PROMOTION : profitez de -30% et -50% sur des centaines de bulbes d'été !
Partager vos photos ? Masquer le partage d'images

Larves de coccinelles Coccilaure Biotop contre les pucerons sur plantes basses

5,0/5
1 avis
0 avis
0 avis
0 avis
0 avis

Rien à redire, la boîte avec loupe très pratique, ma fille (8 ans1/2 est "trop contente")

Laurent, 14/05/2023

Laissez votre avis →

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Biocontrole Agriculture Biologique
Des larves de coccinelles particulièrement voraces qui constituent un anti-pucerons naturel et facile à utiliser, particulièrement efficace sur différentes plantes basses, rosiers, dipladénia et lauriers-roses. Cet auxiliaire de lutte intégrée s'utilise en Agriculture Biologique. Conditionnées en boîte de 250 unités, un maxi format idéal lorsque l'on possède un grand jardin ou en cas d'infestation massive.

Les larves de coccinelles Coccilaure, particulièrement voraces, s'attaquent à de nombreuses espèces de pucerons qui s'installent volontiers sur les lauriers-roses, petits arbustes, dipladénias et autres plantes basses. Elles constituent un anti-pucerons naturel et facile à utiliser dans le cadre d'une lutte intégrée pour protéger les cultures ornementales ou potagères des nuisibles. Dans ce maxi format, 250 larves de coccinelles sont conservées dans une boîte Vivapack®, comprenant de la nourriture sous forme d'oeufs de papillons, ainsi que des pop-corn pour augmenter la surface disponible et réguler l'hygrométrie. Les larves seront relâchées sur les plantes infestées, de préférence dès réception.

Quelques 90 espèces de coccinelles sont présentes en France, et toutes ne consomment pas les mêmes proies. Certaines dévorent les pucerons des arbres, d'autres les pucerons de la strate herbacée. Ces larves de coccinelles Coccilaure appartiennent à l'espèce Hippodamia undecimnotata, également appelée coccinelle migratrice, ou encore coccinelle à 11 points. Dans la nature, on retrouve ce petit coléoptère en Europe centrale et méridionale, et dans le sud de la France. On le reconnaît à sa petite taille, moins de 5mm, sa forme ovale plutôt que ronde,  et le dessin particulier, en triangle et sans trace blanche, qui orne la partie située entre la tête et les élytres rouges. L'espèce est qualifiée de migratrice, car les adultes s’envolent à la fin de l’été pour rejoindre en groupes des sites d’hivernation, le plus souvent dans les anfractuosités des parois rocheuses. Cette coccinelle apprécie les potagers bien exposés, les jardins très ensoleillés, les prairies...et ne craint pas les fortes chaleurs.

Ce sont les larves, de couleur noire et dépourvues d'ailes, qui sont les plus gloutonnes, chacune pouvant dévorer plusieurs dizaines de pucerons par jour, jusqu'à plus de 100. La spécificité de cette coccinelle réside dans sa capacité à se nourrir de plusieurs espèces de pucerons, dont celles qui rebutent la traditionnelle coccinelle à 7 points Coccinella septempunctata. En particulier le puceron jaune du laurier-rose (Aphis nerii), qui se nourrit de la sève toxique de cette plante. Très polyphage, elle consomme également des thrips,  psylles, cicadelles, aleurodes, des cochenilles …En l'absence de proies, la coccinelle à 11 points entamera sa migration et volera vers d'autres cieux. Elle peut très bien cohabiter avec sa cousine la coccinelle à 7 points, chacune consommant ses pucerons préférés. 

Les larves de coccinelle Coccilaure constituent une excellente alternative aux traitements chimiques actuellement proposés en jardinage amteur. Les résultats de ce traitement naturel sont visibles au bout de 2 à 5 jours, ils se manifestent par la présence sur la plante de pucerons vidés de leur substance, et de mues larvaires. Les larves de coccinelles se développent très vite et se transforment en l'espace de 15 jours en coccinelles adultes qui se reproduiront et iront pondre sur les plantes colonisées par les pucerons. L’espérance de vie des adultes est de l'ordre de 3 à 4 mois.

Les larves se nourrissent de pucerons à tous les stades de leur développement. L'Hippodamia undecimnotata est active dès que la température atteint 12°C, ce qui permet de l'utiliser tôt en saison, dès le mois de mars selon les régions. Les larves Coccilaure sont toutes indiquées pour protéger les lauriers-roses, rosiers, dipladénias, hibiscus, mais aussi les haricots, fèves, soja, melons ... 
Conseils :
  1. Ne pas déposer les larves sur des plantes qui ont été traitées chimiquement sans respecter un délai de 3 semaines au minimum, cela pourrait les détruire. 
  2. Eloigner les fourmis, qui ne font pas bon ménage avec les larves de coccinelles et protègent les colonies pucerons de leurs prédateurs naturels.
  3. Ne déposer les larves que sur les plantes où se sont déjà installés des pucerons, sans quoi elles mourraient rapidement de faim. 

Dosage : comptez 1 à 3 larves par colonie de puceron, ou 5 à 10 larves au m². Pour 50 arbustes : 1 boite de 250 larves.

 

Usages et bénéfices

Principales utilisations Relâchez les larves de coccinelles dès réception, ou conservez-les 3 ou 4 jours au réfrigérateur, dans le bac à légumes. Déposez-les au plus près des pucerons à l’aide du pinceau fourni, ou installez les grains de pop-corn à l’aisselle des feuilles des plantes infestées. Les larves se nourrissent de pucerons à tous les stades de leur développement. L'Hippodamia undecimnotata est active dès que la température atteint 12°C, ce qui permet de l'utiliser tôt en saison, dès le mois de mars selon les régions. Les larves Coccilaure sont toutes indiquées pour protéger les rosiers, lauriers-roses, hibiscus, dipladénias, mais aussi les haricots, fèves, soja, melons ... Conseils : Ne pas déposer les larves sur des plantes qui ont été traitées chimiquement sans respecter un délai de 3 semaines au minimum, cela pourrait les détruire. Eloigner les fourmis, qui ne font pas bon ménage avec les larves de coccinelles et protègent les colonies pucerons de leurs prédateurs naturels. Ne déposer les larves que sur les plantes où se sont déjà installés des pucerons, sans quoi elles mourraient rapidement de faim. Dosage : comptez 1 à 3 larves par colonie de puceron, ou 5 à 10 larves au m². Pour 50 rosiers ou arbustes de taille équivalente : 1 boite de 250 larves. Vous pouvez parfaitement utiliser plusieurs espèces de coccinelles européennes dans votre jardin : chacune se nourrira de ses proies préférées.
Principales utilisations Protection
Nature du produit Insectes auxiliaires
Usage - ce produit s'utilise en Pleine terre, Pleine terre sous serre/abris
Plante - ce produit s'utilise avec Arbres et arbustes, Plantes à massif (annuelles et bisanuelles), Plantes de climat doux et agrumes, Plants potagers et aromatiques, Rosiers, Vivaces

Caractéristiques techniques

Composition Larves de coccinelle migratrice (Hippodamia undecimnotata), pop corn, oeufs de papillons.
Informations réglementaires Produit de protection biologique

Conseils

S'utilise par utilisation d'auxiliaires
Dose d'emploi 1 à 3 larves par colonie de puceron, ou 5 à 10 larves au m².
Particulièrement recommandé pour les arbres et arbustes, les plantes de climat doux et agrumes, les plants potagers et aromatiques, les rosiers
Meilleure période d'utilisation du produit Mars à septembre.

Conseils

5/5
0 avis
0 avis
0 avis
0 avis

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?