Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
hérisson au jardin
conseil

Accueillir un hérisson au jardin

Attirer, fidéliser et aider cet auxiliaire

Les hérissons, jadis très commun, se font de plus en plus rares dans nos campagnes. C’est à la fois un grave problème pour les écosystèmes… mais aussi pour les jardiniers qui ont tout intérêt à accueillir ce précieux auxiliaire des potagers. Collisions avec les véhicules, empoisonnement par les pesticides, tondeuses automatiques, clôtures, arrachage des haies, banalisation de nos paysages… les dangers sont omniprésents pour ces petits mammifères européens. Découvrez nos conseils afin d’offrir le gîte et le couvert à cet hôte si attachant de nos contrés.

accueillir un herisson au jardin, abri herisson, protéger herisson, protection herisson jardin

C’est à la nuit tombée que vous aurez des chances d’observer le hérisson dans votre jardin

Pourquoi attirer un hérisson dans son jardin ?

Ces petites boules de piquants font partis des plus célèbres auxiliaires du jardin. Ils sont capables de vous débarrasser le plus naturellement possible de vos populations de limaces et d’escargots en excès dans votre potager. Ce sont aussi de grands prédateurs d’insectes et de leurs larves  (hannetons, taupins, noctuelles, courtilières…).

Ils sont aussi une source d’émerveillement et d’éveil à la nature pour les enfants. Ils animeront vos soirées d’été (les hérissons ne sont pas vraiment des modèles de discrétion lorsqu’ils chassent) et seront des invités réguliers si votre jardin leur convient.

accueillir un herisson au jardin, abri herisson, protéger herisson, protection herisson jardin

Comprendre ses besoins pour bien l'accueillir

Les hérissons sont des petits mammifères omnivores et territoriaux capables de s’adapter à une grande diversité de paysages. Ils sont même devenus plus communs dans les banlieues et villes que dans nos campagnes où le remembrement a banalisé son milieu de vie originel.

L’habitat idéal pour cet animal attachant (aux mœurs nocturnes) serait une mosaïque de haies, cultures non traitées, bosquets, lisières forestières, jardins potagers, ronciers et talus enherbés lui offrant une grande diversité de proies et de cachettes. La présence de points d’eaux comme des mares, étangs ou tourbières est aussi très important pour lui.

Les hérissons sont des animaux qui hibernent : ils ont donc besoin d’une vieille souche d’arbre, d’un tas de branchages, d’un terrier abandonné, d’un roncier ou de tout autre abri pouvant leur faire passer la mauvaise saison bien à l’abri du froid et de l’humidité.

De nos jours, les hérissons doivent faire fasse à de nombreux dangers : empoisonnement direct ou indirect aux pesticides, collisions avec les voitures, disparitions de leurs proies, jardins trop clôturés, sécheresses estivales, destructions des haies, tondeuses automatiques… vous l’aurez compris, ces petites boules d’épines n’ont pas la vie facile.

accueillir un herisson au jardin, abri herisson, protéger herisson, protection herisson jardin

Un simple tas de feuille sera bien utile au hérisson

Lui offrir un jardin 5 étoiles

Tous les espoirs ne sont pas pour autant perdus pour ce petit visiteur de nos jardins : de plus en plus de jardiniers adaptent leurs méthodes d’entretien du jardin pour lui offrir le gîte et le couvert. Voici quelques grands principes à respecter pour pouvoir l’observer lors des douces soirées d’étés :

Laisser un coin naturel dans votre jardin

Vous en avez assez de devoir tondre votre gazon anglais ? Pas de souci, vous allez à la fois favoriser les hérissons (et la myriade d’organismes dont il se nourrit) et vous épargner cette tâche fastidieuse.

Ils y trouveront, insectes, limaces, vers et autres proies constituant son bol alimentaire. Une zone de prairie apporte également un caractère champêtre très appréciable esthétiquement à votre jardin.

Planter un verger

Comme dit plus haut, les hérissons sont omnivores. Ils ne dédaigneront pas en arrière-saison quelques fruits tombés au sol. Les arbres fruitiers lui sont donc très bénéfiques et attireront aussi les insectes et ravageurs dont il vous débarrassera.

Lui fournir des matériaux pour son gîte

Les hérissons ont besoin de diverses ressources pour se fabriquer un abri : un tas de feuilles, de brindilles, d’aiguilles de pins ou d’écorces  oubliés dans un coin de votre jardin sera très utile pour sa conception.

Étancher sa soif

Les hérissons, comme des milliers d’autres espèces, éprouvent de grandes difficultés à trouver de l’eau durant les canicules. Laisser une écuelle d’eau ou creuser une mare naturelle lui sera d’un grand secours durant les étés secs. Attention cependant à la noyade : assurez-vous que votre petit visiteur soit toujours en mesure de sortir de l’eau en cas de chute ! Placer par exemple une toile de jute au niveau de la rive pour qu’il puisse sortir.

Aménager un abri pour l’hibernation

Les hérissons acceptent très volontiers les abris que les jardiniers attentifs daignent leur proposer. Les caisses à vin retournées et placées sous un tas de branchages ont toutes les chances d’accueillir un résident pour l’hiver !

Un tas de bûches empilées en quinconce contre un mur ou une cabane offrira une « poche » d’hibernation appréciable. N’oubliez pas de laisser traîner quelques feuilles à proximité pour qu’il aménage cette cavité à sa guise.

Les haies sèches constituées de bois morts de différentes sections seront très prisées des hérissons. Cependant, un simple tas de feuilles ou de branchages négligés peut suffire à son bonheur.

accueillir un herisson au jardin, abri herisson, protéger herisson, protection herisson jardin

Un jardin naturel avec prairie fleurie, branchages et brindilles épars, un verger pour le garde-manger, des souches d’arbres : un jardin 5 étoiles pour un hérisson !

Le nourrir

Il existe bien des manières indirectes de fournir à manger à ce petit visiteur (voir plus haut). Mais il est aussi possible de lui laisser quelques friandises pour les périodes de disettes. On pourra donc « fidéliser » sa présence au jardin en lui offrant des croquettes pour chats ou chiens, des œufs ou même des insectes du type vers de farine.

Attention à ne jamais lui donner de pain ou de lait qui provoquent des diarrhées fatales aux hérissons.

Lui laisser libre accès à votre jardin

Évitez de transformer votre jardin en véritable forteresse !  Les clôtures empêcheront les hérissons de circuler librement et pourront même les étrangler si ceux-ci tentent de forcer le passage. Créez une ouverture dans votre grillage est obligatoire pour qu’il puisse avoir accès à votre jardin.

Ne pas l’empoisonner… malgré vous

Il vous faudra dire adieu aux pesticides et plus particulièrement aux insecticides qui peuvent empoisonner indirectement le hérisson par ingestion d’insectes contaminés.

N’utilisez plus de produit anti-limaces qui auront exactement le même effet que sur le hérisson.

Le p’tit mot de François : Les hérissons sont des animaux sauvages et protégés par la convention de Berne. Il est strictement interdit de les transporter jusque dans votre jardin ou encore de les empêcher d’en sortir ! Ces petits animaux ont besoin d’un territoire de plusieurs hectares pour vivre, se reproduire et se nourrir.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin