Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

J'ai testé sur mon balcon : la clématite en pot

Un coin de verdure dans un petit espace ? c'est possible ! Les combinaisons sont nombreuses pour créer un beau balcon fleuri, mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de nos attentes... Plusieurs points sont à respecter, tout comme au jardin, pour avoir entière satisfaction de sa création : exposition, place disponible, etc. Pour ma part, j'ai eu envie de céder à un petit caprice : une clématite sur le rebord de ma fenêtre.

Mais comment bien choisir sa clématite ?

Tout d'abord, il faut bien penser à la taille qu'elle fera une fois adulte : il faudra choisir de préférence une variété à petit développement. C'est le cas par exemple de la clématite 'Baby Star', qui n’excède pas 1,5 mètre de hauteur et qui est donc idéale en pot sur un balcon. Car plus le développement du sujet est grand, plus le pot qui va accueillir votre nouvelle protégée devra être conséquent. Sur le site de Promesse de Fleurs, une sélection de clématites pour pot est proposée...mais le choix est vaste et pour se décider, il faut savoir jouer avec les couleurs, les feuillages. Par exemple la clématite 'Early Sensation' est bien adaptée à la culture en pot et présente l'atout d'avoir un feuillage persistant. D'autres ont une floraison très longue, d'autres encore seront parfumées...

Clématite 'Baby Star'
Clématite 'Baby Star'

Lors de la plantation, veillez à bien drainer le fond du pot, les clématites n'aiment pas l'eau stagnante...préférez une terre bien fertile, voire enrichie en compost. Ensuite, il faut prévoir un support pour votre grimpante :  par exemple sur un treillis en bois, ou sur une pyramide en bambou. Si vous avez la place, laissez là courir le long des branches d'un arbuste planté tout près...De mon côté, j'ai simplement installé des fils inox reliés à des crochets : les vrilles de la clématite ont trouvé sans problème le moyen de s'y accrocher !

Ensuite, c'est comme au jardin : les pieds à l’ombre et la tête au soleil ! Le plus souvent, le soleil est la clé du succès d'une belle floraison, à condition de respecter des arrosages réguliers. La clématite aime aussi avoir les racines au frais : on connaît tous l'astuce de la vieille tuile qui protège la base, mais le mieux est de tenter des associations végétales qui assureront ce rôle. Par exemple des vivaces bien touffues et pas trop exigeantes peuvent venir cohabiter avec la clématite dans le pot et lui assurer l’ombrage nécessaire. Le must pour moi ? les géraniums vivaces bien sûr ! Faciles à vivre et très florifères, ils sont les compagnons idéaux de la grimpante en pot.

J'ai testé : association clématites et géraniums

  • A l’ombre : la clématite 'Sweet Summer Love' contre une fenêtre plus ombragée a plutôt bien fleuri ! Sa taille moyenne est adaptée pour la culture en pot et, cerise sur le gâteau, ses fleurs exhalent un doux parfum sucré... Je l'ai mariée au bien connu géranium vivace 'Orion', infatigable. L'ensemble est très joli, même à l'ombre ! J'ai ajouté même un petit fuchsia, et les trois semblent cohabiter sans trop de mal. Je pense néanmoins que le pot (moins de 30 cm de diamètre) devra être changé l'an prochain.
  • Au soleil : la clématite 'Dancing Dorien' a pris place dans un pot en zinc, avec un géranium encore, 'Dragon Heart'  qui me ravit depuis un mois déjà, sans discontinuer. La floraison a ralenti mi-juin (j'ai sauté un ou deux arrosages...) pour repartir de plus belle. Il se marie à merveille avec les fleurs doubles et blanches de 'Dancing Dorien' qui débute tout juste sa floraison.

Le bilan ? Deux coins de fenêtres fleuris qui tiendront, je l'espère, tout l'été...

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 4.6 sur 5)

5 réflexions au sujet de « J'ai testé sur mon balcon : la clématite en pot »

Laisser un commentaire