vous l’arrosez et lui procurez les bonnes conditions de vie, il sera encore là en janvier. Et ensuite ?

Pour garder votre Poinsettia jusqu’au Noël suivant, et surtout le voir refleurir, il va falloir lui prodiguer quelques soins :

  • À la fin de la floraison, il faut tailler la plante à 10 cm et la rempoter dans un nouveau pot percé, garni d’une couche de billes d’argile et rempli de terreau et de sable.
  • De février à mai, gardez le Poinsettia à l’intérieur dans les mêmes conditions de luminosité et de chaleur.
  • De mai à septembre, mettre la plante dehors à l’ombre et lui offrir un engrais liquide spécial plantes d’intérieur une fois par semaine tout en poursuivant les arrosages.
  • En septembre, rentrer la plante à l’intérieur, car elle entre en phase de fleurissement. Comme le Poinsettia est une plante de jour court, il lui faut impérativement un temps journalier d’obscurité totale. C’est pourquoi il est recommandé d’enfermer votre plante dans un placard, toujours aux alentours de 20 °C, par exemple de 19 à 9 heures. Ainsi, elle bénéficiera d’environ 14 heures de noir total afin de faire rougir ses bractées. Et le reste de la journée, elle la passe à la lumière. On peut aussi la couvrir d’un carton, mais c’est une décoration moyennement esthétique dans un salon… Cette alternance jour/nuit se poursuivra pendant 8 à 10 semaines.

    poinsettia : soins, fleurissement, arrosages

    Le Poinsettia en cours de fleurissement

Les maladies et ravageurs du Poinsettia

En termes de maladie, le Poinsettia peut être atteint de pourriture des racines par un excès d’arrosage ou un mauvais drainage du substrat. En arrosant correctement la plante, il ne devrait y avoir aucun problème.

Le Poinsettia peut également être envahi d’aleurodes ou mouches blanches. Je vous invite à lire l’article d’Olivier : Aleurode ou mouche blanche : identification et traitements

Commentaires

Poinsettia
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.