Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

La pollinisation des arbres fruitiers

Principes et choix des fruitiers pollinisateurs

Quand on parle de pollinisateurs, on pense tout d’abord aux insectes butineurs et principalement aux abeilles. En effet, leur rôle est capital pour la pollinisation des fleurs des arbres fruitiers. Mais on parle aussi de variétés pollinisatrices pour les arbres fruitiers : une abeille peut butiner de nombreuses fleurs d’un pommier, mais si elle n’a pas le bon pollen dans ses poils, la fécondation et la formation de la pomme ne se fera peut être pas !

Souvent, un arbre fruitier doit avoir dans son environnement proche un autre arbre de la même espèce qui va permettre la fécondation et la formation des fruits. Que permet une bonne pollinisation ? Qu’est-ce qu’une variété auto-fertile ? Et une auto-stérile ? Quel est le rôle des insectes ? Qu’est-ce que l’incompatibilité ? Et surtout, quelles variété pollinisatrices choisir pour vos fruitiers ? Découvrez les réponses à l’ensemble de ces questions dans cet article !

Arbre fruitier auto-fertile, auto-stérile ? Le point !

Pour donner des fruits un arbre fruitier à besoin d’être pollinisé. Une bonne pollinisation est donc essentielle pour produire mais aussi pour augmenter le rendement et la qualité des fruits. En effet, des fruits bien pollinisés et fécondés ont une meilleure nouaison (ce terme désigne la transformation de l’ovaire de la fleur en fruit), les fruits sont moins déformés et plus résistants aux aléas climatiques. Au jardin et particulièrement au verger, il est donc important de s’intéresser à la pollinisation lors du choix, de l’achat et de la plantation de fruitiers.

Commençons par examiner ce que signifient les termes d’auto-fertile, auto-stérile mais aussi d’hermaphrodite, monoïque et dioïque…

1) Les fruitiers à fleurs hermaphrodites, auto-stériles et auto-fertiles

Chez les fruitiers à fleurs hermaphrodites (chaque fleur porte les organes mâles et femelles) on va distinguer les variétés auto-stériles (ou allogame) qui ont besoin du pollen d’une autre variété pour être fécondées, et les variétés auto-fertiles (ou autogame), qui peuvent se féconder elles-mêmes avec leur propre pollen.

A noter que même chez les variétés auto-stériles, la présence d’autres variétés permet d’augmenter la pollinisation.

Voici un tableau récapitulatif des arbres fruitiers auto-stériles et auto-fertiles.

Arbres fruitiers auto-stériles Arbres fruitiers auto-fertiles
Amandier

Cerisier

Pommier

Poirier

Prunier

 

Abricotier

Cerisier acide

Cognassier

Figuier (de type commun)

Mûrier

Pêcher

Prunier

Vigne

Sureau

 

Pour compliquer sensiblement le tout, il existe parfois au sein d’une même espèce, par exemple chez le prunier, des variétés auto-stériles et des variétés auto-fertiles. Les variétés récentes sont de plus en plus sélectionnées pour être auto-fertiles, ainsi on voit de nouvelles variétés auto-fertile dans des groupes à grande majorité auto-stérile, par exemple chez le pommier.

Dans le cas des fruitiers auto-stériles, il faut que votre jardin (ou vos voisins) accueille différentes variétés pour assurer une bonne pollinisation. Il est important que la floraison de ces multiples variétés survienne à la même période ! Mais, ajoutons à cela une réserve supplémentaire, l’incompatibilité due au pollen. Certains fruitiers d’une même espèce, même s’ils fleurissent à la même période, vont être incompatibles, le pollen de l’une pollinise mal le pistil de l’autre. Il faut donc choisir des variétés compatibles entre-elles. L’incompatibilité concerne les poiriers, les pruniers et les cerisiers mais peu les pommiers.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre la précocité du fruit avec la période de floraison. En effet deux variétés de fruitiers peuvent fleurir à la même période mais la récolte de l’une peut être précoce, et celle de l’autre tardive.

2) Les fruitiers à fleurs monoïques et dioïques

Le kiwi (dans la très grande majorité des variétés) est une espèce fruitière dioïque : des plants portent uniquement des fleurs femelles et d’autres plants uniquement des fleurs mâles. Il est donc indispensable, pour la pollinisation de cette espèce, d’avoir à la fois des arbres femelles (qui porteront les fruits) et des mâles (uniquement pour le pollen).

Les espèces fruitières monoïques portent sur le même plant des fleurs distinctes : des fleurs uniquement femelles et des fleurs uniquement mâles. Il est courant que les fleurs femelles et mâles ne soient pas matures au même moment, dans ce cas plusieurs variétés sont recommandées pour une bonne pollinisation. C’est le cas du noisetier.

Le rôle des insectes dans la pollinisation des fruitiers

Les arbres fruitiers que nous cultivons sont entomophiles, cela signifie que les insectes sont leur vecteur de pollinisation. C’est même un vecteur très important : un pommier isolé des insectes mais pas du vent produira 12 fois moins de pommes qu’un pommier accessible aux insectes, même lorsque deux variétés compatibles sont côte à côte.

Pourquoi et comment favoriser leur présence au jardin ?

Favoriser la présence des insectes est donc indispensable pour une meilleure production. Les « meilleurs » insectes pollinisateur (les plus efficaces) pour les fruitiers sont les abeilles (domestiques et solitaires) et les bourdons. Bien entendu, de nombreux coléoptères, papillons, mouches et moustiques, participent également, dans une moindre mesure, au transport du pollen entre les fleurs de différentes variétés.

Les butineurs ont besoin d’une grande diversité de plantes à fleurs. Dans de nombreux jardins potagers et vergers, les plantes à fleurs ne sont pas suffisantes tout au long de l’année. Il est bon de leur apporter de la nourriture sur une longue période de l’année. Pour cela, n’hésitea pas à semer et à planter des arbres, arbustes et fleurs variés.

Il est bon également de favoriser des zones naturelles, d’aménager des haies champêtres, des bandes fleuries, mais aussi de loger les insectes en leur offrant des tas de pierres, des composts, des fagots de tiges creuses, et pourquoi pas, des hôtels à insectes.

La pollinisation des pommiers - tableau récapitulatif

Le pommier donne des fleurs qui s’épanouissent sur une période de 15 jours environ. Elles produisent beaucoup de nectar et de pollen qui attire ainsi de nombreux insectes pollinisateurs. Le pommier une espèce fortement auto-stérile, il a besoin de variétés pollinisatrices pour une bonne fructification.

Variété Floraison Variété pollinisatrice
Antares Avril Golden Delicious, Idared, Granny Smith, Reine des Reinettes
Ariane Avril Royal Gala, Reine des Reinettes, Golden
Belle de Boskoop Avril Golden, Starking Delicious, Reine des Reinettes, Idared
Belle Fille de Salins Mi-Mai Reinette de Brive
Calville Rouge d’Hiver Mi-Avril Reine des Reinettes, Golden Delicious
Choupette Avril (longue floraison) Antares®, Goldrush®, Golden Delicious, Granny Smith, Reine des Reinettes, Red Delicious, Braeburn, Elstar, Fuji et Idared.
Ballerina® Bolero Mars Ballerina® Maypole
Ballerina® Valse Mars Ballerina® Maypole
Ballerina® Polka Mars Ballerina® Maypole
Ballerina® Maypole Mars – Avril Ballerina® Bolero, Valse, Polka
Cox’s Orange Mi-avril Calville blanche d’hiver, Jonathan, Reine des reinettes
Rhapsodie Mars – Avril Ballerina® Maypole, Reine des Reinettes
Rondo® Mars – Avril Ballerina® Maypole, Reine des Reinettes
Cybèle® Delrouval Avril Delbarestivale, Régali, Royal Gala, Reine des Reinettes, Delbard Jubilé
Delbard Jubilé® Delgollune Avril Régali®, Delbarestivale®, Cybèle®,Harmonie®, Pomme des moissons®, Royal Gala®, Reine des reinette
Delbarestivale® Monidel Mi-avril Tentation, Royal Gala, Delbard Jubilé
Elstar Avril Gala, Golden Delicious, Cox Orange, Reine des Reinettes, Granny Smith, Belchard, Melrose
Fuji Avril Golden Delicious, Granny Smith, Gala, Topaz
Golchard ® Avril Starking Delicious, Golden Delicious, Granny Smith
Golden Delicious Avril Reine des Reinettes, Granny Smith, Starking Delicious, Melrose
Grand Alexandre Avril Golden Delicious, Granny Smith
Granny Smith Mars – Avril Melrose, Idared, Golden Delicious
Jonagold Avril Starking Delicious, Melrose, Reine des Reinettes, Ingrid Marie
Maggy® Avril Reine des Reinettes, Golden
Melrose Avril Golden Delicious, Granny Smith, Reine des Reinettes
Mondial Gala Avril Granny Smith, Golden Delicious
Croquella® delgrina Avril – Mai Auto-fertile
Garden Sun Red® Avril Auto-fertile
Rambour d’Hiver Avril Reine des reinettes
Regali Avril Royal Gala, Delbard Jubilé, Harmonie, Tentation
Reine des Reinettes Avril Golden Delicious, Idared, Melrose
Reinette de Brive Mai Reinette de Caux, Reine des Reinette, Golden Delicious
Reinette de Caux Avril Reine des reinettes
Reinette du Mans Avril – Mai Reine des reinettes
Reinette Grise du Canada Avril Granny Smith, Reine des Reinettes, Idared, Golden Délicious
Royal Gala Avril Elstar, Reine des reinettes, Granny Smith, Golden
Winter Banana Fin mars Calville Blanche Hiver, Idared, Golden Delicious

 

Découvrez notre large gamme de pommiers pour un verger diversifié en variétés !

La pollinisation des poiriers - tableau récapitulatif

Le poirier donne des fleurs qui s’épanouissent sur une période allant d’une à trois semaines selon les variétés. Ses fleurs produisent beaucoup de pollen mais peu de nectar qui de plus est peu sucré, ce qui attire peu les insectes pollinisateurs. Le poirier est une espèce fortement auto-stérile, il a besoin de variétés pollinisatrices pour une bonne fructification.

Variété Floraison Variété pollinisatrice
Angelys® Avril William’s, Conférence, Doyenné du Comice
Delbardélice® Délété Avril Williams, Beurré Hardy, Peradel®, Fertilia Delbard®
Beurre Hardy Avril William’s, Conférence, Doyenné du Comice, Louise Bonne
Conférence Mars – Avril Doyenné du Comice, Général Leclerc
Deveci Mars – Avril William’s
Doyenné du Comice Avril William’s, Conférence
Duchesse d’Angoulème Mars William’s, Louise Bonne
Garden Pearl Mars auto-fertile
Garden Gem® Pyred Mars auto-fertile
Jules Guyot Avril William’s, Conférence, Général Leclerc
Louise Bonne Mars William’s, Conférence
Super Comice Delbard®Delbias Avril William’s, Beurré Hardy, Comtesse de Paris, Fertilia Delbard®
Marguerite Marillat Mars William’s, Comtesse de Paris, Conférence, Louise Bonne
St-Jean Mars William’s, Louise Bonne
Sucrée de Montluçon Avril Williams, Beurré Hardy, Conférence, Delbard d’Automne®, Fertilia Delbard®
Obelus® Mars Angelys®, Doyenné du Comice
William’s Avril Doyenné du Comice, Conférence, Packams, Guyot, Giffard, Général Leclerc, Angelys®, Alexandrine Douillard
William’s Rouge Avril Doyenné du Comice, Conférence

Découvrez notre gamme de poiriers : des variétés classiques comme des plus originales comme les Nashis !

La pollinisation des pruniers - tableau récapitulatif

Le prunier fait une fleur précoce qui s’épanouit durant environ 2 à 3 semaines et qui produit une quantité variable de nectar, il attire de nombreux butineurs par la précocité de sa fleur. Les variétés de pruniers sont auto-fertiles et auto-stériles, mais la présence de diverses variétés augmente toujours la fructification.

Variété Floraison Variété pollinisatrice / auto-fertilité
Mirabelle de Metz Mars Reine-Claude dorée ou Reine-Claude d’Althan
Mirabelle de Nancy Début avril auto-fertile
Golden Japan Mars Methley
Miraclaude® Mars- Avril auto-fertile
Goldust® Avril auto-fertile
Prune d’Ente (pruneau d’Agen)
Avril auto-fertile et bon pollinisateur
Victoria Mars (étalée) auto-fertile et bon pollinisateur
Quetsche d’Alsace Avril auto-fertile
Quetsche Stanley Fin mars auto-fertile et bon pollinisateur
Reine Claude d’Oullins Mi-mars auto-fertile et bon pollinisateur
Reine Claude de Bavay Mi-mars auto-fertile et bon pollinisateur
Reine Claude Dorée ouverte Avril Reine Claude d’Oullins ou Mirabelle de Nancy
Thames Cross Fin mars auto-fertile
Crimson Glo Avril Myrobolan
Reine Claude d’Althan (violette) Avril Reine Claude dorées et de Reine-Claude d’Oullins
Quetsche Blanche de Létricourt Avril auto-fertile

Retrouvez notre gamme de pruniers : Reine-claude, Questsche et Mirabelles !

La pollinisation des cerisiers - tableau récapitulatif

Le cerisier fait une fleur qui s’épanouit durant environ 10 jours et qui produit beaucoup de nectar, elle attire ainsi de nombreux butineurs. Le cerisier une espèce fortement auto-stérile, il a besoin de variétés pollinisatrices pour une bonne fructification. Le rayon d’action d’une variété pollinisatrice se situe dans un rayon de 20 à 30 mètres.

Une mise en garde importante pour les incompatibilités de pollen importante dans les espèces de cerisiers, respectez bien les variétés pollinisatrices au moment de la plantation.

Variété Floraison Variétés pollinisatrices / auto-fertilité
Belle Magnifique Mars – Avril auto-fertile, fructifie mieux si plantée à côté de Burlat, Reverchon, Marmotte, Napoléon
Bigalise® Enjidel Mars – Avril Burlat, Sweetheart®
Burlat Mars – Avril Napoléon, Reverchon,  Van
Canada Giant® Mars – Avril Hedelfingen
Cœur de Pigeon Avril Napoléon, Burlat
Délice de Malicorne Mars – Avril Burlat, Belle Magnifique
Hedelfingen Avril Summit, Van
Marmotte Mars – Avril Burlat, Reverchon
Napoléon Mars – Avril Burlat, Van
Reverchon Avril Napoléon, Burlat, Hedelfingen
Stark Gold Mars – Avril auto-fertile, fructifie mieux si plantée à côté de Burlat
Sweetheart® Mars – Avril auto-fertile
Van Mars – Avril Napoléon, Burlat
Early Rivers Mars – Avril Burlat, Reverchon, Marmotte, Napoléon
Cherry Boop® Mars – Avril auto-fertile
De La Saint-Jean® Gardel Mars – Avril auto-fertile
Garden Big® Mars – Avril auto-fertile
Hâtif Delbard® Rivedel Mars – Avril Burlat, Décile de Malicorne
Summit Mars – Avril Napoléon, Van, Hedelfingen

Retrouvez notre gamme de cerisiers bigarreaux et griottes.

La pollinisation des Kiwi - tableau récapitulatif

Le kiwi est une espèce dioïque, du moins pour une très grande majorité des variétés. Les pieds femelles portent les fruits et les pieds mâles assurent la production de pollen. Il faut compter un pied mâle pour cinq à six pieds femelles. Certaines variétés récentes sont auto-fertiles (fleurs mâles et femelles sur le même pied) et peuvent se planter seules.

Variété femelle Variété mâle pollinisatrice correspondante
Hayward Atlas, Tomuri
Wonder Tomuri
Minkigold Minkimale
Golden Delight Golden Delight
Ken’s Red (kiwaï) Issai (kiwaï)

 

Variétés de kiwis auto-fertiles :

  • Solissimo
  • Jenny
  • Issai (Kiwaï)

Découvrez notre gamme de kiwi et kiwaï, variétés mâles et femelles, et variétés auto-fertiles.

Ressources utiles

  • Cet excellent document qui liste près de 200 arbres, arbustes et fleurs simples, répertoriées par période de floraison et pour leur intérêt nectarifère et pollinifère.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)

7 réflexions au sujet de « La pollinisation des arbres fruitiers »

  • Isa

    Bonjour,
    merci beaucoup pour votre blog très enrichissant. Je me permets une question...
    je vois dans votre tableau que le pommier Antares permet la pollinisation du pommier Coupette. Alors est ce que le pommier Choupette permet la pollinisation du pommier Antares car il n'est pas dans le tableau dans ce sens là ?

    Répondre
    • Aurélien

      Bonjour Isa,
      Oui la pollinisation entre la variété Choupette et Antares est possible, elle se fait dans les deux sens. Choupette à une floraison plus longue que Antares, elle englobera bien la floraison de ce dernier.
      Bien à vous,
      Aurélien

      Répondre
  • Nathan

    Edit: "variétés auto-stériles (ou autogame)et les variétés auto-fertiles (ou allogame)" Ne serait-ce pas le contraire ? Les variétés auto-stériles (ou allogame) et les variétés auto-fertiles (ou autogame). Mis à part, ce blog est très intéressant. Merci à vous, pour toutes ces connaissances mises à disposition.

    Répondre
  • marie rose bouyer
    marie rose bouyer 13 mars 2019 à 16 04 00 03003

    bonjour le coqueret du perou le cyphomandra et le goji princesse sont-il auto-fertil ? merci

    Répondre
  • Buck

    Bonjour,
    Vous écrivez :
    "Chez les fruitiers à fleurs hermaphrodites (chaque fleur porte les organes mâles et femelles) on va distinguer les variétés auto-stériles (ou autogame) qui ont besoin du pollen d’une autre variété pour être fécondées, et les variétés auto-fertiles (ou allogame), qui peuvent se féconder elles-mêmes avec leur propre pollen."
    C'est l'inverse : autogame=auto-fertile, allogame=auto-stérile....
    Dommage...

    Répondre
Laisser un commentaire