Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Fabriquer une olla maison pour arroser le jardin

Les ollas, aussi connue sous le nom oyas, sont des systèmes d’irrigation utilisés depuis plusieurs milliers d’années. Écologiques, économiques et efficaces, cette technique d’arrosage offre de nombreux avantages.

Le système des ollas assure un arrosage en douceur par capillarité, au plus près des racines des plantes, sans gaspillage. Il peut être utilisé aussi bien au jardin potager qu’au jardin d’ornement, dans la serre ou même en pot. 

Les ollas sont de plus en plus facilement trouvables dans les jardineries ou sur internet. Mais il est également possible de fabriquer soi-même sa poterie d’arrosage rapidement, sans tour à potier et sans même avoir de grands talents de bricoleur !

Suivez notre tutoriel pour confectionner une petite et une grande olla maison à moindre coût, et regardez la vidéo d'Olivier sur l'arrosage avec la technique des oyas

Bien choisir sa poterie en amont

La matière des pots choisis pour la fabrication des ollas doit être poreuse, non vernie, non émaillée et non traitée pour être waterproof. Les pots classiques en argile que l’on trouve en jardinerie pour quelques euros sont parfaits. Ils peuvent aussi bien sûr être de récupération.

La taille du pot sélectionné dépendra des besoins hydriques de la plante à arroser. Pour 1 à 2 pieds de tomate, aubergine ou poivron, une olla de 15 cm de diamètre convient très bien (équivaut à environ 1L d’eau). Choisissez un contenant plus grand pour un arbuste, plus petit pour une plante en pot.

matériel pour oya, quel pot choisir pour olla maison

Fabriquer une petite olla

La petite olla est particulièrement adaptée aux plantes cultivées en pots ou aux plantes annuelles, au potager ou au jardin d’ornement.

Le matériel

  • un pot en terre cuite
  • une soucoupe ou une assiette, correspondant au diamètre du haut du pot
  • au choix : un tesson de terre cuite ou de carrelage, une rondelle en aluminium
  • au choix : du silicone, de la pâte à reboucher, de la colle à carrelage, du mortier

Les étapes de fabrication

  • Bouchez le trou d’évacuation situé au fond du pot, pour empêcher l’eau de s’écouler : fixez le tesson ou la rondelle par l’intérieur du pot, avec le matériau fixant choisi. Vous pouvez aussi opter pour une colle à réparer, qu’il suffira de modeler à la taille du trou de drainage.
  • Laissez sécher quelques heures.
  • Vérifiez l’étanchéité : placez le pot sur la soucoupe, remplissez-le de quelques centimètres d’eau, attendez 1 ou 2 heures et assurez-vous que rien ne coule par le trou de drainage. Si vous constatez une fuite, répétez l’étape 1.

Votre petite olla est déjà terminée !

Fabriquer une grande olla

La grande olla est plutôt destinée aux plantes vivaces ou aux plantes plus imposantes (arbustes, fruitiers,…) du jardin.

Le matériel

  • 2 pots en terre cuite de même taille
  • une soucoupe ou assiette correspondant au diamètre du fond du pot
  • au choix : un tesson de terre cuite ou de carrelage, une rondelle en aluminium
  • au choix : du silicone, de la pâte à reboucher, de la colle à carrelage, du mortier

Les étapes de fabrication

  • Bouchez l’un des trous d’évacuation situé au fond du pot, pour empêcher l’eau de s’écouler : fixez le tesson ou la rondelle à l’intérieur du pot, avec le matériau fixant choisi. Vous pouvez aussi opter pour une colle à réparer, qu’il suffira de modeler à la taille du trou de drainage. Le 2ème trou doit rester ouvert, puisqu’il permettra d’assurer le remplissage de la olla.
  • Retournez le pot ayant conservé son trou de drainage pour le placer au-dessus de l’autre. Le trou est alors dirigé vers le haut et les 2 ouvertures des pots se retrouvent l’une contre l’autre.
  • Scellez les 2 pots entre eux grâce au matériau fixant choisi.
  • Laissez sécher pendant quelques heures.
  • Vérifiez l’étanchéité : remplissez la olla par le trou avec quelques centimètres d’eau, attendez 1 ou 2 heures et assurez-vous que rien ne coule ni par le trou de drainage, ni à la jonction des 2 pots. Si vous constatez une fuite, répétez l’étape 1 ou 3.

Votre grande olla est prête !

Installer une olla faite maison au jardin

L’installation sera effectuée soit :

  • avant la culture
  • après au plus près du pied de la plante, en prenant soin de ne pas abîmer les racines au moment de l’enterrer

On estime qu’une olla alimente en eau les plantes se trouvant à 1,5 fois son diamètre (pour une olla de 15 cm, cela correspond donc à environ 22 cm de diamètre irrigués).

N’hésitez pas à installer plusieurs ollas, dans les rangs de légumes au potager ou autour d’un arbuste par exemples.

Evitez simplement les lieux de passage, chemins et allées pour ne pas risquer de briser le couvercle ou d’abîmer les ollas en marchant dessus.

  • A l’aide d’une pelle, creusez un trou correspondant à la hauteur et au diamètre de la olla.
  • Enterrer la olla en veillant à laisser dépasser 2 cm de la terre (= environ la hauteur de la soucoupe, afin qu’elle soit bien maintenue). Veillez à ce que le pot soit bien à plat et maintenu par la terre de tous les côtés, sans poche d’air.
  • Tassez avec les doigts autour du pot.
  • Remplissez d’eau par le haut ou par le trou, avec un arrosoir ou un tuyau d’arrosage
  • Refermez avec le chapeau (couvercle ou assiette).
  • Paillez pour conserver un maximum l’humidité et limiter encore davantage l’évaporation naturelle.
installer oya, installation olla, installation oya
Mise en place d'une olla lors de la plantation : le pot en argile dont le fond a été bouché est mis en place en terre, rempli d'eau et recouvert d'une soucoupe. Les végétaux sont plantés tout autour de la olla. (photo steveilott)

Vous pouvez vérifier facilement le niveau d’eau en soulevant le couvercle. Remplissez à nouveau dès que la olla est vide. Généralement, le système est autonome pendant environ 5 à 7 jours, selon la météo et la température ambiante.

Astuce : pour la grande olla, vous pouvez utiliser un brin de paille ou un bâtonnet glissé directement dans le trou pour vérifier le niveau d’eau.

En hiver, retirez les ollas du sol pour bien les nettoyer à l’eau et au savon noir, avant de les ranger à l’abri jusqu’à la saison prochaine. Les ollas qui restent en place au jardin seront protégées par un épais paillage pour passer la saison froide. Aucun remplissage ne devra être effectué lorsque les températures sont négatives, pour éviter tout risque de fissure ou de casse des ollas.

Articles connexes


conseil

Arrosage automatique : les différents systèmes, lequel choisir ?

Lire la suite +

conseil

L'arrosage du jardin : comment faire ?

Lire la suite +

Blog

Bien arroser le potager en été

C'est enfin l'été, il fait chaud et le potager, bien que largement paillé, commence à...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire