Les 8 meilleures plantes compagnes pour les salades

Les 8 meilleures plantes compagnes pour les salades

pour favoriser leur croissance et les protéger des nuisibles

Sommaire

Mis à jour le 16 Avril 2024  par Ingrid 5 min.

Qui dit jardin potager, dit souvent plants de salades ! Blonde, verte ou rouge selon les gouts du jardinier, on apprécie sa culture et surtout sa récolte pour sa fraicheur et sa saveur. Même si ces légumes-feuilles se cultivent facilement, la salade aime être associée à des plantes compagnes pour améliorer sa croissance et la protéger contre les nuisibles. Aussi appelé compagnonnage, cette méthode de culture, basée sur la complémentarité entre les plantes, favorise un écosystème équilibré, productif et plus résistant. Dans cet article, nous explorerons les 8 meilleures plantes compagnes pour les salades, en mettant en lumière leurs avantages spécifiques.

Difficulté

Les radis : des protecteurs à croissance rapide

Avec leurs petites tailles, les radis utilisent peu d’espace au potager et comblent facilement les intervalles entre les salades. Leur croissance très rapide permet d’être récolté bien avant les laitues, libérant ainsi la place. Mais ce n’est pas le seul avantage ! Les feuilles des radis attirent également certains insectes nuisibles, comme les altises, qui les préfèrent aux feuilles de salade. Les laitues voient alors leurs feuilles tendres épargnées. 

Les racines des radis pénètrent profondément dans le sol, l’aérant et permettent une meilleure infiltration de l’eau, ce qui profite aux salades qui préfèrent un sol bien drainé. De plus, les radis et les salades ont des besoins en eau et en nutriments légèrement différents, réduisant la compétition entre ces deux légumes. En voilà un bon voisinage !

des radis au milieu des laitues

Salades et radis

Les fraises : des voisines bénéfiques

Les fraisiers, avec leur nature rampante, couvrent le sol autour des salades, maximisant ainsi l’utilisation de l’espace. Cette couverture feuillue permet aussi de conserver l’humidité dans le sol, ce dont raffolent les salades. De plus, les escargots et limaces y voient des obstacles supplémentaires pour atteindre les tendres laitues. L’accès et dont plus difficile et les feuilles des fraisiers créent un abri naturel pour certains types de coléoptères… qui se nourrissent de ces mêmes gastéropodes.

Les fleurs des fraisiers attirent également des ennemis naturels des pucerons, tels que les coccinelles, les syrphes et les chrysopes, qui s’en nourrissent, contribuant ainsi à protéger nos chères salades.

De plus, Les fraises et les salades ont des besoins nutritionnels différents, ce qui limite la compétition.

carré potager

Salade et fraisiers

Les pois : les enrichisseurs d'azote

Les pois ont la capacité de fixer l’azote de l’air, grâce à une symbiose avec des bactéries présentes dans leurs racines. Ce processus enrichit le sol en azote, un nutriment essentiel pour la croissance des salades.

Les pois grimpants, lorsqu’ils sont plantés près des salades sur un support, fournissent un ombrage bénéfique durant les mois chauds, limitant la montée en graines prématurée des salades.

La combinaison de pois cultivés verticalement et de salades qui s’étendent horizontalement, permet une utilisation plus efficace de l’espace dans le jardin.

bien associer les légumes

Salades et pois au potager

La carotte : une cohabitation bénéfique

Les carottes et les salades ont des profils de croissance complémentaires : les carottes développent principalement leurs racines en profondeur, tandis que les salades s’étendent en surface avec leurs feuilles. Cette différence permet une utilisation efficace de l’espace vertical et horizontal du sol. De plus, les racines des carottes aèrent le sol et peuvent aider à briser les terres compactes, facilitant ainsi la pénétration de l’eau et des nutriments pour les salades.

Les carottes et les salades, lorsqu’elles sont semées ensemble, peuvent créer une confusion olfactive pour certains nuisibles. Mouches des carottes et pucerons détecteront moins facilement ces légumes s’ils sont intercalés ensemble, plutôt qu’en groupe compact. Ajoutez à cela de l’Aneth, de la ciboulette et des œillets et les ravageurs ne sauront plus où donner de la tête !

associations positives

Salades et carottes

La ciboulette : une odeur répulsive

La ciboulette, avec son parfum fort (dû à ses composés soufrés), peut aider à éloigner les insectes nuisibles, notamment les pucerons et les mouches blanches, de vos belles salades.

La ciboulette a une saveur délicate et légèrement piquante qui se marie parfaitement avec le goût frais des salades. En les cultivant l’une à côté de l’autre, vous vous facilitez la récolte. 

Bien qu’aucune étude scientifique puisse le confirmer, certains jardiniers attestent que la ciboulette améliorerait le gout des salades, grâce aux interactions dans le sol et à travers l’air. Rien ne vous empêche de l’expérimenter dans votre potager, non ?

organiser son potager

Salade et ciboulette

La capucine : un leurre coloré

La capucine est souvent utilisée comme plante compagne pour attirer les pucerons loin des cultures plus vulnérables, comme les salades. En servant de plante « sacrificielle », elle permet de garder les nuisibles à distance, tout en ajoutant une touche de couleur au jardin. Les capucines attirent également les coccinelles et les syrphes, des insectes prédateurs qui se nourrissent de pucerons.

Le saviez-vous ? Les fleurs de capucine sont comestibles et apportent un goût légèrement piquant et de la couleur à vos salades. Une raison de plus de les cultiver ensemble !

Autre avantage : les capucines sont des plantes grimpantes qui peuvent couvrir le sol aux pieds de vos laitues. Cela permet de limiter la croissance des mauvaises herbes et de conserver l’humidité du sol, surtout en été, réduisant la montaison des salades en graines.

associer au potager

Salade et capucine

Aneth : l'ami des auxiliaires

Avec sa forte odeur, l’Aneth repousse certains insectes nuisibles, comme les pucerons, les mouches blanches et les aleurodes. Par conséquent, sa présence limite leurs attaques sur les feuilles tendres des salades. L’aneth attire aussi des insectes utiles comme les coccinelles, qui se nourrissent de pucerons, ennemis fréquents des salades.

Sa saveur fraîche et légèrement citronnée fait que l’aneth ciselé ou haché se marie bien avec les salades.

laitue

Salades et aneth

Oignons, ails et échalotes : les gardiens odorants

Les oignons, l’ail et les échalotes ont une odeur forte qui repousse certains insectes nuisibles, comme les mouches blanches et les teignes du poireau. Cela permet de protéger les salades des attaques de ces insectes et d’améliorer la qualité de la récolte.

Les oignons et les échalotes possèdent également des propriétés antifongiques naturelles qui peuvent réduire l’incidence de certaines maladies, comme le mildiou, qui peut affecter les salades en conditions humides.

En cuisine aussi, leur association est intéressante : les oignons et les échalotes frais, ciselés ou hachés, ajoutent une touche de saveur à vos salades, tandis que l’ail relève le goût des viandes.

associer les salades

Salades et oignons

Et bien d'autres

Au potager, les salades font généralement de bons voisins. On pourra aussi les planter à côté des tomates, des poivrons, des aubergines, du céleri et des épinards.

Commentaires

Le top des plantes compagnes bénéfiques pour vos salades
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.