Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
protéger le dipladenia en hiver
conseil

Le Dipladénia en hiver : le protéger du froid

nos conseils pour réussir son hivernage

Superbe en pot ou en pleine terre, le dipladénia, également appelé également Mandevilla ou Jasmin du Brésil, est une plante jolie plante grimpante.

Sous nos climats, le dipladénia peut être cultivé comme une plantes annuelle. Sa culture se pratique généralement en pot.

Bien que facile à réussir, cette plante demande une attention particulière lorsque l’hiver pointe le bout de son nez. En effet, originaire du Brésil, le dipladénia ne supporte pas les températures négatives (même si certaines variétés peuvent survivre à un faible épisode de gel) et doit être protégé du froid et du gel en hiver.

Quand rentrer votre dipladénia en hiver ? Où le conserver pendant la période de froid ? Quels soins particuliers lui apporter ? Voici nos conseils !

Quand hiverner le dipladénia ?

La rusticité des dipladénias varie un peu selon les variétés. Soyez prudent et surveillez le thermomètre une fois la belle saison terminée : quand les températures passent sous la barre des 10° C la nuit, c’est le moment de rentrer votre dipladénia. Cela diffère forcément en fonction des régions, en climat froid, il est prudent de prévoir l’hivernage fin octobre.

dipladenia

Comment garder un dipladénia l’hiver ?

L’hivernage du dipladénia s’effectue en 3 étapes :

  • le nettoyage,
  • la taille d’hiver,
  • le remisage ou hivernage.

Etape 1 : le nettoyage

Avant de remiser votre dipladénia, il est important de le nettoyer. Sur certaines variétés, des feuilles peuvent jaunir, veillez à les retirer pour un dipladénia en pleine santé.

Ouvrez l’œil également sur les éventuels parasites qui pourraient s’y trouver. Plus couramment, il s’agit de pucerons et de cochenilles. Pour les éliminer, rien de plus radical que le traditionnel savon noir additionné à de l’eau, en pulvérisation directe.

Etape 2 : la taille d’hiver

Une taille d’hiver peut être effectuée, pour cela rabattez les tiges au 3ème ou 4ème nœud, la floraison du printemps n’en sera que stimulée.

Etape 3 : le remisage

Même en hiver, le dipladénia a un besoin vital de lumière mais il doit être conservé à une température pas trop élevée (entre 10 et 15 °C).

Vous pouvez donc entreposer votre pot, au choix :

  • dans un serre qui peut être chauffée,
  • dans une véranda,
  • ou dans tout autre local frais mais lumineux.

Retenez que l’endroit de d’hivernage de votre dipladénia doit être lumineux mais chauffé modérément.

Pendant l’hivernage, il n’a pas besoin de trop d’arrosage : laissez le substrat sécher en profondeur l’hiver avant d’arroser de nouveau. Évitez l’eau stagnante dans le cache-pot ou la soucoupe.

L’apport d’engrais est inutile à cette période.

Le dipladénia apprécie une vaporisation régulière d’eau, de préférence non calcaire pour éviter les tâches blanchâtres sur le feuillage. Bien située, en exposition ensoleillée, votre plante pourra même offrir quelques nouvelles pousses fleuries que vous pouvez guider sur un tuteur.

dipladenia en hiver

Et quand l’hiver est terminé ?

Une fois les beaux jours revenus, ne soyez pas trop pressé de sortir votre dipladénia. Attendez que les températures nocturnes repassent au-dessus de la barre des 10°C la nuit pour le remettre à l’extérieur.

Attention : sortez-le progressivement pour le ré-acclimater en douceur, d’abord quelques heures en journée, puis la journée complète… en n’oubliant pas de le rentrer la nuit !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Le Dipladénia en hiver : le protéger du froid »

  • PERNOLET Mauricette
    PERNOLET Mauricette 7 mars 2020 à 17 05 03 03033

    Mon dipladénia a attrapé des pucerons jaunes ! avec quoi l'en débarasser ? Merci pour votre réponse.

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Vous avez trois solutions : les enlever manuellement, un coup de jet d'eau pour les déloger ou traiter avec une solution de savon noir (dans un pulvérisateur, mettez 1 litre d'eau chaude et 3 cuillères à soupe de savon noir liquide... quand le mélange est bien homogène, laissez refroidir avant traitement).
      Cordialement Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire