L’intérêt écologique des arbustes à feuillage persistant

L’intérêt écologique des arbustes à feuillage persistant

Plus qu'un interêt esthétique

Sommaire

Rédigé le 4 Septembre 2023  par Olivier 5 min.

Dans un monde où la préservation de l’environnement est devenue une priorité, il est essentiel de comprendre et de valoriser les éléments naturels qui contribuent à l’équilibre de notre écosystème. Parmi eux, les arbustes et les arbres à feuillage persistant occupent une place de choix. Non seulement ils embellissent nos jardins tout au long de l’année grâce à leur feuillage perpétuel, mais ils jouent également un rôle crucial dans la protection et la régénération de notre environnement. Cette fiche conseil vise à mettre en lumière l’intérêt écologique des arbustes persistants, en soulignant leur importance et les bénéfices qu’ils apportent à notre planète.

Difficulté

Habitat pour la faune du jardin

Comme les essences caduques, les arbres et arbustes persistants jouent un rôle dans le soutien à la faune et la promotion de la biodiversité. Contrairement aux arbres à feuillage caduc qui perdent leurs feuilles en automne, les arbustes persistants offrent un abri constant aux animaux, oiseaux et insectes, même pendant les mois d’hiver. Le feuillage dense de ces arbustes offre ainsi un refuge sûr contre les prédateurs pour de nombreux petits animaux et oiseaux, notamment durant la période de nidification.

De plus, beaucoup d’arbustes persistants produisent des baies, des graines ou des fleurs qui servent de nourriture à diverses espèces animales. Leurs feuilles peuvent enfin être une source de nourriture pour certains insectes. Par exemple : l’If commun, le Houx commun, le buis ou les troènes communs.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

La floraison du houx au printemps est nectarifère. C’est un des arbustes refuge pour la faune avicole.

Réduction de l'érosion et filtration de l'eau

La présence d’arbustes persistants dans les écosystèmes terrestres contribue à la stabilisation des sols et à la purification de l’eau, comme tout autre ligneux. En effet, les essences persistantes possèdent souvent des racines profondes et étendues qui maintiennent fermement le sol en place, empêchant ainsi son érosion par le vent ou l’eau. Le feuillage persistant protège aussi le sol des impacts directs de la pluie, réduisant le ruissellement et l’érosion. Le Laurier-tin (Viburnum tinus), par exemple, avec ses racines étendues, est excellent pour stabiliser les sols en pente et réduire l’érosion.

À noter que dans les zones côtières ou le long des berges des rivières, les arbustes persistants peuvent agir comme des barrières naturelles, réduisant l’érosion causée par les vagues ou les courants. C’est le cas des argousiers (Hippophae ramnoides) ou des ajoncs (Ulex europaeus) par exemple.

Et les racines des arbres et arbustes absorbent l’eau de ruissellement, aidant ainsi à filtrer les polluants (tels que les métaux lourds, les produits chimiques et d’autres contaminants) et à recharger les nappes phréatiques. En absorbant l’excès d’eau, la végétation permet d’aider à réduire le risque d’inondations dans certaines zones. L’arbousier (Arbutus unedo – à ne pas confondre avec l’Argousier !) est un arbre parfait pour filtrer l’eau, mais aussi pour stabiliser les sols.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

L’arbousier

Séquestration du carbone et amélioration de la qualité de l'air

Contrairement aux arbres à feuillage caduc, les arbres et arbustes à feuillage persistant continuent de réaliser la photosynthèse même pendant les mois d’hiver, absorbant ainsi le dioxyde de carbone de l’atmosphère et le convertissant en oxygène. Le carbone absorbé est stocké dans leur biomasse – troncs, branches, racines et feuilles – contribuant à réduire la quantité de CO2 dans l’atmosphère.

Ces arbustes peuvent aussi filtrer certains polluants en absorbant non seulement le CO2, mais aussi d’autres polluants atmosphériques tels que l’ozone, les oxydes d’azote et les particules fines, purifiant ainsi l’air que nous respirons.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

Une haie de laurier palme, plus intéressante qu’il n’y parait, notamment pour la captation du carbone

Isolation thermique et protection contre le vent

En été, les arbres et arbustes persistants fournissent de l’ombre, réduisant ainsi la chaleur directe du soleil sur les bâtiments et les sols, ce qui peut aider à diminuer les besoins en climatisation. De plus, ils libèrent de la vapeur d’eau dans l’atmosphère, un processus qui consomme de la chaleur et contribue à refroidir l’air ambiant. Ajoutons à cela qu’en hiver, leur feuillage dense agit comme une barrière isolante, réduisant la perte de chaleur des bâtiments et protégeant contre le froid.

Les arbres et arbustes à feuillage persistant plantés en haies ou en rangées peuvent agir comme des brise-vents, réduisant la vitesse et la force des vents et ainsi l’érosion éolienne. Cela protège non seulement les cultures et les bâtiments, mais aussi diminue la perte de chaleur due aux vents froids en hiver. Les arbustes persistant de nos haies sont efficaces pour ce type protection : Laurier-cerise, thuya, Cyprès, Laurier-rose…

Nota bene : Grâce à leur feuillage dense et persistant, les arbres et arbustes à feuillage persistant agissent comme des barrières naturelles qui absorbent et diffusent les ondes sonores, contribuant ainsi à créer un environnement plus paisible.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

Le laurier rose, efficace contre le vent sur les zones côtières, en plus d’être très ornemental

Solutions alternatives d'aménagement

Les arbres et arbustes à feuillage persistant servent évidemment de solutions alternatives d’aménagement en remplacement des clôtures traditionnelles en maçonnerie, en plastique ou d’autres matériaux. Ils offrent un aspect plus naturel et esthétiquement plaisant par rapport aux clôtures artificielles et sont « verts » toute l’année (voire colorés, dans les cas des feuillages panachés).

L’un des avantages majeurs des arbustes persistants est leur capacité à fournir une intimité tout au long de l’année. Leur feuillage dense et persistant crée une barrière visuelle efficace, tout en ajoutant une touche de verdure à l’espace extérieur. De plus, les arbustes persistants peuvent être taillés et modelés pour s’adapter à divers styles et besoins. Que vous cherchiez à créer une haie formelle ou une bordure plus naturelle, les arbustes persistants offrent une polyvalence qui va au-delà des clôtures traditionnelles.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

Aucuba et cupressus : des arbres et arbustes persistants pour des cloisonnements végétalisés toute l’année

Quelques exemples d'excellents arbustes à feuillage persistant pouvant soutenir la biodiversité

  1. Le Houx commun (Ilex aquifolium) : Connu pour ses baies attrayantes sur les plants femelles, le houx offre un abri et une nourriture pour les oiseaux et favorise la biodiversité.

  2. Le laurier-tin (Viburnum tinus) : Ses fleurs et baies attirent une variété de pollinisateurs et d’oiseaux, contribuant à l’équilibre écologique.

  3. L’arbousier (Arbutus unedo) : Avec ses fleurs et ses fruits, il attire les abeilles et les oiseaux, enrichissant la biodiversité.
  4. Le laurier-rose (Nerium oleander) : Malgré sa toxicité pour certains animaux, cet arbuste est une source de nourriture pour certains insectes.
  5. Le pyracantha ou buisson ardent : originaire d’Europe de l’Est, cet arbuste s’est naturalisé dans le sud de la France. Ses baies colorées en hiver attirent les oiseaux, contribuant à la biodiversité.
  6. Le Mahonia aquifolium : originaire des États-Unis, mais naturalisé en Europe occidentale. Ses fleurs d’hiver et ses baies attirent les pollinisateurs et les oiseaux, soutenant l’équilibre écologique.
  7. L’If commun (Taxus baccata) : ses « baies » (en réalité des arilles) font le bonheur des oiseaux et le feuillage persistant et dense permet à certaines espèces d’oiseaux de nidifier en toute quiétude.
  8. Le troène commun (Ligustrum vulgare) : hélas moins planté en haie que son cousin d’Amérique, cette espèce indigène est parfaite pour la biodiversité grâce à sa floraison et ses baies.

N’oubliez de choisir des essences locales si possible (arbustes indigènes) ou tout au moins adaptés à votre climat et à votre sol !

Nota bene : on pourrait rajouter le buis (Buxus sempervirens). Hélas, cet arbuste souffre depuis quelques années d’attaques de chenilles de la Pyrale du buis, un insecte invasif venu d’Asie. Sinon, n’oublions pas que le buis offre aussi un habitat pour les insectes et soutient la faune locale.

Arbustes persistants interet ecologique jardin

Ligustrum vulgare, Piracantha, Mahonia aquifolium et Viburnus tinus

Commentaires