Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

L'association des cultures au potager

Pourquoi, comment ? Avantages et exemples

 

 

 

 

 

Au potager, associer différentes plantes (légumes, fleurs et plantes aromatiques) entre elles, est une bonne pratique qui offre de nombreux avantages. Découvrez nos conseils sur ces compagnonnages.

Les avantages des cultures associées

  • Gagner de la place au potager

En combinant les légumes qui se développent différemment tant au niveau aérien que racinaire, mais aussi en associant des végétaux à croissance lente avec d’autres à croissance rapide, on optimise au maximum l’espace disponible.

  • Limiter l’apparition de adventices ou « mauvaises herbes »

C’est bien connu, la nature a horreur du vide ! Combiner les légumes entre-eux et occuper tout l’espace disponible ou presque permet d’occuper le terrain ce qui laisse moins de place aux adventices.

  • Augmenter production et rendements

Ce phénomène s’explique l’optimisation de l’espace (le rendement au mètre carré est supérieur) mais aussi par le fait que les légumineuses (pois, haricot, fève…) ont la particularité de fixer l’azote atmosphérique dans le sol, le rendant ainsi disponible pour ses voisins qui peuvent ainsi en profiter.

  • Offrir aux plantes une protection, souvent réciproque, contre les maladies et les ravageurs.

En mélangeant des plantes potagères de familles botaniques différentes, on réduit leur concentration et, par conséquent, on limite les attaques massives ou la transmission rapide de maladies inféodées à une famille ou à une espèce. Certains végétaux possèdent, par ailleurs, une odeur particulière ou sécrètent au niveau de leurs racines, une substance qui désoriente ou repousse les ravageurs. Enfin, nombreuses plantes offrent des floraisons intéressantes pour les auxiliaires ou font diversion par rapport aux ravageurs (comme la capucine sur laquelle les pucerons préféreront s’installer au « détriment » les cultures potagères).

Capucine, Coriandre et Oeillet d’Inde : des plantes très utiles dans les associations au potager

Une pratique qui ne s’improvise pas : les associations reconnues

Tous les légumes ne peuvent pas forcément être associés entre eux. Dans la majorité des cas, le compagnonnage est neutre mais il arrive qu’il soit défavorable, parfois même aux deux parties (par exemple : ail, haricot ou courgette et fenouil).

Par conséquent, combiner les cultures ne s’improvise pas. Voici, à titre d’exemple, quelques associations associées dont les bénéfices ont été observés scientifiquement ou par des jardiniers :

  • radis et carotte (croissance rapide du radis/croissance lente de la carotte),
  • tomate et tagètes (les oeillets d’Inde éloignent les nématodes),
  • poireau, céleri rave et carotte (on combine les différents niveaux d’enracinement tout en regroupant deux légumes qui gagnent à être abrités sous un voile anti-insecte).
  • maïs, haricots grimpants et courges (les pieds de maïs servent de tuteurs aux haricots qui, eux, apportent de l’azote aux courges)

Maïs, haricot grimpant et courge (Milpa) : une association reconnue depuis des milliers d’années

Il existe de nombreux exemples d’associations favorables dans les ouvrages consacrés à ce thème, comme :

  • « Un jardin sain grâce aux cultures associées » – Gertrud Franck – Editions Imagine un Colibri
  • « J’associe mes cultures… et ça marche’ – Claude Aubert – Éditions Terre Vivante
  • « Le Poireau préfère les fraises » – Hans Wagner – Éditions Terre Vivante

n’hésitez pas vous y référer !

Articles connexes


conseil

La protection naturelle des cultures

Lire la suite +

Blog

Planifier son potager : rotations et associations en 5 étapes

Cela peut vous paraître bien loin mais le retour au potager arrivera vite. Au printemps...
Lire la suite +

conseil

Nourrir le sol naturellement

Lire la suite +

Blog

Des fleurs au potager ? 7 plantes indispensables

Des fleurs au potager ? Lorsqu’on évoque les associations, on pense spontanément : "les poireaux qui...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)