Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Tailler l'hortensia : comment faire
conseil

Comment tailler les hortensias ?

Nos conseils et astuces

On apprécie les hortensias pour leur longue et généreuse floraison estivale, souvent rose, bleue ou blanche. Pour conserver de superbes arbustes il est préférable de les tailler chaque année. En effet, la taille favorise une floraison régulière et abondante, et aide l’hortensia à conserver un beau port compact et arrondi, équilibré. Elle permet aussi d’aérer la touffe, en permettant à l’air et à la lumière de pénétrer au centre de l’arbuste.

Lorsque l’hortensia est âgé, la taille permet aussi de le rajeunir et lui redonner plus de vigueur. Cependant, il faut savoir que tous les hortensias ne se taillent pas de la même façon : on peut par exemple effectuer des tailles importantes sur les Hydrangea paniculata et arborescens, tandis qu’elles doivent être bien plus légères chez les Hydrangea macrophylla et serrata.

Découvrez dans cette fiche tous nos conseils pour réussir la taille des hortensias, quelle que soit l’espèce que vous cultivez !

Quand tailler les hortensias ?

En automne, après la floraison, vous pouvez éliminer les fleurs fanées, et en profiter pour couper les branches mortes ou abîmées. A cette époque, on évite d’effectuer des tailles sévères sur l’arbuste, pour ne pas le fragiliser avant l’hiver. Si vous habitez une région froide, mieux vaut laisser les fleurs fanées sur l’hortensia pour l’hiver, car elles protégeront les bourgeons du froid. Dans tous les cas, la suppression des fleurs fanées n’est pas indispensable, l’intérêt est surtout esthétique.

En fin d’hiver, vers le mois de mars, on effectue une taille plus importante. Cette opération vise à former l’arbuste, lui donner une silhouette équilibrée, tout en favorisant une généreuse floraison.

Les inflorescences fanées d'un hortensia

Comment tailler les hortensias ?

Quelques conseils préalables

Pour tailler l’hortensia, utilisez un sécateur, ou, sur les arbustes âgés qui ont déjà de grosses branches, choisissez plutôt un coupe-branches, plus adapté au diamètre des sections à couper. Il est important que votre outil de taille soit bien aiguisé, et nous vous conseillons aussi de le désinfecter avec de l’alcool à 90 °, afin d’éviter de transmettre des maladies. De même, à chaque fois que vous taillez, effectuez des coupes nettes, juste après un bourgeon, afin de permettre à la sève d’irriguer celui-ci.

Les principes à suivre pour tailler les hortensias

Prenez du recul pour apprécier la forme de l’arbuste dans son ensemble. Conservez à chaque fois les branches qui vous semblent les plus vigoureuses, et éliminez celles qui vous semblent mortes, sèches, abîmées ou mal positionnées. Supprimez les branches qui poussent dans la mauvaise direction ou qui se croisent. Nous vous conseillons aussi de couper les petites branches trop faibles, afin de concentrer la sève vers les branches principales. Il est également intéressant de supprimer des branches au centre de l’arbuste afin de permettre à l’air et à la lumière d’y pénétrer plus facilement. Vous pouvez éliminer à la base quelques branches charpentières parmi les plus vieilles, afin de rajeunir l’arbuste. Cela l’encouragera à produire de nouvelles branches robustes et vigoureuses.

Taillez à chaque fois en coupant juste au-dessus d’un bourgeon bien formé, car c’est lui qui prendra le relais de la branche que vous avez coupé. La position de celui-ci indique la direction que prendra la nouvelle pousse (par exemple, si le bourgeon est tourné vers l’extérieur de l’arbuste, la nouvelle branche ira également vers l’extérieur). Vous éviterez de couper après un bourgeon tournée vers l’intérieur.

Lorsque l’arbuste est jeune, dans les premières années, taillez assez peu, le temps de le laisser grandir. Lorsqu’il sera adulte, vous pourrez effectuer des tailles plus importantes.

Si votre arbuste est âgé, vous pouvez effectuer une taille sévère pour le régénérer. Rabattez l’hortensia près du sol, afin de renouveler les branches et redonner plus de vigueur à l’arbuste. Les années suivantes, effectuez des tailles légères. L’année où vous effectuez une taille de régénération, l’arbuste risque de ne pas vous donner de fleurs : il faudra attendre au moins un an pour profiter à nouveau de sa floraison. Ainsi, nous vous conseillons d’espacer ces tailles sévères d’au moins 4 ou 5 ans.

La floraison bleue d'un hortensia macrophylla

Hydrangea macrophylla (photo Neptuul)

 

Les cas particuliers : adapter la taille à l’espèce cultivée

  • Les hortensias macrophylla fleurissent sur le bois de l’année précédente: ainsi, la taille doit être très légère, sinon la floraison sera compromise. Vous n’êtes d’ailleurs pas obligés de les tailler chaque année. Lorsque vous intervenez, supprimez en priorité les branches mortes, trop faibles ainsi que celles qui vous semblent mal positionnées. N’hésitez pas à aérer le centre de l’arbuste en y éliminant quelques branches. Sur celles que vous conservez, évitez de couper à plus de 30 cm, sous peine de limiter la floraison.

Si votre hortensia macrophylla est jeune, les premières années vous pouvez le laisser pousser sans trop intervenir, et, ensuite, quand il devient plus âgé, effectuer des tailles plus régulières.

Découvrez nos conseils vidéo sur la taille des hortensias macrophylla :

Les hortensias serrata peuvent être taillés de la même façon que les hortensias macrophylla. Effectuez une taille légère, en ne coupant pas trop court.

  • Les hortensias paniculata et arborescens, eux, fleurissent sur le bois de l’année. Vous pouvez donc les tailler plus sévèrement.

Les Hydrangea arborescens gagnent à être rabattus à environ 30-40 cm du sol. La taille les encourage à produire des inflorescences moins nombreuses, mais plus grandes et impressionnantes ! Elle régénèrera l’arbuste et le rendra plus beau et vigoureux. Par contre, si la variété que vous cultivez porte naturellement de grosses inflorescences, il est possible que celles-ci soient un peu trop lourdes pour les jeunes branches qui se développeront dans l’année… elles risquent donc de plier sous le poids des fleurs. Dans ce cas, il peut être intéressant d’effectuer une taille un peu plus légère.

Les hortensias paniculata ont également besoin d’une taille sévère chaque année. La taille consiste ici à structurer l’arbuste en conservant quelques charpentières principales. Commencez par éliminer les petites branches, minces et faibles. Vous pouvez supprimer les tiges latérales, qui poussent à l’horizontale ou dans la mauvaise direction, pour privilégier les tiges plus droites, qui poussent vers le haut. Cela donnera à l’arbuste sa structure. Éliminez également les branches qui poussent vers l’intérieur, afin de lui donner une silhouette un peu plus aérée et évasée. Sur les branches charpentières que vous avez sélectionné, taillez en conservant à chaque fois seulement deux à trois paires de bourgeons sur la branche. Plus que chez les autres hortensias, la taille des Hydrangea paniculata est essentielle pour leur donner un port équilibré et entraîner l’apparition de belles inflorescences.

Attention avec les hortensias paniculata qui fleurissent tôt dans l’année (comme ‘Early Sensation’). Nous vous conseillons de les tailler très légèrement ou de ne pas intervenir, au risque de compromettre la floraison.

  • Effectuez des tailles très légères sur les Hydrangea aspera et H. quercifolia. Contentez-vous d’éliminer les branches mortes ou abimées.
  • Les hortensias grimpants (Hydrangea petiolaris, Hydrangea seemanii et Schizophragma) n’ont pas besoin d’être taillés. Vous pouvez cependant supprimer en automne les fleurs fanées et les branches mortes, et effectuer si besoin quelques tailles dans le cas où les branches de l’hortensia deviendraient gênantes (par exemple si elles atteignent la toiture ou empiètent sur un passage).

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire