5 Cotonéaster parfaits en haie

5 Cotonéaster parfaits en haie

Notre sélection pour créer facilement un brise-vue ou un brise-vent

Sommaire

Mis à jour le 11 Octobre 2023  par Virginie T. 4 min.

Le cotoneaster est un petit arbuste peu exigeant et très rustique qui s’adapte à toutes les expositions, tous les climats et à tous les sols bien drainés. Sa croissance rapide et son feuillage dense, caduc ou persistant selon le climat, le destinent à l’utilisation de haies brise-vue et brise-vent, taillées au cordeau ou naturelles. On peut aussi l’adopter dans de grands bacs sur une terrasse ou un grand balcon pour créer des séparations bien denses. Au printemps, il se couvre d’une profusion de fleurs suivies de baies ou de feuillages très décoratifs à l’automne. Pour une haie belle en toutes saisons, préférez des espèces à feuillage persistant. Découvrez notre sélection de Cotoneasters parfaits pour constituer des haies basses ou hautes, caduques ou persistantes !

Pour tout savoir sur ce bel arbuste, découvrez notre dossier complet « Cotoneaster : planter, tailler entretenir »

Difficulté

Le Cotoneaster lacteus

Particulièrement vigoureux, le Cotoneaster lacteus  partie de ces valeurs sûres incontournables pour créer une haie persistante grâce à sa tolérance à presque toutes les situations et à sa croissance rapide. Il résiste aux sécheresses passagères une fois bien enraciné comme aux hivers très rudes (jusqu’à -20°C) et accepte tout sol ordinaire ! Il se plaira au soleil comme à la mi-ombre, voire à l’ombre dans nos régions les plus exposées. Il forme un écran de verdure permanent, souple et naturel, dont le feuillage vert sombre s’illumine de mai à juillet selon le climat, d’une jolie floraison blanche, odorante et mellifère. Mesurant 3 m en tous sens, sa silhouette buissonnante sera idéale pour créer de l’intimité rapidement au jardin ou s’abriter du vent. Et comme il supporte très bien la taille, c’est un candidat parfait pour une haie soignée et travaillée, régulièrement entretenue dans un décor plus contemporain. La floraison laisse place à des baies rouge vermillon qui persistent longtemps sur les rameaux, faisant le régal des oiseaux et apportant de la couleur au jardin en hiver. Dans une grande haie persistante, il s’associera facilement à son cousin le Pyracantha, qui donne, comme lui à l’automne, une profusion de baies aux coloris vifs.

arbuste persistant pour haie, Cotoneaster pour haie, variete cotoneaster haie

Le Cotoneaster franchetii

Le Cotoneaster franchetti, présente un port plus étalé et bien dense, idéal pour la confection de haie. Il est capable d’atteindre 3 m de hauteur pour 3,50 m d’envergure à maturité. Ses rameaux arqués portent un feuillage persistant d’un joli vert mat. En mai-juin, il se pare de nuées de fleurs blanc-rosé suivies d’une abondance de baies rouge-orangé, décoratives en automne-hiver. Très tolérant, ce cotoneaster accepte les situations mi-ombragées, mais redoute les expositions plein nord dans les régions aux hivers rigoureux.  Polyvalent, il s’impose en haie libre ou taillée. Il pourra également constituer un beau spécimen en isolé s’il est taillé en boule. Dans une grande haie persistante et brise-vent, associez-le par exemple au laurier-cerise, comme le Prunus laurocerasus ‘Obelisk’, tout aussi adaptable et doté d’un beau feuillage vert luisant, ainsi que d’une floraison blanc crème un brin plus précoce, en avril-mai.

arbuste persistant pour haie, Cotoneaster pour haie, variete cotoneaster haie

Cotoneaster franchetii (© Père Igor)

Le Cotoneaster lucidus

Le Cotoneaster lucidus bien que caduc, ne manque pas de qualités !  Son feuillage d’un beau vert sombre lustré se pare de somptueuses nuances automnales avant de chuter.  Ses feuilles prennent des colorations jaunes à rouge-pourpre, tandis qu’il s’habille de baies d’un rouge sombre et profond en septembre-octobre qui persisteront en hiver sur les rameaux nus. Ses dimensions plus modestes, 2 m de hauteur pour 1,50 m d’envergure, permettent de l’installer dans des jardins de dimensions plus réduites. Vigoureux, facile à vivre, et bien dense, il est parfait pour créer un bel écran végétal coloré, dans une haie, qu’elle soit mixte, bocagère ou champêtre, taillée ou non. Dans une haie naturelle, pour un mariage flamboyant, rapprochez-le de l’Aronia arbutifolia ‘Brilliant’, un autre arbuste très décoratif, au feuillage vert foncé virant au rouge éclatant en automne et à la floraison printanière blanche. Très facile à vivre, comme les autres cotoneasters, il s’adapte à tous les sols et à tous les climats.

arbuste persistant pour haie, Cotoneaster pour haie, variete cotoneaster haie

Cotoneaster lucidus. A droite le feuillage flamboyant en automne.

Le Cotoneaster simonsii

Venu de l’Himalaya, ce très bel arbuste de 2,5 m de haut et d’envergure, très rustique, possède un port compact et dressé. Le Cotoneaster simonsii forme une masse buissonnante presque aussi large que haute, parfaite pour la confection d’une haie. Sa croissance rapide et sa culture d’une grande simplicité lui permettent de constituer facilement une haie constamment visitée par la petite faune au jardin. Il pousse dans tout sol drainé, même sec en été. Accommodant, avec son feuillage semi-persistant, il reste décoratif une grande partie de l’année. Son feuillage fait partie de ses atouts ornementaux : il arbore un vert sombre bien brillant, velouté de vert glauque au revers. Au printemps, il dévoile de nombreux corymbes de fleurs blanches qui font le bonheur des insectes butineurs. Cette floraison, légèrement odorante, laisse place à de jolies baies rouge vermillon, dont raffolent les oiseaux. Dans une haie champêtre, ce cotoneaster ornemental en toutes saisons gagnera à être associé à des Berberis, par exemple et au Cornus alba ‘Baton Rouge’ dont les rameaux rouges si graphiques en hiver feront écho au coloris de ses baies décoratives.

arbuste persistant pour haie, Cotoneaster pour haie, variete cotoneaster haie

Le Cotoneaster divaricatus

Le Cotoneaster divaricatus, ou cotoneaster divariqué ne fait pas partie des cotonoeaster les plus répandus. Et pourtant, il se révèle intéressant pour constituer une haie libre, partout en France. Il se distingue par son port particulier. Ses rameaux s’arquent fortement avec le temps jusqu’à former un parasol, ce qui le rend indispensable pour apporter de l’originalité et de la couleur dans les zones ensoleillées ou semi-ombragées ! Ce bel arbuste au port large atteint en moyenne 2,5 m de haut et jusqu’à 5 m  d’envergure. Il montre une croissance assez lente et possède une végétation qui se densifie avec l’âge, composée de petites feuilles caduques se colorant d’orange foncé à brun orangé à l’automne. Autre atout décoratif : sa floraison en grappes de fleurs blanc-rosé en fin de printemps et sa fructification en baies ovoïdes d’un beau rouge foncé brillant, qui persiste assez longtemps en hiver si elle n’est pas consommée par les oiseaux. Cet arbuste est aussi ornemental que facile à cultiver dans un sol ordinaire, à une exposition ensoleillée pour accentuer ses couleurs. Vous pourrez l’associer à une viorne luisante dont le feuillage rougit à l’automne, ou à un Nandina, aux feuilles et aux baies rouge-pourpre à l’automne également, deux candidats de choix pour apporter de la couleur au jardin en arrière-saison.

arbuste persistant pour haie, Cotoneaster pour haie, variete cotoneaster haie

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.