Comment cultiver l’Adenium ou Rose du désert ?

Comment cultiver l’Adenium ou Rose du désert ?

Nos conseils pour réussir la plantation et l’entretien de cette belle plante grasse

Sommaire

Mis à jour le 2 Octobre 2023  par Marion 5 min.

L’Adenium obesum, aussi connu sous le joli nom de « rose du désert », est une plante grasse à l’esthétisme original. Elle nous vient de plusieurs régions semi-arides d’Afrique, notamment au Sénégal. Cette succulente se compose d’un tronc renflé et charnu (caudex) en forme de bouteille, qui lui donne des airs de petit baobab. Cette silhouette lui vaut d’ailleurs ses surnoms de « faux baobab » ou « baobab chacal ». Le feuillage persistant est porté par de petits rameaux courts et érigés. À partir du milieu du printemps, l’adénium peut se couvrir d’adorables fleurs roses, rouges ou blanches au cœur contrastant.

Dans nos régions, cette plante grasse de croissance lente est cultivée en pot, souvent comme plante d’intérieur. Du fait de ses origines, elle ne supporte en effet pas du tout le froid. Si elle est capable de dépasser les 2 mètres en tous sens dans son environnement naturel, elle sera beaucoup plus compacte sous nos latitudes. La culture en pleine terre pourra être tentée uniquement dans nos rares régions dans lesquelles il ne gèle jamais et dans les Outre-mers : elle demandera alors une exposition parfaitement protégée du vent et des intempéries.

Voici tous nos conseils pour bien planter et entretenir un Adenium en pot.

rose du desert

L’Adenium dans son milieu naturel

Difficulté

Quand planter un Adenium ?

Les plantes en pot peuvent théoriquement être plantées toute l’année (en dehors des périodes de gel ou sécheresse). Mais le printemps reste la période la plus propice. Procédez donc idéalement entre mars et mai.

plante grasse

L’Adenium dans un pot, qui fleurira éventuellement

Plantation de l’Adenium en pot

Le contenant

Au moment du choix de votre pot, choisissez impérativement un modèle au fond percé, afin de permettre à l’eau de s’écouler.

Nous vous conseillons toujours de privilégier les contenants en terre cuite, plutôt que ceux en plastique. Ils laissent en effet mieux respirer le substrat, du fait de leur porosité naturelle.

La taille du contenant dépend de la taille de la motte : comptez environ 20 cm de diamètre pour un jeune Adenium.

Le substrat

Comme la majorité des plantes grasses, la rose du désert demande un sol parfaitement drainé, dans lequel l’eau s’écoule facilement sans stagner. Elle appréciera les sols légers, même sableux et caillouteux.

Choisissez un terreau spécial cactées et plantes grasses ou bien effectuez votre propre mélange avec :

La plantation

  1. Installez une couche drainante de 3 à 5 cm environ au fond du contenant : billes d’argile, graviers ou encore tessons de terre cuite.
  2. Complétez avec le substrat jusqu’à la moitié du contenant.
  3. Dépotez votre Adenium et placez la motte au centre du contenant.
  4. Complétez à nouveau avec le substrat, jusqu’à ce qu’il recouvre les racines.
  5. Tassez légèrement avec les doigts
  6. Arrosez au pied de votre Adenium.
  7. Ajoutez une couche de paillage minéral à la surface (facultatif).
rempotage

Rempoter l’Adenium dans un substrat drainant

L’exposition

L’Adenium a besoin de plusieurs heures de soleil par jour pour s’épanouir. Offrez-lui donc une exposition bien lumineuse, idéalement plein sud ou sud-ouest. Pensez toutefois à le mettre légèrement en retrait s’il est derrière une fenêtre, pour éviter tout risque de brûlure. L’adénium constitue une parfaite plante d’intérieur ou d’appartement.

Pendant les beaux jours, vous pouvez tout à fait sortir progressivement votre Adenium en pot à l’extérieur. Attendez que la température ambiante atteigne environ 15°C et procédez par étape : d’abord à mi-ombre, puis quelques heures au soleil, avant de le laisser la journée complète. La rose du désert se plaira ainsi au jardin, sur la terrasse ou le balcon en exposition protégée du vent, idéalement contre un mur qui réfléchira chaleur et lumière.

Entretien de l’Adenium

L’arrosage

Comme toutes les succulentes, la rose du désert n’est pas une plante soiffarde. Elle est capable de constituer des réserves de suc dans son tronc, afin de supporter les longues périodes de sécheresse.

Les arrosages devront donc être effectués avec parcimonie, pour ne jamais laisser un substrat humide trop longtemps. Laissez toujours sécher la terre entre 2 arrosages sur plusieurs centimètres en surface. Avec ces plantes du désert, mieux vaut moins d’eau que trop !

Privilégiez toujours un arrosage généreux moins fréquemment, au lieu de plusieurs petits arrosages réguliers. Un arrosage tous les 15 jours sera généralement suffisant pendant la période de croissance (printemps et été). En automne et hiver, réduisez les arrosages au strict minimum (1 fois par mois environ, selon la température ambiante). Certains jardiniers recommandent même de ne pas du tout arroser en hiver.

Si vous avez choisi de mettre une soucoupe sous votre contenant ou utilisez un cache-pot, videz-les impérativement au bout d’une vingtaine de minutes après l’arrosage.

Évitez d’arroser le feuillage.

La fertilisation

Les plantes grasses ont l’habitude de se développer dans des terres pauvres, voire ingrates. L’Adenium n’est donc pas une plante très gourmande. Vous pouvez toutefois soutenir sa floraison en apportant de l’engrais liquide dans l’eau d’arrosage pendant la période de croissance.

Vous pouvez aussi stimuler le développement de la plante en utilisant un engrais liquide spécial cactées et plantes grasses, ou éventuellement un engrais pour plantes méditerranéennes.

La taille

Aucune taille n’est nécessaire pour l’entretien de l’Adenium. Éliminez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure.

Si des feuilles sont abîmées ou desséchées, coupez-les à l’aide d’un sécateur préalablement désinfecté. Pensez à vous munir de gants : le latex produit par la plante est irritant.

Si vous le souhaitez, l’Adenium se prête bien à une culture en bonsaï.

Le rempotage et les rejets

L’Adenium est une plante de croissance lente. Il pourra être rempoté tous les 2 ans au printemps, en fonction de son développement. Choisissez simplement un contenant légèrement plus grand que le précédent, la plante préférant être un peu à l’étroit plutôt que d’avoir trop d’espace.

Les maladies

La rose du désert est une plante assez robuste, qui craint surtout les excès d’humidité et le froid.

Mais si elle est cultivée en intérieur ou dans un espace confiné en atmosphère sèche, elle peut être victime des cochenilles. Dans ce cas, essuyez les feuilles avec une solution d’eau mélangée à du savon noir (une cuillère à soupe diluée dans 1 litre d’eau tiède). En cas d’attaque de pucerons, pulvérisez ce même mélange sur les parties atteintes. Procédez en début ou fin de journée, à l’abri des rayons du soleil.

Pour en savoir plus, découvrez nos articles « Cochenille : identification et traitement » et « Puceron : identification et traitement ».

L’hivernage

L’Adenium est une plante frileuse, qui apprécie des températures toujours supérieures à 10°C, voire 12°C. En cas de températures inférieures, le feuillage peut se mettre à tomber. La plante devra donc être mise à l’abri en hiver dans un lieu au moins légèrement chauffé. Choisissez un endroit lumineux : serre, véranda ou pièce bien exposée.

rose du desert en pot

Ne laissez pas l’Adenium à l’extérieur toute l’année, il a besoin de températures supérieures à 10 ou 12° C

Commentaires

planter entretenir adenium rose du desert
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.