7 glaïeuls à fleurs blanches

7 glaïeuls à fleurs blanches

pour apporter de la luminosité au jardin

Sommaire

Mis à jour le 18 Mars 2024  par Ingrid 7 min.

Élégant et raffiné, le glaïeul (dont le nom latin ‘Gladiolus‘ signifie « petit glaive ») est une pièce maîtresse des jardins. Apprécié pour sa grande diversité de couleurs et son port haut, ce bulbe d’été se plaît en sol bien drainé et ensoleillé. Connu pour sa résistance et son allure majestueuse, il apporte un charme unique aux massifs et en bouquet. Sa floraison souvent tardive prolonge le plaisir du spectacle floral, quand d’autres plantes ont déjà terminé leur cycle au jardin. Le glaïeul à fleurs blanches, incarnation de la pureté et de la sophistication, est un choix idéal pour ceux qui cherchent à apporter une touche d’élégance discrète à leur jardin.

Découvrez notre sélection de 7 glaïeuls à fleurs blanches, pour ajouter de la splendeur et illuminer le jardin.

Difficulté

Le Glaïeul 'White Prosperity'

Le Glaïeul ou Gladiolus ‘White Prosperity’ est une jolie variété hybride, très appréciée pour sa floraison sophistiquée et estivale, de juillet à septembre selon les régions. Ses fleurs, d’un blanc pur lumineux, sont un choix idéal pour les bouquets des grandes occasions et pour l’ornementation des massifs du jardin. Cultivé en plein soleil, dans un sol riche, fertile et bien drainé, ce glaïeul blanc développe des tiges robustes d’1,20 m de hauteur, surmontées de 18 à 20 magnifiques fleurs en entonnoir qui s’épanouissent du bas vers le haut pendant environ deux semaines. Ses feuilles larges en forme de glaive se déploient à la manière d’un surprenant éventail vert. Il est rustique jusqu’à -6°C.

La blancheur pure de ‘White Prosperity’ se marie parfaitement avec les couleurs variées d’un jardin fleuri. Ce glaïeul fera un harmonieux contraste visuel lorsqu’il est planté en groupe avec des sauges, des petites graminées, des lunaires, des baptisias, des giroflées et des myosotis dans des tons azur.

Glaïeul à fleurs blanches

Le glaieul 'Angel Kisses'

Le Glaieul ‘Angel Kisses’ (Gladiolus nanus x primulinus ‘Angel Kisses’) est une variété rare, à la taille modeste, à la fois élégante et gracieuse, idéal pour les jardins romantiques ou sauvages. Ses fleurs blanches, légèrement teintées de mauves et rayées de fines lignes violettes, fleurissent au cœur de l’été, de juin à aout, sur des tiges de 60 à 70 cm, donnant un spectacle naturel et charmant. Sa rusticité moyenne jusqu’à-6°C demandera un épais paillage hivernal pour prospérer. Il préfère les sols riches, fertiles, mais bien drainés, en plein soleil. Sa belle inflorescence, en forme d’un épi portant une dizaine de boutons, ressemble à celle de petites orchidées.

Plantez ‘Angel Kisses’ dans un massif, en compagnie de myosotis, de réséda et de graminées. Vous pouvez également jouer avec le blanc de certains alstroémères ou ancolies pour l’élégance et ajouter, de-ci de-là, un feuillage argenté d’armoise ou de Stachys byzantina.

Glaïeul blanc et violet

Le glaieul 'Nymph'

Le Gladiolus colvillei ‘Nymph’ est un glaïeul nain charmant, qui se distingue par ses fleurs étoilées blanches avec de très jolies macules en forme de larmes, de couleur rose cerise et à centre jaune pâle. Cette floraison délicate convient parfaitement aux jardins romantiques. Sa taille atteint 40 à 50 cm de hauteur et il fleurit généralement en fin de printemps et début d’été, vers juin-juillet. Il aime être planté en plein soleil, dans un sol riche et bien drainé. Il affectionne particulièrement les terres sablonneuses, mais craint l’argile lourde. Comme la plupart des glaïeuls, il supporte des gelées jusqu’à -6°C une fois bien installé et paillé en hiver.

Le glaieul ‘Nymph’ se marie bien avec des rosiers couvre-sol pour une touche de romantisme, mais aussi aux myosotis, penstémons et du lin vivace pour apporter une note champêtre au jardin.

glaieul à fleurs blanches et rose

Le glaïeul 'The Bride'

Le Gladiolus colvillei ‘The Bride’ est une belle variété de glaïeul nain, réputée pour ses fleurs blanches en forme d’étoiles, marquées d’une pointe de jaune pâle au cœur et ornées d’étamines pourpres. Ses inflorescences en épi, portant jusqu’à 10 boutons, ressemblent à des fleurs de lys, mais en plus petite. De quoi illuminer le jardin ! Sa taille modeste, atteignant 40 à 45 cm, est parfaite pour le bord ou le milieu des massifs. Ce glaïeul aime attendre le mois de juillet pour fleurir, lorsque les floraisons se font plus rares au jardin à cause de la chaleur. Pourtant, il ne craint pas le soleil, bien au contraire ! Il apprécie aussi les sols riches, bien drainé, sablonneux, mais craint les sols argileux trop lourds. Ses feuilles vert foncé à l’apparence de glaive forment un étonnant éventail.

Le glaieul ‘The Bride’ offre un spectacle floral ravissant pour ceux qui cherchent à intégrer une touche de blancheur éclatante et une élégance naturelle à leur jardin. Dans un jardin romantique, on le mariera à un penstemon et des rosiers couvre-sol, comme la variété ‘The Fairy’. Sa blancheur contrastera joliment avec le bleu des myosotis ou le rouge vif et le feuillage argenté d’une armoise dans un massif plus naturel.

glaieul blanc

Le glaïeul 'Home Coming'

À la fois élégant et subtilement coloré, le Glaïeul ‘Home coming’ offre des fleurs blanches éclatantes, mais rehaussées par une délicate tâche violette à la gorge, tel un coup de pinceau. Selon la lumière, il est même parfois difficile de dire s’il est blanc pur ou à peine délavé de rose. Un régal pour les yeux et un atout pour les jardins romantiques. Les fleurs, disposées sur de grands épis mesurant aux alentours de 85 cm, apparaissent de juillet à septembre. Elles feront sensation en massifs et en bouquets. Comme tous les glaïeuls, il apprécie une exposition ensoleillée, dans une terre riche, bien drainée, voire sablonneuse. Cette variété est rustique jusqu’à -6°C.

Pour accompagner la beauté de ce glaïeul, plantez-le aux côtés de sauges à fleurs blanches ou à fleurs violettes (comme la Salvia nemorosa ‘Caradonna’), une monarde, une gypsophile ou encore la rondeur des fleurs de l’ail d’ornement blanc.

glaieul à fleur blanche

Le glaïeul 'Lucky Star'

Ne vous fiez pas à son nom, car la variété ‘Lucky Star’ est une ancienne obtention du Gladiolus callianthus, dont il a gardé l’élégance sauvage. Il offre, d’aout à octobre, de grandes fleurs blanches en épi, ombrées de jaune et ornées d’un cœur en étoile rose lavande, qui ajoutent un charme visuel saisissant à n’importe quel jardin. Sans oublier sa floraison parfumée, idéale pour les soirées douces de fin d’été et d’automne. En plus d’être superbe en massif, ce glaïeul bulbeux offre de magnifiques fleurs coupées pour composer un bouquet. Il présente une belle stature et une rusticité suffisante pour supporter des températures jusqu’à -9°C dans un sol sec. En régions froides, sa culture est similaire à celle des autres glaïeuls. Ses hautes tiges florales mesurent jusqu’à 1,10 m et portent chacune 8 à 10 boutons de fleurs. Sa culture se fera en plein soleil, dans un sol bien drainé, riche, de préférence sablonneux.

Ce glaïeul séduit par sa grâce exceptionnelle et fera merveille avec des graminées telles que le Pennisetum, l’Eragrostis ou le Stipa. C’est aussi un choix parfait pour les massifs un peu sauvage, où il trouvera sa place parmi des annuelles sans prétention comme les centaurées ou les nigelles.

glaieul à fleurs blanches

Le glaïeul colvillei 'Frozen Sparks'

Le Gladiolus colvillei ‘Frozen Sparks’ offre de charmants épis floraux, atteignant 85 cm de hauteur, ornés de larges fleurs aux pétales blancs délicatement marqués de rose violacé sur les bords, entourant une petite gorge vert clair. Le tout étonnamment éclaboussé de rose violet. Cette floraison remarquable survient plus tôt et dure plus longtemps que celle des glaïeuls classiques, généralement en fin de printemps ou début d’été, vers juin-juillet. Ce glaïeul peut supporter de brèves périodes de gel jusqu’à -8 /-10 °C, permettant de le laisser en terre toute l’année dans les régions clémentes, avec un bon drainage et un paillage hivernal approprié. Ce beau spécimen fera sensation des massifs, des bordures, dans un grand pot ou dans un vase. Offrez-lui une place au soleil, à l’abri des vents forts, dans un sol bien drainé, riche et fertile.

Dans un massif romantique, on l’associera avec un joli rosier couvre sol, comme la variété ‘Nymph’ ou ‘Elvira’. Pour un massif plus naturaliste, préférez la simplicité de l’Echinacée ‘White Swan’ et la floraison en épis léger de l’Eremurus robustus.

glaieul blanc et rose

Le glaïeul d'Abyssinie

Le glaïeul d’Abyssinie, ou Gladiolus callianthus, est une variété ancienne et raffinée, qui égaye la fin de l’été et l’automne avec ses fleurs d’août à octobre, selon les régions. Sur chaque tige d’environ 80 cm de hauteur, on voit apparaitre 8 à 10 délicates fleurs en forme d’entonnoir. Gracieuses, elles affichent une couleur blanche éclatante avec un cœur pourpre en forme d’étoile. Leur parfum agréable et suave embaume le jardin lors des soirées d’été et d’automne. Peu rustique, ce glaïeul supporte le froid jusqu’à -5°C. Le Gladiolus callianthus aime le plein soleil, dans un sol fertile, bien drainé et même sablonneux, mais à l’abri des vents forts. Il se cultive aussi facilement en pot et fera sensation en bouquet.

En parfaite harmonie avec des graminées comme le Pennisetum, l’Eragrostis ou le Stipa, ainsi qu’avec des annuelles simples telles que les centaurées ou les nigelles, il apporte une touche de romantisme sauvage à tout jardin. Il danse également gracieusement aux côtés des Nepeta ou des géraniums vivaces, formant un tableau impressionniste de vie et de couleur.

Glaieul d'Abyssinie

Pour aller plus loin

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.