Comment cultiver le Monstera ?

Comment cultiver le Monstera ?

Installez chez soi cette belle et populaire plante d'intérieur

Sommaire

Mis à jour le 13 Novembre 2023  par Leïla 4 min.

Le Monstera deliciosa, communément appelé Monstera, est une plante d’intérieur prisée pour ses grandes feuilles luxuriantes, trouées, et sa capacité à ajouter une touche exotique à n’importe quel espace intérieur. Originaire des régions tropicales d’Amérique centrale, le Monstera est devenu une plante verte d’appartement très populaire en raison de sa robustesse et de sa beauté caractéristique. Détaillons les étapes essentielles pour cultiver avec succès un Monstera deliciosa en tant que plante d’intérieur élégante.

 

Difficulté

Quel type de pot ? Quelle taille ?

Lorsque vous choisissez un pot pour votre Monstera deliciosa, optez pour un pot avec des trous de drainage. Les pots en terre cuite sont d’excellents choix, car ils sont poreux et permettent à l’excès d’eau de s’évaporer, évitant ainsi la pourriture des racines. Toutefois, le Monstera est amené à former une grande plante avec des racines conséquentes, il absorbe rapidement l’eau d’arrosage, un pot en plastique n’est donc pas problématique et devient même un choix judicieux quand la plante est grande.

La taille du pot dépend de la taille actuelle de votre plante. Choisissez un pot légèrement plus grand que le pot de pépinière, de quelques centimètres de diamètre ou environ 20% plus large, car le Monstera préfère être légèrement à l’étroit pour avoir une croissance saine. Assurez-vous que le pot est suffisamment profond pour accueillir les racines en croissance.

plante interieur

Une jeune plante, aux feuilles encore pleines et un sujet mature

Quel substrat ?

Un substrat bien drainé et riche en matière organique est essentiel pour la croissance optimale du Monstera. Utilisez un mélange de terreau de bonne qualité et de perlite pour assurer un drainage adéquat.

À quoi reconnait-on un terreau de bonne qualité ? À son prix d’abord. Malheureusement, les terreaux premiers prix sont très souvent problématiques et pas du tout adaptés pour maintenir vos plantes en bonne santé. Ensuite, un bon terreau a une bonne rétention d’eau, indiquée au dos du sac. Il a généralement une couleur marron et présente une texture légère, fibreuse et non compacte. Il est à base de tourbe et parfois de fibre de coco.

Si vous vivez dans un intérieur sec ou dans le sud de la France, vous pouvez ajouter de la sphaigne à ce mélange pour davantage retenir l’humidité. Au nord, c’est possible aussi dans une moindre mesure ou en faisant attention aux arrosages.

Calibrez votre mélange de la façon suivante :

  • 70 à 80 % de terreau, 20 à 30% de perlite.
  • Si vous utilisez de la sphaigne : 50 à 60 % de terreau, 20% de sphaigne, 20 à 30 % de perlite.

Plus votre intérieur est sec, plus vous baissez la quantité de perlite (sans descendre en dessous de 20 %).

Munissez-vous aussi de billes d’argile pour le drainage dans le fond du pot.

sphaigne

La sphaigne, une fois humidifiée, a une grande capacité de rétention d’eau, qui peut être utile, notamment chez les grands sujets de Monstera

Quand et comment rempoter ?

Après l’achat, il est intéressant de rempoter pour fournir le bon substrat à la plante, vérifier l’état des racines. Parfois, la plante est déjà trop serrée dans son pot, elle forme un chignon de racines à la base ou ses racines dépassent du pot. Dans ce cas, c’est rempotage obligatoire.

On en profite pour bien examiner la plante, au cas où elle aurait des parasites.

La meilleure saison pour rempoter votre Monstera deliciosa est le printemps ou le début d’été, lorsque la plante entre dans sa phase de croissance active. Cependant, les plantes d’intérieur peuvent être rempotées à peu près toute l’année.

Ensuite, on rempote tous les ans, deux ans ou trois ans selon les plantes et là, on privilégie le printemps. Le Monstera a une bonne croissance, il est probable que vous devrez le rempoter tous les ans ou maximum tous les deux ans.

Comment procéder ?

  • Si vous utilisez de la sphaigne, il faut d’abord la réhydrater en la mouillant d’eau copieusement puis en l’essorant en la pressant avec vos mains.
  • Remplissez le fond du pot d’une couche de drainage de quelques centimètres sous forme de billes d’argile.
  • Ajoutez sur 1/3 du pot environ votre substrat mélangé.
  • Installez votre plante.
  • Versez le reste du substrat et tassez progressivement.
  • Arrêtez-vous 2 cm sous le bord du pot en faisant coïncider avec le début de la tige principale.
  • Arrosez copieusement la première fois, au-dessus d’un évier.
  • Placez une soucoupe sous le pot ou mettez-le dans un cache-pot.

Où installer votre Monstera ?

La plante Monstera prospère à la lumière vive indirecte. Évitez la lumière directe du soleil, car cela peut brûler les feuilles. Placez votre Monstera près d’une fenêtre orientée à l’est ou à l’ouest, ou utilisez un voile léger pour filtrer la lumière directe du soleil si nécessaire devant une fenêtre plein sud. Une pièce orientée au nord, mais baignée de lumière par une grande surface vitrée fait tout à fait l’affaire aussi.

Si la lumière est insuffisante, envisagez d’utiliser un éclairage artificiel horticole à spectre complet pour soutenir la croissance de la plante.

exposition plante intérieur

Le monstera peut tolérer la lumière directe du soleil, le matin ou en fin d’après-midi (orientation est ou ouest)

Arrosage et engrais

L’arrosage est crucial pour le Monstera. Attendez que la couche supérieure du substrat soit sèche au toucher avant d’arroser abondamment. Videz la soucoupe ou le cache-pot 30 min après l’arrosage ou arrosez dans l’évier. Si la plante est très grande, dans un grand pot, pas besoin de ces vérifications.

Pendant la période de croissance active, d’avril à septembre, fertilisez votre Monstera toutes les 4 à 6 semaines avec un engrais équilibré, spécialement formulé pour les plantes d’intérieur.

Vous pouvez aussi utiliser un engrais à libération lente en début de printemps. Ou utiliser des amendements de type lombricompost en remplacement ou en supplément.

Entretien

Nettoyez les feuilles de temps en temps, sujettes à la poussière, avec un chiffon microfibre.

Le Monstera est une plante qui forme un grand et imposant sujet à terme, lourd de surcroît. Installez un support solide pour l’accrocher comme elle a un comportement plus ou moins grimpant. Choisissez un gros tuteur en fibre de coco par exemple ou une grande branche épaisse. Vous pouvez aussi en fabriquer un. Si vous ne prévoyez pas ce support, elle va retomber, déséquilibrer le pot et elle ne tiendra plus sans système d’accrochage de ses plus grandes tiges au plafond (qui peut d’ailleurs être nécessaire même avec un tuteur). Eh oui, le Monstera ne rigole pas avec ses dimensions, son poids et son encombrement !

plante interieur

Un grand sujet, qui occupe un espace conséquent, muni de tuteurs

Méthode de propagation

La propagation du Monstera peut être réalisée en utilisant des boutures de tige. Sélectionnez une tige saine et coupez sous un nœud et un départ de racine aérienne et placez-la dans l’eau jusqu’à ce qu’elle développe des racines. Une fois les racines formées, plantez la bouture dans un pot avec un substrat approprié.

Maladies et parasites

Le Monstera est généralement résistant aux maladies, mais comme de nombreuses plantes d’intérieur, il peut être sensible aux infestations de thrips ou de mouches de terreau. Inspectez régulièrement votre plante pour détecter tout signe d’infestation et traitez rapidement avec des solutions naturelles.

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.