Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver libertia en pot
conseil

Cultiver le Libertia en pot

Conseils et astuces pour l'installer sur la terrasse ou le bacon

Tout comme au jardin, le Libertia peut être utilisé sur votre terrasse ou balcon avant tout pour son effet graphique et l’intérêt décoratif de son feuillage. Il apportera de la légèreté à un ensemble de pots d’arbustes, tout comme le ferait une graminée auquel il ressemble même si c’est une Iridacée.

En effet, son feuillage en forme de fines épées est son principal intérêt – d’où son nom d’Iris de Nouvelle-Zélande – repoussant malheureusement sa floraison blanche pourtant très intéressante, au second plan.

Vous créerez avec lui un décor changeant sans entretien qui vous fournira de la couleur, de la forme et de la texture et dont vous pourrez profiter en toutes saisons.

libertia Iris de Nouvelle-Zélande en pot

Les Libertias et leur aspect de graminées accompagnent les changements de saisons dans tout décor, même urbain

→ Pour éviter tout échec, nous vous conseillons de planter adapté : n’hésitez pas à adopter notre application web Plantfit.

Quand et comment planter le Libertia ?

Période de plantation

Vous pouvez réaliser la plantation au printemps de mars à avril, ou à la fin de l’été, de septembre à octobre. Évitez les périodes de gel ou de sécheresse.

Plantation

  1. Faites tremper la motte afin de gorger le substrat en eau.
  2. Installez la couche de drainage (graviers, tessons de pot ou billes d’argile) au fond du pot, équivalent à 20 % du volume.
  3. Remplissez de substrat puis installez votre plant au centre. Gardez la motte intacte, car les rhizomes du libertia détestent être dérangés. 
  4. Comblez avec le reste de mélange auquel vous rajouterez un peu d’engrais à libération lente puis tassez légèrement. Attention à enterrer le collet de votre libertia d’au moins un centimètre afin qu’il ne sèche pas et qu’il puisse mieux résister au froid.
  5. Arrosez copieusement puis paillez, de préférence avec un matériau organique (chanvre, lin, BRF…) pour nourrir la terre. Faites-le surtout le premier hiver suivant la plantation pour permettre une meilleure reprise, garder le sol frais en été et protéger des gelées tardives.

Quel type de pot et quel substrat ?

Le pot

Installez vos Libertias dans un pot large : au moins 50 cm de diamètre, mais suffisamment haut pour ne pas abîmer les rhizomes. Comme tous les Libertias ont besoin d’un sol bien drainé vous devrez impérativement contrôler que le pot possède de nombreux trous. Il faut envisager la période hivernale : pensez à une solution pratique pour déplacer le pot qui peut rapidement peser très lourd. En dernier lieu, il faut éviter de laisser une soucoupe qui favoriserait la stagnation d’humidité qui leur serait fatale. Dans les régions froides, rentrez le pot à l’abri du gel à l’automne dans une serre. 

Le substrat

On trouve désormais des substrats spécialement conçus pour les plantations en pots et jardinières, mais mieux vaut effectuer son propre mélange : terre de jardin, terreau et sable grossier à parts égales. Bien mélanger le tout afin d’obtenir un mélange homogène. Il faut éviter de remplir les pots uniquement avec du terreau universel mal adapté aux Libertias.

Le rempotage s’opère tous les 3 à 4 ans, si les racines de la plante sont à l’étroit.  Vous pouvez également diviser les souches de Libertia devenues trop denses. Faites cette opération de préférence en automne. Récupérez les plantes divisées pour créer de nouvelles potées.

Quelle exposition pour le Libertia ?

Plante d’origine australe, le Libertia a besoin de chaleur, mais pas trop. Il tolère la sécheresse, mais apprécie une ambiance d’air humide. Le climat océanique lui convient parfaitement en s’assurant d’éviter un sol trop humide en hiver. Installez votre pot à une exposition lumineuse dans un endroit ensoleillé ou sous un ombrage léger (5 à 6 heures de soleil dans la journée). Dans la mesure où les Libertias résistent très bien aux embruns salés, vous pouvez l’installer en bord de mer, mais évitez-lui les vents forts qui peuvent casser les tiges florales.

Doté d’une rusticité moyenne, le Libertia supporte des températures négatives allant en moyenne jusqu’à -10 °C. En période de grand froid, il nécessitera d’être protégé d’éventuels dommages que le froid pourrait lui causer. Si vous le pouvez, déplacez-le vers un lieu abrité du gel, qui soit lumineux et non chauffé, comme une véranda ou un jardin d’hiver. Plante au feuillage persistant en hiver, vous pouvez également protéger son pot à l’aide d’un matériau isolant, type papier bulle.

Quelles variétés choisir ?

Originaire de Nouvelle-Zélande et du Chili, le Libertia se plaît sous nos climats doux. Cette plante architecturale est idéale dans un jardin contemporain, exotique ou japonisant. Dans un jardin moderne, associez-le à des phormiums, des graminées ou des bruyères. En bord de mer, il fera le plus bel effet avec des potées de plantes persistantes. Choisissez le Pittosporum tenuifolium ou un buisson de Leptospermum.

libertia Iris de Nouvelle-Zélande en pot

Floraison généreuse du libertia grandiflora

  • Le Libertia grandiflora est une plante attrayante, opulente et verticale à croissance lente. Il est intéressant avec son port évasé, son feuillage raide et linéaire et sa délicate floraison blanche. Cette plante se cultive très bien en pot.
  • Le Libertia peregrinans est une vivace rhizomateuse qui possède un beau feuillage coloré en hiver. Les feuilles du libertia sont de couleur verte au centre et orange vif sur les bords. La floraison d’un blanc pur légèrement parfumée apparait au printemps. Le libertia supporte le soleil ou une ombre légère. Ses besoins en eau sont modérés. Il est rustique à environ -8 °C. Il ne nécessite pas de rempotage avant une bonne dizaine d’années.
  •  Le Libertia formosa est le plus rustique. Son feuillage persistant forme un gros coussin dense de 80 cm de haut. C’est une plante spectaculaire qui s’élargit au fil des années. Ses feuilles sont linéaires, rigides, coriaces, vert foncé. Il produit dès le printemps de longues hampes dressées garnies de fleurs blanches immaculées très décoratives.
libertia Iris de Nouvelle-Zélande en pot

Le Libertia formosa est rustique et très florifère

  • Le Libertia ixioides ‘Goldfinger’ forme des touffes compactes. Il aime les situations drainées et ensoleillées. Ses feuilles étroites ressemblent à des joncs.  De larges grappes de fleurs blanches avec des nuances vertes ou brunes apparaissent au printemps. Il fleurit en plein soleil et se pare de merveilleuses couleurs de feuillage entre l’orangé et le bronze. Le cultivar ‘Taupo blaze’ révèle toutes les couleurs de feu de son feuillage au soleil couchant.
libertia Iris de Nouvelle-Zélande en pot

Le Libertia ixioides ‘Goldfinger’ en contre-jour et le cultivar flamboyant ‘Taupo blaze’ à droite

Comment arroser et quel entretien apporter au Libertia ?

L’arrosage

Arrosez à une fréquence que vous adapterez en fonction des conditions météorologiques, notamment en période de fortes chaleurs et de sécheresse. Veillez à patienter le temps que la terre ait séché avant de réitérer l’arrosage. Sachez que votre Libertia en pot nécessitera une fréquence d’arrosage plus régulière qu’un sujet en pleine terre, qui une fois installé ne nécessitera qu’un entretien minimal. En été, privilégiez un arrosage en soirée afin de limiter l’évaporation de l’eau. Si vous constatez le dessèchement des feuilles, intensifiez la fréquence d’arrosage. 

En été, faites un apport en eau environ une fois par semaine. Pendant l’hiver la plante rentre en dormance. Réduisez les apports d’eau et laissez la terre sécher entre deux arrosages. 

Les apports d’engrais

Les Libertias ont besoin d’un apport régulier en nourriture pour maintenir le substrat suffisamment riche. En général, toutes les plantes bénéficieront de l’ajout de compost ou d’un engrais organique à la plantation comme de la corne broyée.

Soins et entretien

Les Libertia ne demandent aucun soin particulier et sont très faciles à entretenir. Bien que leurs feuilles soient persistantes, un petit nombre d’entre elles meurent chaque année. Conservez-les sur la partie basse de la plante, elles serviront de paillis contre le gel. Le Libertia est drageonnant il sera nécessaire de diviser les souches afin de les multiplier. Dans de telles situations la plante entière peut être rafraîchie en la coupant jusqu’au sol.

Pour aller plus loin

Découvrez Le Libertia dans notre dossier complet : tous nos conseils pour le planter, le cultiver et l’entretenir. 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire