Jusqu'à -50% sur les plantes en racines nues !
Comment cultiver les pois de senteur en pot ?

Comment cultiver les pois de senteur en pot ?

Nos conseils pour réussir la plantation et l’entretien pour en profiter même sans jardin.

Sommaire

Rédigé le 13 Juillet 2022  par Marion 6 min.

Les pois de senteur (Lathyrus) égayent immanquablement l’été avec leurs fleurs multicolores aux petits airs de papillons.

Annuels ou vivaces, grimpants ou buissonnants, ils s’intègrent dans tous types de jardins et se révèlent très simples à cultiver au soleil. Pour les petits espaces, sur la terrasse ou le balcon, certaines variétés de pois de senteur peuvent tout à fait être cultivées en pot. Utilisez-les par exemple en jolie potée fleurie suspendue, ou bien dans grand bac pour habiller avec grâce balustrade et treillis.

Voici donc nos conseils de plantation et d’entretien pour réussir facilement les pois de senteur en pot.

Comment cultiver les pois de senteur en pot

Le pois de senteur : une des plantes indispensables pour fleurir votre été !

Hiver, Printemps, Automne Difficulté

Quelles variétés de pois de senteur choisir ?

Faciles à vivre, les pois de senteur peuvent très bien se prêter à la culture en contenants : pot, jardinière, vasque ou bac. Veillez simplement à choisir des variétés de taille modeste. Évitez les pois de senteur vivaces, trop vigoureux et imposants, ainsi que les cultivars dépassant 1 mètre 80.

Vous pouvez bien sûr opter pour les pois de senteur nains, idéaux en potée estivale, balconnière ou suspension. La variété ‘Cupid Pink’ ne dépasse pas 20 cm de hauteur pour 45 cm d’envergure et offre une floraison parfumée bicolore rose pâle et rose vif. Vous pouvez aussi tester une sélection de pois de senteur ‘Bijou varié’, pour une floraison multicolore, crème, rose, rouge et pourpre, toujours parfumée.

Un peu moins connues, les variétés buissonnantes, mesurant environ 70 à 80 cm de hauteur, se cultiveront également sans souci en pot.

Enfin, du côté des variétés annuelles plus grandes, vous avez l’embarras du choix :

  • ‘Zorjia Rose’ (1 mètre 75 de hauteur pour 40 cm d’envergure) produit des fleurs rose-violacé ;
  • ‘Miss Willmott’ (1 mètre 80 de hauteur pour 30 cm d’envergure) propose un rose-saumon intense ;
  • ‘Blue Ripple’ (1 mètre 80 de hauteur pour 30 cm d’envergure) offre une floraison bicolore bleu clair et blanche ;
  • ‘Apricot Sprite’ (1 mètre 80 de hauteur pour 30 cm d’envergure) nous gratifie d’un beau coloris rose-orangé ;
  • ‘Blue Velvet’ (1 mètre 80 de hauteur pour 30 cm d’envergure) ne laisse pas indifférent avec son étonnant bleu-violet reflété de noir.

Vous pouvez aussi opter pour une sélection regroupant des variétés de différents coloris, comme avec ‘Elegant Ladies’, qui mélange des pois de senteur aux tons pastels, ou ‘Heirloom Mixed’, qui mixe des cultivars à petites fleurs vives puissamment parfumées.

Les variétés grimpantes pourront être cultivées en suspension, pour de grandes guirlandes fleuries retombantes, ou bien pour végétaliser tout support sur lequel leurs vrilles volubiles pourront se hisser.

Quand planter les pois de senteur en pot ?

Les pois de senteur font partie de ces annuelles que vous trouverez principalement sous forme de semences. La période de semis varie selon le lieu dans lequel ils seront conservés le temps de la levée :

  • sous abri non chauffé, semez en octobre-novembre pour obtenir des plantes robustes et des fleurs plus tôt ;
  • dans une pièce chauffée, semez dès mars ;
  • en extérieur, attendez que les températures soient radoucies (supérieures à 10-12 °C environ) et que tout risque de gelée soit écarté (soit entre mars et mai selon les régions).
Comment cultiver les pois de senteur en pot

En extérieur, les semis des pois de senteur se font entre mars et mai

Si vous achetez des pois de senteur dans un autre conditionnement, en mini-mottes par exemple, veillez à les repiquer le plus rapidement possible pour éviter tout dessèchement des racines, mais en les gardant toujours protégés du gel.

Plantation des pois de senteur en pot

Le contenant

Pour cultiver les pois de senteur en pot, choisissez :

  • un contenant de 30 à 40 cm de profondeur pour autant de largeur pour les variétés naines et buissonnantes ;
  • un contenant plus profond que large, d’au moins 50 à 60 cm de largeur pour les variétés grimpantes ;
  • une jardinière ou un bac de taille supérieure pour créer une potée avec d’autres plantes.

Optez impérativement pour un contenant percé, qui permettra à l’eau d’arrosage ou de pluie en excès de s’écouler.

Préférez les contenants en argile ou terre cuite, qui permettent une meilleure aération du substrat grâce à leur matière poreuse ou des bacs en bois.

Comment cultiver les pois de senteur en pot

Votre contenant devra être suffisamment dimensionné pour accueillir les pois de senteur

Le substrat

Les pois de senteur apprécient les sols humifères riches en matière organique, mais bien drainés pour ne pas laisser d’eau stagner.

Mélangez :

Le semis

La veille du semis, faites tremper les graines dans un bol d’eau tiède pour ramollir leur enveloppe externe et faciliter la germination.

  1. Déposez une couche de drainage d’environ 3 à 5 cm au fond du contenant (billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite, …)
  2. Complétez avec le mélange de substrat
  3. Semez les graines de pois de senteur en les espaçant de 15 cm
  4. Enfoncez-les avec le doigt à 2 ou 3 cm de profondeur.
  5. Complétez d’une fine couche de terreau
  6. Arrosez en pluie fine ou à l’aide d’un vaporisateur
  7. Maintenez le substrat humide jusqu’à germination.

Retrouvez aussi tous les conseils détaillés de Virginie dans le tutoriel dédié : « Comment réussir le semis des Pois de senteur ».

Lorsque les plantules auront plus de deux paires de feuilles et mesureront environ 15 à 20 cm, vous pouvez stimuler la ramification en pinçant les extrémités des tiges.

Le tuteurage

Pour les variétés grimpantes, installez un treillage ou des tuteurs (en ligne ou en tipi), si aucun support naturel n’est prévu à disposition.

Même si elles s’accrochent spontanément grâce à leurs vrilles, vous pourrez guider les jeunes tiges au départ, afin qu’elles se hissent correctement sur leur support.

L’exposition

Placez vos pois de senteur en pot à l’extérieur dès que les derniers risques de gelées seront passés.

Installez-les en situation bien ensoleillée, mais abritée des courants d’air.

Dans les régions aux étés chauds du sud de la France, une culture à mi-ombre est possible, mais la floraison pourra être moins abondante.

À noter que les variétés aux fleurs rouges ou pourpres peuvent perdre leur éclat en cas de soleil trop vif. Préférez donc pour eux une exposition mi-ombragée.

Comment cultiver les pois de senteur en pot

Installez les pois de senteur en exposition ensoleillée, dans le contenant de votre choix !

Entretien des pois de senteur en pot

Le pois de senteur sont simples à cultiver et ne demandent pas beaucoup d’entretien. Mais quelques gestes simples permettront de stimuler la floraison pendant tout l’été.

L’arrosage

Les pois de senteur apprécient les sols frais, qui restent humides sans être détrempés. Arrosez donc régulièrement, dès que le substrat sèche en surface.

Augmentez la fréquence en cas d’été chaud et sec pour maintenir une abondante floraison.

En cas d’absence, il est tout à fait possible d’installer un système d’arrosage automatique pour pots.

Pensez également à installer un paillage au pied de vos plants pour limiter l’évaporation et conserver plus longtemps l’humidité et la fraîcheur.

La fertilisation

Pour soutenir la floraison pendant toute la période estivale, utilisez un fertilisant spécifique pour plante fleurie. Ceux-ci sont faiblement dosés en azote pour ne pas stimuler la production de feuilles, mais riches en phosphore et potassium pour encourager la production de boutons floraux.

Utilisez soit des bâtonnets d’engrais (moins fortement dosés, mais à l’effet longue durée), soit un engrais liquide (fortement dosé pour une action immédiate de courte durée).

Veillez à toujours suivre les consignes indiquées sur les produits par les fabricants.

La taille

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser la production de nouveaux boutons. Ne conservez que quelques fleurs qui se transformeront en gousses si vous souhaitez récupérer des graines pour des semis l’année suivante.

Les variétés annuelles cultivées en pot ne nécessitent pas d’autre taille d’entretien.

Les parasites et maladies

Si les semis ont été effectués dans une atmosphère trop fraîche et humide, ils peuvent être victimes de la fonte des semis, induite par un champignon. Dans ce cas, il est malheureusement nécessaire de procéder à un nouveau semis, dans un substrat neuf. Placez ensuite les semis dans un lieu plus chaud.

Les jeunes plants peuvent être la proie des escargots ou limaces. Inspectez régulièrement vos plants pour déloger rapidement les indésirables.

En cas d’attaques de pucerons, pincez l’extrémité des tiges concernées. Cela stimulera en plus la ramification. En cas d’infestation, utilisez un mélange de savon noir et d’eau (1 cuillère à soupe diluée dans 1 litre d’eau tiède), à vaporiser en fin de journée sur les parties atteintes.

Des maladies cryptogamiques peuvent également apparaître. En cas de printemps frais et pluvieux, surveillez le mildiou (taches jaunes sur le feuillage et feutrage blanc sur le revers). En cas de sécheresse, c’est l’oïdium (feutrage blanc farineux sur le feuillage) qui peut faire son apparition. Évitez toujours de mouiller le feuillage au moment de l’arrosage. Éliminez le plus rapidement possible les parties malades. Si besoin, appliquez en complément un traitement antifongique, par exemple sous forme de purin de prêle. Retrouvez notre tutoriel : « Comment faire du purin de prêle ? ».

Commentaires

pois de senteur pot, bac, jardinière