Jusqu'à -50% sur les plantes en racines nues !
Les fleurs, un élément essentiel du potager permacole

Les fleurs, un élément essentiel du potager permacole

Les floraisons utiles dans un potager en permaculture

Sommaire

Rédigé le 27 Août 2023  par Virginie T. 7 min.

Un potager permacole est un potager qui est conçu et géré selon les principes de la permaculture. Pensé sur une association équilibrée entre les légumes, les aromatiques et les fleurs, ce système harmonieux tire profit des interactions botaniques. Les fleurs, souvent négligées, s’avèrent être des alliées précieuses dans ce type de potager. Annuelles ou vivaces, elles sont à la fois les actrices de la pollinisation et les gardiennes contre les insectes indésirables. Certaines sont utiles pour protéger les tomates et autres légumes. En prime, elles contribuent à faire du potager un coin fleuri aussi bon que beau à dévorer des yeux. Décryptage de l’univers floral d’un potager permacole, où chaque pétale a sa part à jouer !

Difficulté

C'est quoi un potager en permaculture ?

Un potager permacole est un potager qui intègre les principes de l’agroécologie et de la biodiversité, imitant les systèmes naturels. Ce n’est pas simplement un choix de jardinage : c’est une philosophie qui vise à créer un écosystème auto-suffisant et durable. Contrairement à l’agriculture traditionnelle, la permaculture n’utilise pas de produits chimiques et s’appuie sur l’interdépendance entre les différentes composantes du jardin. Les plantes, les animaux et les micro-organismes du sol travaillent ensemble dans un cycle naturel.  Il repose sur une association équilibrée et une interaction entre les légumes, les aromatiques et les fleurs. Ces dernières, souvent sous-estimées, y jouent pourtant un rôle essentiel et participent à cet équilibre naturel. Tous les éléments œuvrent à un équilibre délicat, minimisant les déchets et maximisant la production. La mise en place d’un potager permacole demande une planification et une compréhension approfondies de l’écosystème du jardin, mais il n’est pas nécessairement difficile à mettre en place. Le but est de construire un système dans lequel chaque plante, chaque animal et chaque micro-organisme a sa place et son rôle, y compris les fleurs.

fleurs dans potager permacole, permaculture et fleurs, quelles fleurs potager en permaculture, fleur utiles compagnon potager

De l’importance de l’interaction entre légumes et fleurs au potager

Pourquoi planter des fleurs dans le jardin potager permacole ?

Les fleurs dans un potager permacole ne sont pas seulement là pour agrémenter l’espace auprès des cultures potagères, elles jouent des rôles fonctionnels essentiels. Elles font un heureux compagnonnage au potager. Leur inclusion intentionnelle permet d’allier l’utile à l’agréable. Les fleurs permettent  :

  • Le contrôle de l’érosion du sol : Certaines fleurs à racines profondes, comme la bourrache, aident à prévenir l’érosion du sol, retenant l’humidité et les nutriments nécessaires à la santé des plantes.
  • L’amélioration de la biodiversité : Les fleurs attirent une grande variété de faune, de la microfaune du sol aux oiseaux et papillons, leur fournissant le gite et le couvert. Cette biodiversité améliore la résilience et l’équilibre de l’écosystème.
  • La pollinisation : Les fleurs attirent le ballet incessant des insectes pollinisateurs comme les abeilles, bourdons et papillons, facilitant ainsi la reproduction des légumes et des fruits.
  • La lutte contre les ravageurs : Certaines fleurs émettent naturellement des substances répulsives contre les insectes nuisibles, protégeant ainsi les cultures sans l’utilisation de pesticides chimiques.
  • L’équilibrage des nutriments : Les fleurs peuvent aider à rétablir l’équilibre des nutriments dans le sol. Par exemple, la phacélie, très utilisée comme engrais vert au potager, est connue pour améliorer la structure du sol et augmenter les niveaux d’azote.
  • L’embellissement : les fleurs amènent couleur et gaieté, faisant du potager un coin fleuri agréable. Elles ajoutent une dimension esthétique et émotionnelle au jardin. Leur beauté et leur parfum peuvent avoir un impact positif sur l’humeur et le bien-être du jardinier.
fleurs dans potager permacole, permaculture et fleurs, quelles fleurs potager en permaculture, fleur utiles compagnon potager

Les fleurs sont autant utiles esthétiquement que fonctionnellement

Quelles fleurs intégrer dans un potager permacole ?

Semer ou planter des fleurs dans un jardin-potager ne présente que des avantages. Certaines fleurs sont utiles pour leurs qualités répulsives, d’autres pourront être récoltées et cuisinées, quand certaines se contentent simplement d’être belles ! Pour combiner plaisir gustatif, olfactif et visuel, privilégiez des plantes mellifères, aromatiques et médicinales et des fleurs comestibles. Parmi les fleurs utiles à semer ou à planter dans un potager permacole :

  • La capucine : une annuelle mellifère dont les fleurs colorées attirent tout l’été les pollinisateurs et les feuilles agissent comme un attrape-pucerons ! Attirés, les pucerons se détourneront de vos légumes. Très facile à cultiver en plein soleil et en sol bien drainé. Elle est utile auprès des fraises, radis, brocolis, courges, pommes de terre, concombres, potirons, tomates, poivrons, aubergines et choux desquels elle détourne également les aleurodes. Feuilles, boutons floraux et fleurs sont comestibles et peuvent agrémenter les salades estivales !
  • La lavande officinale ou lavande vraie : cette belle vivace mellifère attire les abeilles et autres bourdons avec ses épis odorants de fleurs violettes. Mais, comble du bonheur, son parfum repousse fourmis, mouches et pucerons des carottes et des choux. Installez-la en bordure de potager dans un sol léger, bien drainé et une exposition ensoleillée. On l’apprécie aussi en cuisine où les fleurs de lavande séchées parfument le sucre ou les tartes aux fruits d’été quand elles ne constituent pas de délicieuses tisanes aux vertus apaisantes. Pour plus de détails, découvrez notre article sur Comment faire une tisane de lavande ?
  • La mélisse officinale ou mélisse citronnelle : très mellifère, à la fois aromatique, condimentaire et médicinale, ses feuilles apporteront une note citronnée à vos recettes et à vos infusions. Ses fleurs sont très visitées par les insectes butineurs, ce qui a valu à la plante son nom (« melissa » en grec ancien signifiant « feuille d’abeille »).
  • Le cosmos : une plante annuelle si facile à réussir ! Sa floraison légère, d’une générosité hors norme, particulièrement mellifère, attire de nombreux insectes et papillons tout l’été. Après l’été, ses graines sont très appréciées des oiseaux. Les graines de Cosmos se ressèment facilement d’une année sur l’autre. Les plus hautes variétés se hissent parfois jusqu’à près de 1,80 m de haut, ce qui les destine à créer une petite haie aux abords du potager, bien utile pour procurer une ombre légère à vos cultures potagères. Ses racines profondes permettent d’affiner la terre, ce qui est un avantage pour aérer les sols trop compacts. Intérêt supplémentaire : le cosmos fait fuir la piéride du chou. Autre attrait encore, les fleurs de cosmos sont comestibles et possèdent une subtile saveur florale intéressante pour agrémenter les salades, mais également les sorbets et les glaces en été !
  • L’œillet d’Inde ou Tagète :  infatigable, ses fleurs mellifères et légèrement parfumées attirent abeilles, papillons et autres pollinisateurs de l’été à l’automne, mais ce n’est pas son seul atout ! Ses fleurs sont comestibles et parfumeront les salades d’été. Son feuillage agit comme un véritable répulsif naturel contre certains insectes nuisibles du jardin comme les pucerons. Une décoction de feuilles peut être utilisée pour lutter contre les pucerons et les chenilles. Il tient traditionnellement compagnie aux tomates (compter 2 tagètes pour 6 pieds de tomates) et aux choux, car ses racines dégagent une substance (le thiophène) qui fait fuir les nématodes ainsi que les mouches blanches (aleurodes) qui s’attaquent aux racines de certains légumes. Après floraison, enfouissez-les dans le sol comme engrais vert pour l’enrichir.
  • Le souci ou calendula officinalis : qui en plus d’être une jolie plante annuelle très florifère, est une fleur comestible appréciée en phytothérapie qui peut être aussi cultivée au potager et utilisée en cuisine dans les salades, tisanes ou les infusions. Sa floraison mellifère attire les pollinisateurs jusqu’à l’automne, notamment les syrphes qui raffolent des pucerons, un atout indispensable au potager permacole où il repousse les parasites. L’odeur de ses racines éloigne également les mouches blanches (aleurodes), les nématodes, les doryphores, les vers du chou et ceux de l’asperge. C’est pourquoi, il est précieux de le planter entre les légumes et les fraisiers.
  • La bourrache : est une plante potagère, ornementale et condimentaire. Elle a aussi son utilité au potager, en permaculture en tant qu’engrais vert, lorsqu’elle arrive en fin de parcours. Par ailleurs, ses feuilles à la texture rêche ont la réputation de gêner la progression des limaces ! Elle sera utile parmi les salades, les fraises et autres plantes dont les limaces et escargots raffolent, mais aussi plantée non loin des pommes de terre, car elle éconduit les doryphores. Comestibles, ses feuilles possèdent une saveur acidulée de concombre, et se consomment cuites comme les épinards ou crues en salades. Quant à ses fleurs en étoiles bleutées ou blanches, en plus d’attirer tous les insectes pollinisateurs, elles délivrent un petit goût iodé qui agrémenteront les salades ou serviront à la préparation d’infusions, et de tisanes.
  • La tanaisie : est une précieuse alliée du potager permacole. C’est la plante répulsive par excellence. La belle floraison jaune soleil de cette plante vivace attire tout l’été les pollinisateurs, en particulier les abeilles, tout en éloignant de nombreux insectes grâce à ses principes actifs odorants répulsifs. Sa silhouette légère apportera la touche champêtre quand son odeur puissante éloignera les ravageurs. Elle est très utile au potager par son effet répulsif naturel pour éloigner mouche du chou, doryphores, pucerons, fourmis, aleurodes, mais aussi les maladies comme le mildiou, la rouille grâce à ses propriétés anti-fongiques. Pour protéger vos plantes potagères, le purin de tanaisie est très efficace.
  • Le tournesol (Helianthus annuus) : cette annuelle aux grandes fleurs jaunes est très visitée par les insectes pollinisateurs, attirés par le délicieux nectar qu’elles contiennent, mais également les oiseaux qui raffolent de leurs graines.
  • Les plantes aromatiques et condimentaires : elles embaument le jardin comme les plats en cuisine et les tisanes. Généralement, elles offrent jolie une floraison mellifère et nectarifère, comme le romarin officinal (Rosmarinus officinalis) qui se couvre d’une multitude petites fleurs bleu lavande attirant en particulier les abeilles qui en font un miel très parfumé et certains papillons. Le thym indispensable en cuisine, attire lors de sa floraison, une myriade d’insectes pollinisateurs et se faufilera facilement parmi les hôtes du potager, car sa puissante odeur décourage les pucerons et autres nuisibles comme les fourmis et les mollusques. Les menthes sont aussi réputées pour attirer les insectes auxiliaires et éloigner les insectes indésirables du jardin, comme les pucerons, les fourmis, les altises du chou et des radis ainsi que certains rongeurs.
  • Un mélange de fleurs à semer pour attirer les pollinisateurs : l’idéal si vous souhaitez composer un petit coin de prairie au sein même de votre potager. Ces mélanges de graines ont comme principal atout de prendre soin des pollinisateurs en pleine floraison.

Mais aussi, la sauge officinale dont l’odeur forte repousse les fourmis, l’armoise qui, avec son parfum camphré, éloigne les pucerons et les chenilles, les roses trémières si florifères et mellifères dont les pétales de fleurs et boutons floraux peuvent être consommés crus en salade ou cuits en confitures, mais aussi en tisane, à partir de pétales séchés et les jeunes feuilles crues ou cuites.

fleurs dans potager permacole, permaculture et fleurs, quelles fleurs potager en permaculture

Parmi les indispensables fleurs : capucine, lavande, tournesol, soucis, bourrache et sauge officinale

Des fleurs oui mais en quelle quantité ?

Un bon équilibre implique qu’au moins 1/3 de votre potager soit consacré aux fleurs et plantes aromatiques. Cette proportion permet d’assurer une pollinisation efficace, une lutte contre les ravageurs et un aspect agréable, tout en maintenant l’harmonie et la fonctionnalité de l’écosystème de votre potager permacole. Les fleurs sont un élément essentiel qui soutient et renforce l’ensemble de l’écosystème du jardin.

Commentaires