Cultiver un Pittosporum en pot

Cultiver un Pittosporum en pot

pour agrémenter jardin, balcon et terrasse

Sommaire

Rédigé le 11 Juin 2021  par Solenne 4 min.

Grâce à quelques bonnes pratiques et un peu d’attention, le Pittosporum peut tout à fait être cultivé en pot. Ce mode de culture est même le plus adapté pour les variétés les moins rustiques qui ne peuvent survivre en extérieur à des hivers trop rigoureux.

Choix de la variété, du contenant, du substrat et de l’emplacement du pot, entretien et hivernage… Voici nos conseils pour cultiver un Pittosporum en pot !

Difficulté

Quelles variétés choisir ?

Le genre Pittosporum présente environ 200 espèces principalement originaires de Nouvelle-Zélande. Certaines sont de véritables arbres pouvant atteindre jusqu’à 3 ou 4 m de hauteur. Pour une culture en pot, mieux vaut vous orienter vers des variétés naines de Pittosporums, dont la hauteur à l’âge adulte n’excède pas 1 m.

La culture en pot est notamment une très bonne solution pour le Pittosporum tobira ‘Nanum’, trop peu rustique (jusqu’à -5°C seulement) pour être cultivé en extérieur sous nos latitudes si on ne réside pas sur le pourtour méditerranéen. Cette variété très florifère, au feuillage vert brillant, se couvre de fleurs blanches qui exhalent un parfum d’oranger.

On pense également au Pittosporum tenuifolium ‘Golf Ball’, variété à petit développement et au port compact très arrondi avec un feuillage vert olive, coriace et luisant, attrayant tout au long de l’année. Pensez aussi au ‘Silver Ball’ et au ‘Golden Ball’, deux variétés issues d’une mutation naturelle du ‘Golf Ball’. Le Pittosporum tenuifolium ‘Midget’ est également une variété naine qui  forme naturellement une boule dense couverte de petites feuilles vert clair et brillantes, persistantes en hiver. Enfin, le Pittosporum tenuifolium ‘Thom Thumb’ est un bel arbuste trapu au très beau feuillage dense, qui produit de petites fleurs rouge sombre qui embaument le miel et la vanille.

Variétés naines de Pittosporum

Pittosporum tobira ‘Nanum’ | Pittosporum tenuifolium ‘Golf ball’ | Pittosporum tenuifolium ‘Tom Thumb’

Quel pot pour le Pittosporum ?

Même si vous optez pour une variété naine de Pittosporum, orientez-vous toujours vers un grand pot. La taille minimum recommandée ici est d’au moins 60 cm de profondeur. Un bac de type orangerie est également tout à fait indiqué.

Pittosporum tobira 'Variegata'

Pittosporum tobira ‘Variegata’ | © Leonora (Ellie) Enking – Flickr

Préférez installer votre arbuste dans une poterie en terre cuite non émaillée ni vernissée, mais percée au fond. En effet, ce matériau poreux laisse avantageusement circuler l’eau et l’air, ce qui permet aux racines du Pittosporum de mieux respirer. Cet aspect drainant de la terre cuite est idéal pour les Pittosporums qui craignent l’humidité stagnante. Attention toutefois, les pots en terre cuite sont très lourds. Vérifiez que votre balcon dispose d’une structure suffisamment solide pour supporter ce poids.

Quel substrat pour mon Pittosporum en pot ?

Le Pittosporum apprécie les sols secs, légers, non calcaires, et plutôt riches en matières organiques. Les substrats qui retiennent l’humidité sont ici à proscrire. Pour le Pittosporum, mieux vaut en effet un substrat trop sec que gorgé d’eau.

Pour vos cultures en pot, optez donc pour un mélange composé à parts égales :

  • de terre de jardin,
  • de sable grossier,
  • de compost ou de terreau.

Vous pouvez améliorer le drainage en installant un lit de graviers ou de billes d’argile dans le fond du pot.

Planter le Pittosporum en pot

La plantation du Pittosporum en pot intervient au printemps, entre mars et avril.

  1. Faites tremper la motte dans l’eau quelques minutes.
  2. Installez la couche de billes d’argile ou de gravier et remplissez en partie le pot avec le substrat.
  3. Placez la motte dans le pot et comblez avec le reste de substrat.
  4. Arrosez et paillez.

Exposition et emplacement

Durant la belle saison, le Pittosporum est installé en extérieur, sur une terrasse, un balcon, ou tout près d’une porte ou fenêtre afin de profiter de ses parfums jusqu’à l’intérieur du logement.

Pittospore du Japon

Pittosporum tobira | © Leonora (Ellie) Enking – Flickr

L’arbuste apprécie les expositions chaudes, mais non-brûlantes. Il doit être installé à l’abri des vents froids. Notez que la plupart des Pittosporums tolèrent l’ombre légère en région méditerranéenne, notamment le Pittosporum tobira. En dehors des régions aux étés arides, préférez installer vos pots en plein soleil pour favoriser leur développement.

L’arrosage du Pittosporum en pot

Bien que cet arbuste accepte les sols secs, il se développe mieux s’il est arrosé régulièrement, à raison d’une fois par semaine durant la période estivale. Ceci est particulièrement vrai pour les Pittosporums cultivés en pot. En effet, ce mode de culture induit une évaporation du substrat bien plus rapide qu’en pleine terre.

Attention cependant de ne pas arroser à l’excès. En cas de jaunissement des feuilles, il y a fort à parier que vos arrosages sont trop fréquents ou trop abondants, ou même que le substrat n’est pas suffisamment drainant.

Entretien du Pittosporum en pot

En matière d’amendement, les sujets cultivés en pot sont plus exigeants que ceux plantés en pleine terre. Lorsqu’ils sont en période de croissance (entre mars et août), apportez de l’engrais liquide chaque mois à vos Pittosporums en pot. Rempotez-les tous les trois ans afin de renouveler entièrement leur substrat.

La taille permet de maintenir le port harmonieux et aéré de vos sujets en pot, et de limiter leur développement. La croissance du Pittosporum est toutefois plus lente lorsqu’il est cultivé en pot. Une taille légère suffit donc ici à rééquilibrer son port. Attention à toujours effectuer cette taille une fois la floraison de l’arbuste terminée (vers la fin de l’été). Évitez de le tailler en début de printemps, car l’opération aura pour effet de supprimer sa floraison. Vous ne pourrez plus alors profiter de son parfum.

Hiverner un Pittosporum en pot

Le Pittosporum est une plante peu rustique (de -5°C à -7°C selon les espèces). En dehors des zones côtières, les sujets cultivés en pot devront absolument être abrités. Optez alors pour un espace lumineux et hors gel, comme une véranda non chauffée.

Attention, les Pittosporums cultivés en pot sont moins rustiques que ceux cultivés en pleine terre. Rentrez-les dès les premières gelées d’automne.

Durant l’hiver, arrosez vos arbustes une fois par mois seulement, ce qui sera suffisant pour éviter que le substrat ne s’assèche totalement.

Commentaires

  • GRISON, le 23 Juillet 2022

    Bonjour
    L’écorce de mon pittosporum tenuifolium se fissure et laisse apparaître des gouttes de résine dont semblent se régaler les guêpes. Ce phénomène est il normal ?
    Merci pour votre réponse

    • Réponse de Ingrid, le 25 Juillet 2022

      Bonjour. Cela peut être dû à un manque de nutriments ou un excès d'azote, un manque d'humidité (causé par les fortes chaleurs de cet été), une maladie, ou à un ravageur. La chaleur estivale de cette année est la cause la plus probable. Dans un premier temps, veillez à ce qu'il ne manque pas d'eau, surtout en cas de forte chaleur, puis appliquez un mastic de cicatrisation sur la plaie. Si ce n'est pas déjà le cas, mettez un paillage à son pied pour éviter l'évaporation de l'eau du sol. On peut aussi remplacer le paillage par une plante couvre sol. Si votre terre est pauvre, apporter lui de l'engrais à l'automne (sous forme de compost bien mûr ou autre). Si les fissures s'accentuent davantage au cours des mois à venir, cela signifie que la cause est ailleurs (maladie, ravageur,...).

  • Anna, le 15 Mars 2024

    Bonjour, mon pittosporum planté au printemps dernier sur une terrasse à Paris orientée ouest présente de nombreuses feuilles partiellement dessechées, selon une ligne un peu circulaire. Aucune feuille n'est entièrement morte, elles sont "moitié mortes". C'est arrivé pendant l'hiver, et au début j'ai cru que c'était le gel (on a eu jusqu'à -4 en janvier) mais j'ai l'impression que ça s'étend. Mes recherches n'ont rien donné. Avez-vous une suggestion?

    • Réponse de Ingrid, le 15 Mars 2024

      Bonjour,
      Difficile de vous répondre sans voir la plante en question. Les symptômes que vous décrivez sur votre pittosporum peuvent être le résultat de plusieurs facteurs, notamment le stress hivernal, un problème d'arrosage, ou une maladie.

      Bien que le pittosporum soit relativement résistant, des températures jusqu'à -4°C, surtout si elles sont accompagnées de vents froids, peuvent causer des dommages aux feuilles. Surtout qu'une plante en pot est plus sensible au froid qu'en pleine terre. Une protection supplémentaire pendant les vagues de froid peut aider à prévenir ce problème à l'avenir.

      Un arrosage inadéquat, que ce soit un excès ou un manque d'eau, peut également causer des symptômes similaires. Assurez-vous que la terre est bien drainé et que la plante reçoit une quantité d'eau appropriée, ni trop, ni trop peu. En hiver, les besoins en eau sont réduits, mais le substrat ne doit pas devenir complètement sec.

      Certaines maladies fongiques ou bactériennes peuvent causer des symptômes de dessèchement partiel des feuilles. Examinez la plante de près pour détecter d'éventuelles taches, cercles ou autres signes distinctifs de maladie.

      Pour aider votre pittosporum à se rétablir, vous pourriez envisager de :

      Réduire les arrosages en hiver, en veillant à ce que le sol ne soit ni trop sec ni détrempé.
      Protéger la plante des vents froids et du gel si de basses températures sont prévues.
      Si une maladie est suspectée, retirez les parties affectées de la plante et envisagez d'appliquer un traitement fongicide adapté, après avoir identifié la cause spécifique.
      Si le problème persiste ou s'étend, n'hésitez pas à envoyer une photo via le formulaire de contact sur notre site.

      Cordialement.

pittosporum
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.