Commandez aujourd'hui et plantez ce weekend
Cultiver les Fritillaires impériales en pot

Cultiver les Fritillaires impériales en pot

Nos conseils pour réussir la plantation et l’entretien de ces belles plantes bulbeuses

Sommaire

Mis à jour le 16 Octobre 2023  par Marion 5 min.

Nous apprécions les fritillaires impériales (Fritillaria imperialis) pour leur élégante floraison printanière en clochettes colorées, ainsi que pour leur silhouette architecturale. Si elles sont aussi connues sous le nom de « couronne impériale », c’est en référence à la touffe de feuilles qui entoure les fleurs telle une coiffe. Il s’agit de l’un des plus grands bulbes de printemps, qui ne passe jamais inaperçu au jardin.

Côté culture, cette vivace facile à vivre et bien rustique se cultive au soleil ou à mi-ombre. Originaire du sud de la Turquie, elle s’adapte toutefois très bien à nos climats.

La fritillaire impériale peut se développer aussi bien en pleine terre qu’en contenant, pour égayer petit jardin, terrasse, balcon, cour intérieure ou encore rebord de fenêtre. C’est aussi un bon moyen de la cultiver dans les régions aux hivers humides, redoutés par cette bulbeuse. Découvrez donc nos conseils pour bien planter et entretenir les fritillaires impériales en pot.

Difficulté

Quelles variétés de fritillaires impériales choisir ?

Les fritillaires impériales font partie des variétés hautes, pouvant atteindre jusqu’à 1,50 mètre de hauteur. Pour la culture de cette plante en pot, toutes les variétés peuvent convenir. Choisissez par exemple :

bulbe en pot

Dans le sens des aiguilles d’une montre : Fritillaria imperialis ‘Lutea’, ‘Tchaikovsky’, ‘Striped Beauty’, ‘Rubra’, ‘Argentea Variegata’

Quand planter les fritillaires impériales en pot ?

Plantez vos fritillaires rapidement après achat. Les bulbes sont en effet fragiles et sujets au dessèchement ou au pourrissement lorsqu’ils sont à l’air libre.

Généralement, la plantation a lieu entre la fin d’été et le début de l’automne, soit entre fin août et mi-octobre.

Plantation des fritillaires impériales en pot

Le contenant

Vous pouvez opter pour un contenant de toutes formes, en fonction du nombre de fritillaires que vous souhaitez cultiver. Choisissez toutefois un pot suffisamment profond, d’au moins 40 à 50 cm de hauteur.

Côté matériau, nous vous conseillons toujours de privilégier les contenants en terre cuite, qui laissent mieux respirer le substrat grâce à leur porosité naturelle.

Optez impérativement pour un contenant au fond percé, afin que l’eau d’arrosage ou de pluie puisse s’écouler sans stagner.

Le substrat

Les fritillaires sont des plantes simples de culture tant que leur substrat est bien drainé, c’est-à-dire qu’il permet à l’eau de s’écouler facilement. L’humidité stagnante risque en effet faire pourrir les bulbes et de favoriser le développement de champignons. Ces bulbes de printemps apprécient aussi les sols riches en matière organique.

Pour la plantation en pot, mélangez donc :

  • 2/3 de terreau horticole de bonne qualité ou de terre de jardin;
  • 1/3 de sable de rivière, de sable pour jardin ou de graviers ;
  • une poignée de compost ménager bien décomposé ou de terreau de feuille.

La plantation

  1. Installez une couche drainante d’environ 2 à 3 cm au fond de votre contenant (billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite…).
  2. Complétez avec le mélange de substrat.
  3. Préparez le trou de plantation à une vingtaine de centimètres de profondeur (il est conseillé de compter 3 fois la taille du bulbe pour obtenir la profondeur idéale). Vous pouvez utiliser un plantoir à bulbes pour vous faciliter la tâche.
  4. Placez le bulbe de fritillaire impériale dans les trous avec la pointe dirigée vers le haut, mais de façon légèrement inclinée pour éviter le pourrissement. Si vous optez pour une plantation groupée (3 ou 5 sujets), placez les autres bulbes en quinconces ou en ligne en respectant une distance de 20 à 30 centimètres.
  5. Recouvrez les bulbes de substrat, puis tassez légèrement avec les mains.
  6. Paillez pour conserver l’humidité plus longtemps et limiter le développement d’adventices (« mauvaises » herbes).

L’exposition

Offrez à vos fritillaires en pot une exposition ensoleillée. Nos bulbeuses demandent en effet une bonne luminosité pour fleurir, mais ne nécessitent pas de soleil direct. Ce sont de parfaites plantes d’extérieur pour la terrasse ou le balcon.

Placez-les à l’abri des vents forts, pour éviter d’abimer leurs tiges florales ou de devoir installer des tuteurs dans votre pot. Certaines variétés peuvent toutefois offrir naturellement une bonne tenue au vent, comme ‘Tchaikovsky’.

En période de dormance (été et hiver), déplacez votre fritillaire en pot dans un lieu abrité des précipitations.

planter bulbes

Les fritillaires impériales se prêtent joliment à la culture en pot

Entretien des fritillaires impériales en pot

L’arrosage

Le climat idéal pour la fritillaire impériale est le climat continental, avec des hivers et étés assez secs, couplés à des printemps plus humides.

L’accent devra donc être mis sur l’arrosage, particulièrement entre février-mars et mai-juin lors de la période de végétation. L’eau s’évapore plus rapidement lors de la culture en pot. Veillez donc à ce que le substrat ne s’assèche jamais complètement, en arrosant dès qu’il est sec en surface (environ une fois par semaine en l’absence de pluie ou en exposition protégée).

Si vous avez placé une soucoupe sous votre contenant, pensez à la vider au bout d’une trentaine de minutes.

En été et en hiver, stoppez les arrosages et laissez vos bulbes en dormance.

arrosage fritillaire

Les fritillaires apprécient l’humidité printanière

La fertilisation

En pot, le substrat épuise rapidement ses réserves nutritives. Nous vous conseillons donc de procéder à une fertilisation pendant la période de croissance de la fritillaire impériale, pour soutenir la floraison. Choisissez des engrais riches en potasse (plutôt qu’en azote qui favorise le développement du feuillage).

Optez pour un engrais spécifique pour bulbes à fleurs ou plantes bulbeuses. Vous pouvez aussi utiliser un engrais spécial jardinière et potée.

Les engrais liquides ont un effet « boost » rapide, mais d’une durée limitée. Les engrais solides (granulés ou bâtonnets) se diffusent pour leur part plus lentement. Dans tous les cas, respectez toujours les dosages indiqués par les fabricants, qui varient selon chaque produit.

Autre possibilité : opter pour une fertilisation à base de compost ménager, de fumier, de corne broyée ou sang séché.

La taille

La taille n’est pas nécessaire. Coupez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter qu’elles ne se ressèment.

Après la floraison, le feuillage jaunira et se dessèchera naturellement, avant de disparaître seul en été. Ne taillez par avant la fanaison, afin de laisser le temps au bulbe de constituer ses réserves nutritives.

Les parasites et maladies

Les fritillaires impériales sont des plantes peu sujettes aux maladies et ravageurs. Elles sont d’ailleurs souvent utilisées au jardin pour repousser les taupes, du fait de la forte odeur dégagée par les bulbes.

Notre plante redoute surtout les sols gorgés d’eau.

Elle n’a généralement que 2 autres ennemis :

  • surveillez les gastéropodes, dont l’appétit peut affecter le jeune feuillage au début du printemps ;
  • faites attention au criocère du lis, qui se délecte également des feuilles et des boutons floraux.

L’hivernage

Les fritillaires impériales sont des plantes à bulbe rustiques, généralement jusqu’à -15°C. Elles peuvent donc tolérer les hivers dans la plupart de nos régions et pourront rester à l’extérieur, dans un lieu impérativement protégé des intempéries.

En complément, nous vous conseillons tout de même de protéger le pied de la plante avec un épais paillage organique, par exemple à base de feuilles mortes. Les plantes cultivées en pot sont en effet toujours plus sensibles au froid.

Le rempotage et la multiplication

Le rempotage aura lieu tous les deux ans à l’automne.

Profitez-en pour procéder à la division, en séparant les bulbilles du bulbe principal. Cela permet de régénérer la plante, qui perd en vigueur naturellement au fil des ans. À noter : il faudra toutefois patienter environ 3 ans avant que les nouveaux bulbes puissent fleurir.

Commentaires

culture des Fritillaria imperialis