Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment tailler un dipladénia ?

Plante au feuillage persistant et aux sublimes fleurs en trompettes étoilées, le dipladénia (ou Jasmin du Brésil) apporte de la couleur et de l’exotisme du début de l’été jusqu’aux premières gelées. Très peu rustique, dans les régions les plus froides, le mandevilla est cultivé comme plante annuelle au jardin ou en pot qu’il est alors possible de rentrer en hiver. C’est dans les régions au climat doux qu’il peut être planté en pleine terre, dans un massif, une bordure ou une rocaille. Capables de résister aux chaleurs estivales, peu gourmands en eau et de croissance assez rapide, sachez que les dipladenias nécessitent une taille régulière pour garder belle allure et vigueur, mais aussi pour obtenir une généreuse floraison. Les fleurs du dipladénia apparaissant sur les jeunes rameaux de l’année, la taille d'entretien ne doit pas être effectuée à n’importe quel moment au risque de compromettre la floraison. Découvrez nos conseils pour réussir la taille de votre dipladenia, sous forme grimpante ou buissonnante !

entretien du dipladénia
Ce dipladénia en jardinière a une belle forme et floraison homogène grâce à la taille.

Pourquoi tailler le dipladénia ?

La taille du dipladénia n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée pour plusieurs raisons. La taille annuelle est importante d’un point de vue esthétique, mais elle a aussi un effet revigorant. Elle permet de maintenir un port compact et touffu en stimulant la production de jeunes pousses. La floraison à venir est alors plus abondante. Enfin, en supprimant les parties mortes ou malades, le plante a plus de chances de rester en bonne santé et de vivre plus longtemps.

port compact dipladénia, mandevilla grimpant
À gauche, un dipladénia frêle et peu ramifié. Au centre un dipladénia en pot à port compact et touffu. À droite un dipladénia grimpant sur son support et portant de nombreuses fleurs.

Quand faut-il tailler le dipladénia ?

Le meilleur moment pour tailler le dipladénia est la fin de l’hiver (février/mars), avant la reprise de la végétation. Les sujets plus âgés (3 ans minimum) sont rajeunis à ce moment-là. Un pincement régulier de l’extrémité des jeunes pousses est nécessaire pour encourager la floraison. C’est également la période adéquate pour rempoter votre dipladénia (tous les 1 à 2 ans).

À la fin de l’automne, après la floraison, si votre dipladénia est encombrant, vous pouvez éventuellement le tailler pour réduire sa taille avant de l’hiverner à l’intérieur. De plus, si votre lieu de stockage est sombre, un rabattage est nécessaire pour favoriser la ramification et pour encourager la floraison l’année suivante. Cette plante grimpante aime la luminosité, un hivernage à l’obscurité retardera sa floraison. La taille d'hiver aidera sa reprise au printemps.

Tout au long de la floraison, enlevez les fleurs fanées pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant de sa période de croissance, laissez votre dipladénia se développer librement, ne le taillez pas. Tuteurez les longues tiges au fur et à mesure qu’elles s’allongent. Raccourcissez uniquement les tiges devenues gênantes et ne pouvant plus être guidées sur votre support.

Le matériel pour tailler le dipladénia

Munissez-vous d’un sécateur propre, bien désinfecté et parfaitement aiguisé, afin d’éviter toutes transmissions de maladie à votre dipladénia. Assurez-vous que la coupe est bien nette lorsque vous taillez votre plante. En raison de sa sève blanche toxique, collante et irritante qui s’écoule des rameaux lors de la taille, enfilez une paire de gants.

Comment tailler les dipladenias ?

La taille d’entretien des dipladénias

  • Commencez par supprimer les tiges et feuilles sèches, mortes ou malades.
  • À l’aide d’un sécateur, rabattez les tiges volubiles secondaires les plus longues (fines, vertes) à 3 ou 4 yeux des tiges principales (épaisses, brunes et grises). Taillez toujours au-dessus d’un bourgeon ou d’une pousse.
  • Coupez à la base les branches principales entièrement mortes. Notez que le dipladénia possède une bonne capacité à émettre de nouvelles pousses vigoureuses depuis la souche. Si l’envergure de votre dipladénia ne vous convient pas et qu’il monte trop haut, il est possible de procéder à une taille plus sévère en rabattant de moitié les tiges principales (dites aussi branches charpentières).
  • Supprimez les dernières fleurs fanées et les fruits en forme de gousses s’il en reste.
  • Une fois votre taille d’entretien terminée, ajustez le niveau de substrat et palissez les tiges sur le support.
taille du dipladénia, tige volubile dipladenia
Ici, on distingue une tige ancienne de couleur brune à gauche et une jeune tige verte à droite.

Le pincement des dipladénias

Le pincement consiste à couper le bouton terminal présent à l’extrémité d’une tige. Vous procèderez au pincement toutes les 4 à 5 semaines. Prenez le bout d’une jeune tige entre votre pouce et votre index. Pincez-la avec vos ongles pour la sectionner (coupez environ 3-4 centimètres de tige). La plante va alors se ramifier en produisant de nouvelles pousses et vous obtiendrez plus de fleurs. Pour les jeunes sujets encore petits, un pincement régulier suffit, la taille d'entretien n'est pas nécessaire.

Comment faire grimper un dipladénia ?

Les dipladénias semi-grimpants ou grimpants peuvent être utilisés de deux manières : comme plante retombante (par exemple dans une vasque suspendue ou sur un muret d’où ils retombent en cascade) ou comme plante grimpante. Dans ce deuxième cas, le dipladénia a besoin d’être palissé sur un support lors de la plantation. En installant le tuteur à ce moment-là, les racines ne sont pas abimées. En effet, si vous piquez votre support alors que la plante s’est bien enracinée après une longue période passée en terre, vous risquez d’endommager le système racinaire. Il existe un grand choix de supports de forme et de matière différente (bois, bambou, métal) : treillage, pergolas, grillage, arceau, colonne, tipi. Disposez d’abord le support et assurez-vous qu’il est bien ancré, puis plantez votre dipladénia. Guidez les tiges volubiles sur le support en les répartissant de façon homogène (naturellement, ses tiges s'enroulent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre). Manipulez-les avec délicatesse. Vous pouvez les attacher avec des liens en matière naturelle (raphia, ficelle), sans trop serrer. Continuez à diriger les tiges de votre plante au fil de sa croissance.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 3 sur 5)
Laisser un commentaire