Nos astuces pour bien gérer votre compost en été

Nos astuces pour bien gérer votre compost en été

Comment maintenir l'humidité dans votre composteur ?

Sommaire

Mis à jour le 3 Juillet 2024  par Arthur, le chat 3 min.

Le compostage est une méthode écologique et économique qui permet de recycler les déchets organiques de la cuisine et du jardin en un terreau riche et fertile (le compost) pour les plantes. Cependant, pendant les mois d’été, les températures élevées et le manque d’humidité peuvent rendre la gestion du compost plus difficile. Nous vous expliquons pourquoi il faut éviter qu’il ne se dessèche et vous donnons tous les conseils pour bien gérer votre composteur durant la belle saison !

Difficulté

Pourquoi le compost sèche en été et quelles sont les conséquences ?

Un compost équilibré repose sur un bon ratio entre déchets humides (le « vert » : épluchures de légumes et autres déchets de cuisine, tontes de pelouse, feuilles fraîches…) ou secs (« le brun » : carton, papier, feuilles mortes…). Or, pendant l’été, un ennemi guette votre composteur : le dessèchement. La chaleur du soleil peut rapidement sécher les matières organiques dans votre composteur. De plus, le manque de pluie et les vents chauds peuvent aussi contribuer à la sécheresse du compost. Ce sont les bords des parois qui sèchent le plus vite. La dégradation de la matière dans le composteur n’est accélérée par la chaleur que si l’humidité reste suffisante à l’intérieur. Si le compost est trop sec, les micro-organismes qui décomposent les matières organiques ne peuvent pas fonctionner correctement, ce qui ralentit le processus de compostage. Il est donc important de maintenir, tout au long de l’année, une humidité appropriée dans le composteur pour permettre une dégradation efficace des déchets organiques, mais aussi une bonne aération et un bon équilibre carbone-azote.

Découvrez également notre fiche-conseil : Déchets organiques : que peut-on mettre au compost ?

comment gérer le compost en été

Le compost doit être équilibré entre les matières organiques humides (épluchures, déchets verts…) et sèches (feuilles mortes, paille, etc.)

Comment gérer le compost malgré les températures élevées ?

Voici quelques conseils pour maintenir un bon compostage pendant l’été :

  • Ajoutez des matières organiques humides : en été, les micro-organismes ont besoin de plus d’azote pour fonctionner correctement. Pour fournir de l’azote supplémentaire, ajoutez des matières organiques azotées telles que des déchets de cuisine, des tontes de gazon fraîches et des feuilles vertes. Elles aident à maintenir une humidité adéquate dans le compost, ce qui favorise l’activité microbienne.
  • Évitez d’ajouter des matières organiques sèches riches en carbone : réduisez (voire supprimez) l’ajout de feuilles mortes, de brindilles et de sciure de bois pendant l’été. Celles-ci peuvent absorber l’humidité dans le compost et contribuer à sa dessication, ce qui ralentit le processus de compostage.
  • Arrosez le compost entre chaque apport. Cependant, ne le détrempez pas, car cela peut entraîner une mauvaise aération, une pourriture désagréable et la prolifération de cloportes ou de champignons. Trop d’humidité empêche l’aération du compost.
  • Brassez le compost : Sans air, pas de décomposition ! Pour maintenir une bonne aération, mélangez régulièrement le compost. Utilisez une simple fourche pour distribuer uniformément l’humidité. Un petit brassage, voire un retournement, tous les 15 jours en été est conseillé. Le mélange régulier du compost réduit aussi les odeurs désagréables.
  • Placez de préférence le composteur à l’ombre pour minimiser l’impact de la chaleur du soleil.
  • Couvrez le compost : fermez le couvercle ou protégez le composteur avec une bâche pour réduire l’évaporation.
comment réussir son compost

Apportez des matières organiques humides et pensez à brasser le compost de temps en temps

Quels sont les signes d'un manque d'eau dans le composteur ?

Certains signes trahissent un dessèchement à l’intérieur de votre composteur.

  • Les bonnes conditions de température en été favorisent la transformation de la matière organique en compost, cependant, en cas de manque d’eau, le volume des déchets ne diminue plus, le processus de décomposition s’arrête.
  • Si le compost est trop sec, il peut être difficile de le mélanger et il peut avoir une texture poussiéreuse ou friable. Les déchets deviennent secs. Le compost sec peut également avoir une couleur plus claire que le compost humide.
  • Le compost ne chauffe pas : le processus de compostage génère de la chaleur à mesure que les micro-organismes décomposent les matières organiques. Si le compost ne chauffe pas, cela peut indiquer qu’il manque d’eau ou qu’il n’y a pas assez de matières organiques humides pour soutenir l’activité microbienne.
  • Les vers de compost disparaissent :  si le compost est trop sec, les vers peuvent disparaître ou mourir.

Que faire si votre compost est trop sec ?

Il est important de surveiller régulièrement le niveau d’humidité dans le compost et d’ajuster l’arrosage et l’ajout de matières organiques en conséquence.

  • Arrosez les parois du composteur pour réhumidifier le compost, puis brassez bien. Arrosez avec la pomme de l’arrosoir jusqu’à ce qu’il soit aussi humide qu’une éponge essorée.
  • Ajoutez des matières organiques humides : compostez des déchets de cuisine, des tontes de gazon fraîches et des feuilles vertes pour rééquilibrer le degré d’humidité.
  • Arrosez lorsque vous ajoutez des matières sèches : Si vous devez ajouter des matières organiques sèches telles que des feuilles mortes ou de la sciure de bois, il est recommandé d’ajouter de l’eau en même temps pour aider à maintenir une humidité adéquate dans le compost.
arrosage du compost

N’hésitez pas à arroser régulièrement le compost

Commentaires

conseils pour le compost en été
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.