Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
réussir la tomate en pot
conseil

Cultiver des tomates en pot

Nos conseils de plantation et d'entretien

Légume apprécié d’un grand nombre de jardiniers et de gourmands, la tomate est très présente dans nos potagers. Même lorsqu’on ne possède pas de jardin, il est possible de cultiver des tomates en pots installés dans une cour, sur un balcon ou une terrasse. À condition toutefois de choisir des variétés de tomates adaptées à ce type de culture, et d’opter pour le bon contenant, le bon substrat, ou encore la meilleure exposition.

De culture facile, les tomates en pot demandent un petit peu plus d’entretiens que si elles étaient cultivées en pleine terre. Cultiver des tomates en pot n’a toutefois rien d’insurmontable si vous suivez les quelques conseils qui suivent.

Comment cultiver la tomate en pot ?

Pour cultiver des tomates en pot facilement, il est d’abord nécessaire d’opter pour un contenant et un substrat bien adaptés.

Comment cultiver la tomate en pot ?

© Ruth Hartnup – Flickr

Quel pot pour les tomates ?

Les racines de la tomate demandent de l’espace et un grand volume de terre afin de se développer convenablement et ainsi offrir un plant productif. Optez donc pour un pot suffisamment large et profond pour contenir ces racines, tout en limitant le dessèchement et l’épuisement du substrat. Nous vous recommandons un contenant de minimum 30 cm de profondeur pour 40 cm de large. Gardez cependant à l’esprit que plus la variété de tomate est vigoureuse et haute, plus son contenant doit être large et profond.

Veillez également à ce que vos contenants soient percés, afin de permettre une bonne évacuation de l’eau.

Apporter le bon substrat

La tomate craint l’excès d’humidité, tout en ayant besoin d’un substrat frais. Afin de lui offrir les meilleures conditions possibles, disposez un élément drainant au fond du pot (billes d’argile, graviers, petits galets.)

Les tomates sont très gourmandes en éléments nutritifs, et leur substrat doit donc être bien riche. Un bon terreau additionné de compost et de poudre de corne broyée répond à leurs besoins.

Cultiver la tomate en pot : où et quand ?

Les plants de tomates en pot doivent être installés à l’abri du vent et à exposition ensoleillée afin de répondre à leurs besoins en lumière et en chaleur. Deux conditions qui jouent un rôle prépondérant dans la productivité des plants.

Quand planter des tomates en pot ?

On plante la tomate en pot à partir du mois de mai afin de ne pas l’exposer au gel, auquel elle est sensible même sur un balcon ou une terrasse. Il est donc préférable de semer la tomate en godet et au chaud autour du mois de février/mars, et d’en repiquer les plants en pot une fois les risques de gelées écartés.

Comme pour les tomates installées en pleine terre, la récolte s’étale ainsi de l’été à l’automne.

Cultiver la tomate en pot : où et quand ?

Repiquer les plants de tomate en pot

Une fois les plantules de tomate suffisamment vigoureuses, vous pourrez donc les repiquer dans vos potées.

  • Commencez par tremper le godet dans une bassine d’eau pendant quelques instants.
  • Placez une couche drainante au fond du pot équivalent à 20% du volume du contenant.
  • Remplissez le reste du pot à l’aide d’un substrat riche.
  • Plantez le tuteur de manière à ce qu’il atteigne le fond du pot.
  • Retirez délicatement les plants de leurs godets.
  • Creusez un trou suffisamment profond dans le substrat et placez-y le plant de tomates en biais. Une partie de la tige est ainsi enterrée.
  • Rebouchez le trou et tassez la terre autour du collet.
  • Arrosez de manière à bien imbiber le substrat.
  • Videz la coupelle afin de ne pas y laisser d’eau stagner.
  • Installez vos pots au soleil et à l’abri du vent.

Quelles variétés de tomates adaptées à une culture en pot ?

Toutes les variétés de tomates ne sont pas adaptées à une culture en pot. La faute en revient à leur développement qui peut nécessiter un volume de terre supérieur à la capacité du pot. Optez donc de préférence pour diverses variétés de tomates cerise, dont le développement réduit est idéal pour une culture en pot. D’autres variétés à gros fruits et à port déterminé, buissonnantes et compactes, sont également envisageables pour une culture en pot, comme la tomate Roma VF, la Délice d’or, l’Hector ou l’Islandaise…

Tomate Téton de Venus jaune Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
1.60 m

Variété de type Andine, la tomate Téton de Vénus jaune produit de beaux fruits de 70 à 100 g, qui présentent une forme rappelant celle de petits poivrons rassemblés en bouquets de 2 ou 4 sujets. Des fruits à la chair dense et juteuse, avec peu de graines, mais une saveur très sucrée. La tomate Téton de Vénus jaune est parfaite au séchage. Les plants résistent très bien à l’oïdium et au mildiou.

Tomate Roma VF Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
1.20 m

La tomate Roma VF est un hybride de San Marzano et de Pan America. De croissance déterminée, elle produit des fruits rouge écarlate, de 40 à 80 g, installés en panicules. Cette tomate très charnue rend peu de jus et se prête très bien à la préparation de conserves. Il s’agit aussi d’une variété résistante au mildiou, au verticillium et au fusarium (responsable des maladies fongiques).

Tomate Cherry Yellow en mini-mottes - Tomate-cerise


Hauteur à maturité
1.80 m

La Cherry Yellow est une variété de tomate cerise très productive qui donne de nombreux petits fruits jaunes et sucrés parfaits pour les apéritifs et les pique-niques. Cette variété est également très appréciée des enfants.

Tomate cerise Sweetie


Hauteur à maturité
1.50 m

La tomate Cerise Sweetie est une variété offrant un excellent rendement qui produit des grappes de petits fruits ronds et rouges d’environ 20 g chacun, et à la saveur douce. Précoce, adaptée aux espaces réduits et facile de culture, la tomate cerise Sweetie est très gratifiante.

Tomate Cerisette Brin de Muguet Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
1.20 m

Variété précoce à port compact et buissonnant, la tomate Cerisette Brin de Muguet est une variété de type cocktail qui produit de petits fruits d’environ 30 à 40 g, de forme oblongue à base pointue, et de couleur rouge foncé. Les fruits s’installent en bouquets de 9 à 10 individus, et offrent une saveur acidulée.

Tomate Banana Legs Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
1.50 m

Tomate à croissance déterminée, la Banana Legs est une variété de mi-saison. Productive, elle donne de jolis fruits jaunes et allongés, regroupés en bouquets de 10 à 20 fruits de 45 à 75 g. Des fruits qui contiennent peu de graines et qui offrent une chair douce parfaite pour les salades.

Tomate Siberian Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
1.50 m

Hâtive et productive, la tomate Siberian est une variété à croissance déterminée. Elle produit des fruits ronds d’environ 120 g chacun, à la forme légèrement allongée, et de couleur rouge vif. Cette tomate a le grand avantage de fructifier même en climat frais.

Comment entretenir un plant de tomate en pot

Bien que sa culture reste assez facile, la tomate cultivée en pot demande un peu plus d’attention qu’un plant cultivé en pleine terre.

L’entretien de la tomate en pot

© Till Westermayer – Flickr

L’arrosage des plants de tomate en pot

Pour commencer, le substrat a tendance à se dessécher bien plus vite dans un pot. Soyez donc attentif aux besoins en eau de vos plants de tomates en pot. Au cours de l’été, il est préférable de les arroser dès que la terre s’assèche sur 3 cm. Si votre balcon ou votre terrasse profite d’une exposition bien ensoleillée, vous devrez arroser vos tomates chaque jour.

Pour ce faire, prenez les précautions suivantes :

  • arrosez de préférence le soir après le coucher du soleil, et/ou le matin avant que le soleil ne soit haut dans le ciel
  • Prenez garde à ne jamais mouiller le feuillage de vos plants de tomate.
  • Videz vos coupelles après chaque arrosage pour ne pas laisser d’eau stagner.

Astuce : en paillant le pied de vos tomates en pot, vous limiterez l’évaporation de l’eau. En effet, un paillis bien épais agit comme un régulateur d’humidité efficace.

La fertilisation de la tomate en pot

Lorsqu’elles sont cultivées en pot, la gourmandise des tomates a vite fait d’appauvrir le substrat. En effet, les nutriments contenus dans le terreau sont ici rapidement absorbés par la plante. Tous les quinze jours, apportez leur un complément d’engrais spécial tomate, ou privilégiez des arrosages au purin d’ortie, puis au purin de consoude dès les premières floraisons. Le sang séché et le guano (en petite quantité) sont également parfaits pour nourrir vos tomates.

Tailler les tomates en pot

Les variétés de tomates du type cerise ne demandent pas à être taillées. C’est également généralement le cas des tomates à croissance déterminées.

Maladies et ravageurs de la tomate en pot

Mildiou, Flétrissure, Brûlure tardive, tache septorienne… les tomates en pot souffrent malheureusement des mêmes affections que les tomates cultivées en pleine terre. Vous pouvez toutefois limiter ces maladies en arrosant vos plants toujours au pied, et en désinfectant bien vos pots vides avant d’y installer vos tomates.

De même, la tomate en pot peut être attaquée par les mêmes ravageurs que la tomate en pleine terre. Parmi eux, citons les thrips, les aleurodes, les pucerons, les noctuelles et les mouches mineuses, ainsi que les acariens et les nématodes.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin