Comment obtenir ou multiplier des plantes aromatiques gratuitement ?

Comment obtenir ou multiplier des plantes aromatiques gratuitement ?

pour enrichir son jardin

Sommaire

Mis à jour le 5 Mars 2024  par Ingrid 6 min.

Les plantes aromatiques embellissent nos jardins avec leur verdure luxuriante et leurs parfums envoûtants, mais elles sont également un atout inestimable dans la cuisine. Mais saviez-vous qu’il est possible d’obtenir ces trésors de la nature sans dépenser un centime ? De quoi agrandir son massif ou son potager !  Dans cet article, nous allons explorer des méthodes ingénieuses et écologiques pour enrichir votre jardin avec des herbes aromatiques sans affecter votre budget. De la multiplication par bouturage à l’échange entre passionnés, préparez-vous à découvrir des astuces qui transformeront votre espace vert en un havre de saveurs, tout en respectant la nature et votre portefeuille.

recycler au jardin - caisse en bois

Un petit carré de plantes aromatiques avec une jolie caisse en bois

Difficulté

Le bouturage

Le bouturage est une technique de multiplication végétative qui permet de créer une nouvelle plante à partir d’une tige de la plante mère. C’est une méthode particulièrement efficace pour les plantes aromatiques et facile à réaliser.

Pour quelles aromatiques ?

Le bouturage fonctionne pour (presque) toutes les plantes aromatiques, mais certaines sont particulièrement adaptées à cette méthode, comme le romarin, le thym, la sauge, la menthe, la lavande, la mélisse, l’origan et la verveine.

Quand bouturer ?

Les boutures d’aromatiques se font en fin d’été, aux mois d’aout et septembre.

Comment faire une bouture d’aromatique ?

1- Choisissez une plante saine à bouturer. Cette plante dite « mère » doit être vigoureuse et sans maladies.

2- Sélectionnez une jeune tige, bien développée et de préférence sans fleurs.

3- Coupez la tige de 10 à 15 cm avec un sécateur ou des ciseaux de jardinage, préalablement stérilisés pour éviter la transmission de maladies. Pour plus de chance de réussite, nous vous recommandons de faire au moins 5 boutures. Sectionnez bien vos boutures juste sous un oeil, c’est-à-dire sous une feuille, car c’est de là que se développeront les racines.

Cueillette des aromatiques au jardin

4- Enlevez les feuilles du bas de la tige, en laissant seulement quelques feuilles au sommet. Cela permet à la plante d’économiser de l’énergie et de ne pas s’épuiser en « transpirant » par le feuillage.

5- Remplissez des godets, un pot ou une caissette, avec du terreau pour semis et repiquage ou un mélange de 2/3 de tourbe et de 1/3 de sable de jardin.

6- Humidifiez le terreau avec de l’eau de pluie, puis faites un trou de 4 cm de profondeur avec un crayon pour ne pas abîmer les boutures.

7- Facultatif : Trempez l’extrémité coupée dans une hormone d’enracinement pour encourager la croissance des racines.

8- Insérez la base de la bouture dans le terreau et tassez fermement.

9- Couvrez la bouture avec un sac en plastique transparent ou une cloche ou une bouteille en plastique sans fond pour maintenir l’humidité. Attention, la tige et les feuilles ne doivent pas toucher la cloche pour éviter de moisir !

10- Placez le pot dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct et gardez la terre humide, mais pas détrempé. Soulevez la cloche durant 30 minutes tous les 3 à 4 jours pour renouveler l’air.

11- Après 5 à 6 semaines, vous pourrez enlever la cloche. Puis, au bout de 2 à 3 mois, les racines se seront formées. Vous pourrez alors rempoter vos jeunes plants dans un pot plus grand si nécessaire.

12- Durant l’hiver, nous vous recommandons de conserver vos jeunes pousses dans une serre ou une véranda non chauffée. Diminuez les arrosages durant cette période.

Vous pourrez planter vos jeunes aromatiques au jardin au printemps suivant. 

Échange de plantes avec d'autres jardiniers

L’échange de plantes est une activité chaleureuse qui offre aux jardiniers la possibilité d’acquérir de nouvelles plantes (aromatiques ou non) sans frais, en troquant celles qu’ils possèdent en excès.

Si vous souhaitez vous lancer dans un échange de plantes, commencez par sélectionner les végétaux que vous êtes prêt à troquer.

Ensuite, sollicitez vos amis, vos proches, ou explorez des groupes de jardiniers sur les réseaux sociaux, les forums spécialisés en jardinage, ou encore les associations locales dédiées aux jardiniers pour dénicher des compagnons d’échange. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre municipalité, des jardins communautaires ou collaboratifs pour connaitre les dates des prochains « trocs de plantes ».

Mettez en avant vos plantes en mentionnant que vous êtes à la recherche de plantes aromatiques, et engagez la conversation sur les modalités de l’échange avec les personnes concernées. Une fois un accord trouvé avec un partenaire, planifiez une rencontre pour réaliser l’échange.

Pour conclure, installez vos plants nouvellement acquis dans votre jardin et chouchoutez-les.

echange de plantes entre jardiniers

La collecte de graines et le semis

La collecte de graines est une méthode naturelle et économique pour obtenir des plantes aromatiques.

Quand collecter des graines ?

La collecte de graines se fait généralement à la fin de la saison de croissance, lorsque les graines sont mûres et sèches.

Comment ?

  • Demandez à vos amis, votre famille ou des jardiniers amateurs s’ils possèdent les plantes aromatiques que vous recherchez. Voyez avec eux s’ils peuvent vous récolter des graines.
  • Identifiez les bonnes plantes, saines et vigoureuses. Assurez-vous d’être CERTAIN que vous récoltez la bonne plante et la bonne variété, afin d’éviter les confusions qui peuvent mettre à mal votre santé. En cas de doute, il faut mieux récolter auprès de jardiniers que dans la nature.
  • Séchez les graines à l’air libre, puis stockez-les dans un récipient hermétique dans un endroit frais et sec.

Quand semer ?

Le moment idéal pour semer dépend de la plante et de votre climat. Pour de nombreuses plantes aromatiques, le début du printemps est souvent la période la plus appropriée.

Comment semer ?

1- Selon la variété et votre climat, on peut semer les graines d’aromatiques en pot, godets ou directement en pleine terre. Commencez par consulter les instructions de la plante sur notre site pour savoir à quelle période semer.

2- Préparez votre sol ou vos pots :

  • Pour un semis en pot : utilisez du terreau pour semis et repiquage ou un mélange de 2/3 de tourbe et de 1/3 de sable de jardin.
  • Pour un semis en pleine terre : préparez le sol en le décompactant et en supprimant les mauvaises herbes. Ajoutez également du terreau pour semis et repiquage ou du compost bien décomposé pour enrichir la terre et la rendre plus légère.

3- Semez les graines à la profondeur recommandée, en suivant les instructions spécifiques à chaque plante. Recouvrez-les ensuite de terreau.

semer des graines de plantes aromatiques

4- Arrosez délicatement les graines nouvellement semées. Utilisez un arrosoir avec une pomme fine pour éviter de déloger les graines.

5- Placez les semis dans un endroit ensoleillé, dans une serre, derrière une fenêtre ou sous une lumière de croissance si vous semez à l’intérieur.

6- Gardez le sol uniformément humide mais pas détrempé. Un film plastique ou une cloche en verre peut aider à maintenir l’humidité pour les semis intérieurs.

7- Si vous avez semé plusieurs graines par trou ou pot, éclaircissez-les une fois qu’elles ont quelques vraies feuilles, en laissant la plante la plus forte.

8- Si vous avez semé à l’intérieur, transplantez les jeunes plants à l’extérieur ou dans des pots plus grands une fois qu’ils sont assez forts. Continuez à arroser, nourrir et soigner les plants à mesure qu’ils grandissent.

Pour en savoir plus, lisez notre article : Le semis des aromatiques

un jeune basilic obtenu par semis

Recyclez vos restes de cuisine

Saviez-vous que vous pouviez utiliser vos restes de cuisine pour obtenir de nouveaux plants d’aromatiques gratuitement ? C’est une méthode à la fois astucieuse et durable. Par exemple, si vous avez utilisé du basilic pour cuisiner, ne jetez pas les tiges restantes. Plutôt que de les mettre au compost, voici les étapes pour obtenir un nouveau plant :

1- placez les tiges dans un verre d’eau et mettez-le dans un endroit ensoleillé, par exemple à proximité d’une fenêtre.

2- Renouvelez l’eau tous les 2 à 3 jours. Cela aidera à prévenir le développement de bactéries et de moisissures qui pourraient nuire à la croissance des racines. De l’eau propre fournie également les nutriments nécessaires pour encourager une croissance saine de votre plante.

3- En quelques jours, vous verrez des racines commencer à se développer. Une fois que les racines sont suffisamment longues, vous pouvez transplanter la tige dans du terreau pour semis et repiquage. Soyez très délicat pour ne pas casser ce jeune système racinaire.

Cette méthode fonctionne également bien pour d’autres herbes aromatiques comme la menthe et le romarin. Non seulement cette pratique est économique, mais elle contribue aussi à la réduction des déchets, faisant d’une pierre deux coups pour les jardiniers soucieux de l’environnement.

jeune bouture de menthe dans l'eau

Commentaires