Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Les maladies des clématites

Nos conseils pour les identifier et les éviter

Bien qu’elles poussent rapidement pour nous offrir une multitude de fleurs colorées, les clématites sont des plantes délicates, relativement sensibles aux maladies. Fragiles, leurs tiges et racines cassent facilement, favorisant par ces blessures l’arrivée de maladies. Elles nécessitent d’être cultivées au soleil, mais le pied à l’ombre, en terrain frais mais drainant, sans humidité stagnante. Donnez-leur des conditions de culture optimales pour qu’elles soient moins vulnérables aux maladies et parasites !

En cas de forte chaleur, les clématites peuvent donner l’impression de tomber malades : les feuilles se flétrissent et commencent à sécher, mais il s’agit juste d’un coup de chaud. Arrosez et paillez, elle devrait se rétablir rapidement. Les clématites ne supportent pas les sols trop secs. Installez des vivaces ou déposez simplement une tuile à leur pied pour que celui-ci reste à l’ombre et au frais. En revanche, si le sol n’est pas sec et que la plante flétrit subitement du haut vers le bas, il s’agit d’une maladie.

Le flétrissement brutal des clématites

  • Les symptômes

Le principal problème qui touche les clématites est la maladie causée par le champignon Ascochyta clematidina (aussi appelé Phoma clematidina). Celui-ci bloque la circulation de la sève. Au printemps, alors que la plante est sur le point de fleurir, on assiste à son dépérissement brutal, en quelques jours ! Elle sèche subitement du haut vers le bas, comme si elle mourait du soif.

Cette maladie se développe en terrain lourd, encaissé, humide, car l’humidité est propice à ce champignon. Pour l’éviter, plantez en terrain drainant, ou installez impérativement une couche de drainage (graviers, pouzzolane…) lors de la plantation.

Le flétrissement des clématites : des tiges entières sèchent brutalement

  • Que faire ?

Il n’existe malheureusement pas de traitement. Dès que vous constatez la maladie, coupez immédiatement les tiges atteintes, à la base, car le champignon vit à la surface du sol. Votre clématite devrait repartir du pied. Brûlez les parties abimées que vous avez coupées. Cela permet d’éradiquer le champignon et d’empêcher sa propagation. De la même façon, désinfectez vos outils chaque fois que vous intervenez, pour ne pas transmettre les maladies d’une plante à une autre. Remplacez aussi la terre autour des tiges, sur les premiers centimètres de profondeur, par de la terre ou du terreau sain.

Intervenez d’urgence, c’est votre seule chance de sauver la plante ! Sinon, elle risque de mourir en quelques jours. Et si vous avez d’autres clématites, vérifiez qu’elles ne sont pas atteintes !

L'Oïdium

Les clématites sont parfois atteintes par l’oïdium. Cette maladie cryptogamique (causée par un champignon) se traduit par un feutrage blanc qui couvre les tiges et les feuilles. Limitez son expansion en coupant les parties atteintes, et pulvérisez du soufre. Évitez les situations confinées : l’air doit pouvoir circuler autour de la plante.

La chaleur et l’excès d’humidité favorisent le développement des maladies cryptogamiques. Nous vous conseillons de limiter les arrosages. Evitez aussi d’arroser directement les tiges, dirigez le jet plutôt sur la terre que sur le pied de la clématite. Pensez également à désinfecter vos outils chaque fois que vous intervenez sur les clématites, pour éviter de transmettre les maladies d’une plante à une autre.

L’Oïdium se caractérise par un feutrage blanc sur les feuilles

Les principaux parasites et ravageurs : comment lutter ?

Les clématites peuvent aussi être attaquées par les pucerons. Ils piquent les feuilles, qui se recroquevillent alors et deviennent poisseuses. Ce n’est pas dramatique : ils ne tueront pas la plante, mais l’affaiblissent. Ils favorisent l’apparition de maladies. Si vous constatez leur présence, pulvérisez une solution a base de savon noir ou à base de pyrèthre.

De la même façon, les limaces et escargots prennent plaisir à grignoter les jeunes pousses ! Vous pouvez faire barrière en déposant de la cendre ou des copeaux de bois autour de vos jeunes plants ou utiliser un anti-limace bio (Ferramol).  Il arrive aussi que des perce-oreilles perforent les feuilles, mais sans grande incidence.

 

Articles connexes


Fiche Famille

Clématites : Planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Blog

Clématite viticella, la belle italienne !

Dans la famille des clématites, je demande la Clematis viticella : une belle italienne qui...
Lire la suite +

Blog

J'ai testé sur mon balcon : la clématite en pot

Un coin de verdure dans un petit espace ? c'est possible ! Les combinaisons sont...
Lire la suite +

Blog

Les nouvelles clématites sont là !

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

6 réflexions au sujet de « Les maladies des clématites »

  • Blondeau g

    ma clématite reste vert fort clair voir jaune en poussant depuis plus d une semaine, elle ne verdit pas comme d habitude.
    est ce un manque d engrais ou autre ,elle est en pot ,peut le terreau??
    merci de votre reponse

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour ! Je pense qu'elle manque de nutriments, en effet. Je vous conseille de faire un apport d'engrais. Vous trouverez tous nos conseils pour cultiver une clématite en pot dans cet article : https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ficheconseil/planter-les-clematites-en-pot. Cordialement, Ingrid

      Répondre
  • Vanagt

    Bonjour,
    Ma clématite semblent flétrie des pieds à la tête sans que les feuilles soient sèches. J'avais juste remarqué un nid de fourmis que j'ai réussi à supprimer, je me demande s'il n'en est pas la cause. J'ai remplacé sur 2, 3 centimètres la terre, arrosé à nouveau, bien tassé, mais rien n'y fait toujours les feuilles qui piquent du nez, sans trace éventuelle de champignon, ni d'autres insectes !
    Merci de m'éclairer.
    Bonne journée

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Il s'agit de quelle clématite ? Les clématites peuvent être victimes du dépérissement, surtout en terre mal drainée. N'avez-vous pas eu de gelées nocturnes ? C'est peut être un coup de gel aussi ! Il a fait doux, les plantes sont reparties et depuis quelques temps, il gèle de nouveau la nuit. Les plantes souffrent de ces écarts de température. Mais si c'est cela, elle devrait renouveler son feuillage. En tout cas, les fourmis n'étaient pas en cause, elle ne mangent pas les racines des plantes et leurs galeries n'ont aucune incidence.
      Cordialement
      Virginie

      Répondre
  • Danièle

    Bonjour,
    Je viens de m'apercevoir que ma clématite Jackmanii a les feuilles qui deviennent jaunes à son pied, elle est en plein floraison, mais les fleurs se fanent au fur et à mesure par le bas aussi. Nous avons eu de la pluie (Côte d'Azur) légère mais soutenue et j'ai arrosé un peu il y a 3 jours, j'ai peur qu'hélas elle ai eu trop d'eau... que faire ? dommage que je ne peux pas joindre de photo .... Merci pour votre aide, bonne soirée. Danièle

    Répondre
    • Lionel

      Bonjour,

      Otez les feuilles jaunies et les fleurs fanées, stoppez les arrosages, binez au pied pour aérer le sol, votre clématite devrait s'en remettre.

      Cordialement

      Lionel

      Répondre
Laisser un commentaire