Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Spécial Halloween : 15 plantes qui font peur !

Ce soir, c'est Halloween ! Qu'on soit adepte ou non, cette fête qui fait peur est plutôt rigolote, c'est l'occasion de s'amuser un peu... et, peut-être de vous faire frissonner d'horreur.  Pour ce faire, j'ai décidé de vous présenter  une petite sélection de plantes bizarres, mystérieuses ou, âmes sensibles s'abstenir, franchement dégoûtantes !  

Les carnivores... croque-mitaine du monde végétal

  • La Dionée (Dionea muscipula)

De tout temps, les plantes carnivores ont aiguisé la curiosité. Les sorcières et les alchimistes leur prêtaient des propriétés exceptionnelles. Leurs fonctionnement est relativement simple : l'insecte vient chatouiller l'un des petits poils à l'intérieur et la machoire se referme sur sa proie. Souvent transformées en monstres affamés, leur singularité fascine et peut faire peur. En réalité, le seul danger est de se laisser dévorer par cette passion.

plante qui fait peur

Les piquantes : qui s'y frotte s'y pique !

  • La Morelle de Balbis (Solanum sisymbriifolium)

La Morelle de Balbis est une plante potagère, cultivée en annuelle chez nous. Et je peux vous dire qu'elles ne fait pas dans la dentelle : toutes les parties aériennes sont très épineuses. Elle produit de petites baies rouges qui ont, quand même, le bon goût de ne se laisser cueillir sans blessure mais uniquement quand elles sont mûres.

  • L'Agave

Les agaves, comme l'Agave montana par exemple, produisent des feuilles charnues bordées d'épines latérales et terminales qui paraissent véritablement redoutables.

Plantes épineuses
Morelle de Balbis et Agave montana

Les puantes, les fétides : approchez si vous osez...

Ah, le parfum des fleurs... Oubliez les notes douces, sucrées, capiteuses... ces plantes n'ont qu'une odeur de charogne à vous offrir !

  • La Serpentaire commune (Dracunculus vulgaris)

Son inflorescence dégage une forte odeur de viande en décomposition afin d'attirer les insectes pollinisateurs. On la trouve dans le bassin méditerranéen.

  • La fleur du cadavre (Arum titan ou Amorphophallus titanum)

Sa fleur exhale un "parfum" de chair en décomposition. Elle est également connue pour former l'inflorescence la plus haute du monde, à plus de 3 m ! Il s'agit d'une plante tropicale, endémique des forêts humides de Sumatra.

J'espère ne jamais croiser ces plantes, rien que le fait d'écrire les mots "chair" et "décomposition", je vais me trouver mal…

Amorphophallus titanum
Inflorescence et feuillage de la Fleur du cadavre

Les maléfiques : qui veut être transformé en crapaud ?

  • La Mandragore (Mandragora officinarium)

Aucune plante au monde n'a fait couler autant d'encre qu'elle ! La mandragore a traversé les civilisations. Elle était utilisée dans les charmes, les philtres, les onguents, les fumigations, en sachets, amulettes et talismans, potions et breuvages magiques en tout genre. Sainte Hildegarde von Bingen elle-même dispensait un remède à base de mandragore pour combattre un envoûtement amoureux (ou sa propre nature enflammée). Elle serait donc bien plus anaphrodisiaque qu'aphrodisiaque, qu'on se le dise !

  • La Belladone (Atropa belladona)

Elle constitue l'un des ingrédients préférés des sorcières pour réaliser philtres, potions et onguent. A une certaine dose, elle pouvait provoquer des hallucinations, des transes... de telle sorte qu'elle était souvent associée à la magie noire.

Mandragora, Belladona
Floraison de la Mandragore et fruits de la Belladone

Les mystérieuses : envoûtement garanti

Cette plante offre une fleur étrange et mystérieuse, pourpre très sombre qui ressemble à une chauve-souris en vol. De culture délicate, cette vivace tropicale se cultive en serre ou véranda chez nous.

Cette vivace des sous-bois se pare de petites baies blanches avec un point sombre lui faisant ressembler à des yeux. Merci non, je n'en veux pas dans ma soupe… (cf Indiana Jones et le Temple Maudit… chacun ses références !)

Plante bizarre
Fleur chauve-souris et Actaea pachypoda

Les ultra toxiques : droit vers la tombe !

Cet aconit est un très ancien poison. Au Moyen-Age, cette plante possède des vertus magiques. En effet, elle repousse les loups-garous, les vampires et les démons. Nous sommes sauvés ! Plus tard, l'histoire nous raconte que c'était le poison préféré de la famille Borgia.

  • La Cigüe (Conium maculatum)

La toxicité de la plante est connue depuis la plus haute Antiquité. Chez les Grecs, on la destinait aux condamnés politiques. Socrate buvant la cigüe est dans tous les mémoires. A des fins magiques, la plante devait être récoltée la nuit, dans la solitude, le silence et surtout le secret.

cigüe et aconit
Grande cigüe et Aconitum napellus (photo ©Horticolor)

Les irritantes et brûlantes : une sève de feu

  • La Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)

La sève de cette plante est phototoxique, c'est-à-dire qu'une réaction se déclenche lorsque la sève est en contact avec la peau et exposée à la lumière. Invasive, elle est présente dans de nombreux départements français. Elle occasionne des brûlures sérieuses, il faut s'en méfier comme de la peste (et là, je ne plaisante pas).

  • L'euphorbe épurge (Euphorbia lathyris)

Les euphorbes produisent un latex corrosif si on le casse. C'est pour cela qu'on vous conseille de toujours porter des gants quand vous les manipulez. Cette plante était un ingrédient des pommades magiques. Elle était utilisé pour purifier les maisons après la naissance d'un enfant, pour protéger contre les mauvais esprits, les forces de l'ombre, etc.

Plantes irritantes
Berce du Caucase et Euphorbe épurge

Celles aux noms évocateurs... qui ont l'honnêteté d'annoncer le programme !

Le noisetier des sorcières était utilisé en magie blanche et les indiens d'Amérique s'en servaient pour confectionner des remèdes. Ses propriétés médicinales sont d'ailleurs reconnues aujourd'hui et l'Hamamélis est utilisé en phytothérapie. J'ajouterais que dans le langage des fleurs, Hamamelis signifie : "Vous m'envoûtez" ! Effectivement, je le suis…

  • Le Navet-du-Diable (Bryona dioïca)

Il est réputé aphrodisiaque, ce qui lui a valu également le nom de navet galant. Il s'agit d'une plante médicinale qui pousse spontanément dans la nature. Elle est encore utilisée de nos jours mais très toxique en ingestion si elle n'est pas préparée correctement. Autant se contenter du bon vieux gingembre, non ?

Plantes Halloween
Noisetier des sorcières et Navet-du-Diable

Enfin, saviez-vous que certaines personnes pouvaient être atteintes de phytophobie ? Le symptome : une peur panique et irrationnelle des plantes ! En réalité, selon les experts, ce serait plus un profond dégoût qu'une véritable phobie. Etrange, non ? Quoiqu'il en soit, j'imagine que ce doit être particulièrement handicapant !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire