PROMOTION : profitez de -30% et -50% sur des centaines de bulbes d'été !
Le nettoyage d’automne de la serre

Le nettoyage d’automne de la serre

Nos conseils afin de bien préparer sa serre en prévision de l’hiver

Sommaire

Mis à jour le 7 Juin 2023  par Marion 7 min.

L’automne est la saison idéale pour s’atteler au grand nettoyage annuel de la serre. Le temps est encore clément, la plupart des végétaux sont en fin de cycle, quand d’autres vont devoir être rentrés à l’abri pour passer l’hiver, protégés du gel.

Un entretien régulier de sa serre permet d’éviter le développement et la prolifération des maladies ou parasites, tout en offrant une meilleure durée de vie au matériel.

Voici donc une liste de 8 points à ne pas négliger lors de l’entretien et du rangement automnal de votre serre de jardin, pour pouvoir en profiter pleinement dès le retour des beaux jours.

nettoyage d’automne de la serre

Prévoyez de nettoyer votre serre à l’automne

Été, Automne Difficulté

Nettoyer l’intérieur et l’extérieur de la serre de jardin

La première étape avant de se lancer dans le nettoyage de la serre est bien sûr de la vider, en déplaçant à l’extérieur le maximum d’éléments. Idéalement, procédez donc lors d’une journée douce, sèche et ensoleillée, afin de pouvoir aérer correctement et sortir les plantes sans leur faire vivre de choc thermique.

 

Procédez ensuite au gros nettoyage extérieur et intérieur de la structure : vitres, gouttières ou chéneaux, portes, bâches, arceaux, etc. Pour cela, vous aurez simplement besoin :

  • d’un seau d’eau ;
  • d’une brosse ou d’un grattoir ;
  • d’une éponge ;
  • d’une paire de gants pour vous protéger les mains.

En option, vous pouvez aussi utiliser un tuyau d’eau pour le rinçage, une raclette à vitres et un manche télescopique.

Côté produits, nous vous conseillons d’opter pour du naturel : savon de Marseille, vinaigre blanc pour les vitres ou savon noir se révèlent très efficaces et beaucoup moins polluants que l’eau de Javel par exemple. Pour une action désinfectante, associez-les à de l’eau bien chaude. Lors du nettoyage, insistez pour bien éliminer les éventuelles traces de terre, la mousse, les algues, les moisissures et les feuilles mortes, qui impactent la durée de vie du matériel.

Au niveau du sol, passez simplement un coup de balai ou de balayette pour éliminer sable, poussière et déchets verts accumulés dans les allées ou autres voies de circulation.

C’est aussi le moment de retirer les voiles ou le blanc d’ombrage sur les vitres s’il y en avait, à l’aide d’eau savonneuse et d’un chiffon (certains produits biodégradables auront de toute façon déjà commencé à disparaître naturellement en fin de saison). Ce nettoyage permettra de laisser la lumière pénétrer davantage pendant tout l’hiver, ce qui s’avèrera bénéfique pour les plantes restant en place.

nettoyage d’automne de la serre

Sortez les éléments de la serre, nettoyez-les et nettoyez les surfaces de la serre

Vérifier l’état de la structure de la serre

L’automne est aussi la saison idéale pour s’assurer que tous les éléments de la serre sont en bon état et que la structure est toujours bien étanche.

Pour cela, vérifiez :

  • que les vitres n’ont pas de traces d’impacts ou de fissures ;
  • que les joints sont bien en place et non défectueux ;
  • que les charnières fonctionnent, que les vitres ou lucarnes s’ouvrent correctement, que les portes coulissent sans encombre (vous pouvez pulvériser si besoin un produit lubrifiant) ;
  • que les fixations sont toujours bien solides ;
  • l’absence de trou ou déchirures dans les bâches ; profitez-en aussi pour les retendre correctement, afin qu’elles résistent mieux aux intempéries pendant la saison froide.

Ces vérifications permettront aussi de rallonger la durée de vie de votre serre de jardin, qu’elle soit en verre ou en plastique.

Retirer les dernières cultures

Le nettoyage de la serre est le moment de s’occuper des végétaux qui sont en fin de cycle.

  • Pour les fruits et légumes : supprimez les sujets pourris ou malades. Les fruits sains restants peuvent généralement rester en place sous serre jusqu’à fin octobre-début novembre, afin de continuer à mûrir doucement.
  • Pour les annuelles : retirez les pieds desséchés, qui ne produisent plus, en prenant soin d’enlever la totalité du système racinaire. Coupez-les en tronçons et compostez-les. C’est également le moment de récolter les dernières graines qui serviront aux semis de la saison prochaine.
  • Pour les vivaces : enlevez les feuilles jaunies, les fleurs fanées, les branches abîmées, les pieds fatigués.
  • Pour les grimpantes : procédez à une taille des tiges, surtout si ces plantes servent habituellement d’ombrage dans la serre. La lumière pourra ainsi mieux pénétrer pendant l’hiver.

Désinfecter les contenants de culture et entretenir les outils

Afin d’éviter la prolifération de maladies ou parasites, et donc d’offrir à vos futurs semis les meilleures conditions de culture, nous vous conseillons de nettoyer tous vos contenants. Rassemblez bacs à semis, tables de culture, godets, terrines, pots ou encore jardinières. Commencez par retirer le substrat usager, que vous pouvez mettre au compost. Utilisez ensuite simplement une bassine d’eau tiède dans laquelle vous aurez dilué du savon noir. Immergez les petits contenants et nettoyez les plus imposants à l’aide d’une éponge. Laissez-les ensuite sécher naturellement au soleil.

Pensez aussi à nettoyer les accessoires complémentaires : tuteurs, liens, cordeaux, étiquettes, etc. Grattez la terre incrustée à l’aide d’une brosse dure ou d’une spatule.

Le nettoyage d’automne est aussi le moment de prendre soin des outils, afin qu’ils soient opérationnels pour le printemps et durent plus longtemps. À l’aide d’une brosse, grattez la terre et les impuretés restant sur vos bêches, fourches, pelles ou transplantoirs. Passez ensuite au nettoyage, toujours avec une éponge, de l’eau tiède et du savon noir. Séchez bien vos outils avec un chiffon propre, afin d’éviter tout risque de rouille. Vous pourrez ensuite en profiter pour aiguiser les outils de taille et coupes comme les sécateurs et pour prendre soin des manches en bois. Pour en savoir plus, découvrez notre article « Nettoyer, entretenir et protéger vos outils de jardinage ».

nettoyer et ranger les outils de jardinage

Des outils nettoyés et rangés

Prendre soin du sol

Après avoir nettoyé les restes d’anciennes cultures, préparez le substrat qui accueillera les futurs semis et plantations.

Si vous cohabitez avec des poules ou des canards coureurs indiens, c’est le moment idéal pour leur ouvrir l’accès à la serre et les laisser s’occuper du sol. En plus de débusquer les ravageurs, les gallinacées aéreront la terre avec leurs pattes et la fertiliseront naturellement.

Commencez par décompacter et uniformiser le sol en surface, à l’aide d’une griffe. Évitez ensuite de laisser la terre à nu pendant cette période et profitez-en pour enrichir le sol. Pour cela, 2 solutions :

  • utilisez un paillage naturel (paille, feuilles mortes, BRF, …), que vous installerez au-dessus d’une couche de compost bien mûr, de fumier bien décomposé ou d’un autre fertilisant ;
  • semez des engrais verts, qui auront l’avantage de protéger, d’aérer et de nourrir la terre en même temps (pour plus d’informations, nous vous conseillons l’article « Engrais verts : pourquoi, comment ? »).

Dans les régions sujettes aux chutes de neige en hiver, certains jardiniers recommandent d’en étaler une fiche couche sur le sol à l’aide d’une pelle. Cela permet de « nettoyer » la terre et d’éliminer les derniers résidus de culture. Vous pouvez aussi choisir de retirer une partie de la terre en surface (sur une dizaine de centimètres) et de la remplacer par un nouvel apport de terre végétale.

nettoyge de la serre en automne

Préparez le sol de la serre

Ne pas négliger l’aération

Pendant le nettoyage de la serre, profitez-en pour bien aérer toute la structure. En automne-hiver, l’aération de la serre reste d’ailleurs aussi indispensable que pendant les autres saisons, afin de maintenir un taux d’humidité correct et de limiter le développement de maladies.

Aérez donc régulièrement, de préférence le matin par temps sec et vérifiez que les ventilations naturelles sont opérationnelles. Vous pouvez aussi vous aider d’un hygromètre, qui vous indiquera à quel moment il est opportun de procéder à l’aération.

nettoyage d’automne de la serre

Aérez la serre

Hiverner le système d’arrosage

Si vous aviez installé un système d’arrosage sous votre serre (automatique ou non), il est également temps de le ranger pour la saison froide. La plupart des végétaux étant en dormance, les besoins en eau seront fortement limités. Le système d’arrosage pourra rester en place dans les régions aux climats doux, où il ne gèle pas ou peu, ou bien sous serres chauffées. Son débit devra simplement être adapté. En serre froide et dans les autres régions, nous vous conseillons d’hiverner votre système d’arrosage. Vérifiez tout d’abord le matériel :

  • état de fonctionnement des buses d’arrosage (parfois bouchées par la terre ou des résidus végétaux) ;
  • étanchéité des tuyaux ;
  • absence de mousses ou algues.

Puis, purgez les tuyaux pour enlever toute eau stagnante et laissez-les sécher au soleil avant de les ranger pour la saison prochaine.

Préparer les plantes qui passeront l’hiver sous serre

L’automne est aussi la période où les végétaux gélifs ou peu rustiques vont devoir être mis à l’abri pour l’hiver : agrumes, bougainvilliers, plantes grasses, plantes exotiques… Les boutures peuvent également y être stockées.

Pour hiverner vos plantes dans de bonnes conditions, inspectez-les minutieusement au préalable. Vérifiez l’absence de parasites (pucerons, cochenilles, aleurodes, araignées rouges, …), mais aussi de parties malades, que vous éliminerez immédiatement. Sous serre, en environnement confiné, la propagation se fait en effet de manière plus rapide qu’en extérieur. Retrouvez d’ailleurs tous nos conseils pour prévenir l’apparition de maladies et ravageurs naturellement sous serre.

Dans une serre froide sans système de chauffage, vous pourrez aussi installer des protections supplémentaires autour de vos plantes, afin de gagner quelques degrés : voiles d’hivernage, papier à bulles ou cartons. Vous pouvez aussi renforcer l’isolation de la serre avec des plaques ou panneaux spécifiques. Enfin, il existe différents types de chauffages d’appoint si besoin : électriques, nappes chauffantes, câble chauffant, etc.

nettoyage d’automne de la serre

Une serre nettoyée et préparée pour l’hiver

Commentaires

nettoyer la serre en automne