Westringia fruticosa - Romarin d'Australie : plantation, culture et entretien

Westringia fruticosa - Romarin d'Australie : plantation, culture et entretien

Sommaire

Mis à jour le 5 Juillet 2024  par Virginie T. 8 min.

Le Westringia en quelques mots

  • Le Westringia est un petit arbuste persistant de sol drainé
  • Son feuillage vert et fin ressemble à celui du romarin
  • Il fleurit longtemps, ses fleurs blanches ou bleu pâle apparaissant presque toute l’année
  • Moins rustique que le romarin, mais résistant aux embruns, il est précieux pour les jardins secs et de bord de mer, en climat doux
  • Il peut être utilisé en haie, en massif arbustif ou en bac
Difficulté

Le mot de notre experte

Le Westringia fruticosa, communément appelé Romarin d’Australie, est un petit arbuste qui se distingue par sa silhouette élégante, et son feuillage persistant aux nuances de vert argenté qui évoque celui du romarin, bien qu’il ne soit pas aromatique. Cet arbuste haut de 50 cm à 3 m offre selon les variétés, une solution couvre-sol pour terrain sec et ensoleillé ou permet de constituer une haie dense et verte même en hiver.

Ses fleurs, d’un délicat bleu pâle ou blanc (chez le Westringia fruticosa ‘Blanc’), s’épanouissent du printemps à l’été, puis sporadiquement tout au long de l’année, offrant ainsi une longue floraison qui fait le bonheur des pollinisateurs. Peu rustique (jusqu’à -5 °C environ), il est à réserver en pleine terre aux climats doux (zones littorales, atlantique et méditerranéenne), mais il s’adapte très bien à la culture en pot en région froide.

Il ne craint ni la sécheresse, ni les embruns, ni les sols pauvres. Il est intéressant pour végétaliser un jardin sec et résilient. En massif, en petite haie ou en pot selon votre région, adoptez cet arbuste facile à vivre et résistant !

 

Description et botanique

Fiche d'identité

  • Nom latin Westringia sp.
  • Famille Lamiaceae
  • Nom commun romarin d'Australie
  • Floraison mai à septembre
  • Hauteur 50 cm à 3 m
  • Exposition soleil, mi-ombre
  • Type de sol très bien drainé, léger, sablonneux ou caillouteux, neutre à légèrement acide
  • Rusticité jusqu'à -4°C (zone USDA 9b)

Le Westringia ou Romarin d’Australie, est un arbuste de la famille des lamiacées, tout comme la sauge, la menthe ou encore le romarin dont il est très proche. Il pousse naturellement dans les landes côtières de l’est de l’Australie et du sud de la Nouvelle-Galles du sud. Moins rustique que notre romarin, il préfère les climats doux et s’acclimate facilement dans les régions où l’hiver est clément (zones littorales, atlantique et méditerranéenne). Le genre comprend environ 25 espèces dont la plus répandue est le Westringia fruticosa. L’espèce-type a donné naissance à quelques cultivars, dont le Westringia fruticosa ‘Mundi’ qui se distingue par sa floraison blanche et son port bas en couvre-sol.

Westringia, Romarin d'Australie

Le feuillage fin et argenté du Westringia fruticosa (photos : Drew Avery / Bri Weldon)

À partir d’une souche ligneuse, le romarin d’Australie forme un buisson touffu au port arrondi, légèrement étalé, allant de 50 cm de hauteur à 3 m en tous sens, selon les variétés et les conditions de culture. Les rameaux ligneux, de section carrée, portent un feuillage persistant. Il est composé de petites feuilles linéaires, lancéolées et rigides, évoquant des aiguilles de 1,5 à 2,5 cm de long. Elles sont moins coriaces que celles du romarin et réunies en verticilles de 3 à 4 sur les branches ligneuses. Elles sont ourlées et vertes à gris-vert sur le dessus, cotonneuses et gris-blanchâtres au revers. Elles sont marginées de blanc chez le Westringia fruticosa ‘Smookie’. Très proches de celles du romarin, elles ne sont en revanche pas aromatiques.

La floraison a lieu de mai à septembre, voire toute l’année par vagues successives, mais plus sporadiquement. Les fleurs bilabiées sont typiques des lamiacées. Tubulaires, elles s’ouvrent en 2 lobes pour la lèvre supérieure et en 3 lobes pour la lèvre inférieure. De belle taille, mesurant jusqu’à 1,5 cm de diamètre, elles éclosent en solitaires à l’extrémité des rameaux, insérées à l’aisselle des feuilles. Ces fleurs délicates sont généralement de couleur bleu pâle moucheté de pourpre à la gorge, plus rarement blanches.

Cette floraison parfumée, mellifère et nectarifère, attire du printemps à l’été de très nombreux insectes pollinisateurs.

La floraison du romarin d'Australie ou Westringia

La délicate floraison du Westringia fruticosa

Principales espèces et variétés

Westringia fruticosa Mundi - Romarin d'Australie

Westringia fruticosa Mundi - Romarin d'Australie

Une variété à fleurs blanche qui forme un très bon couvre-sol bien dense.
  • Période de floraison Mai à Octobre
  • Hauteur à maturité 50 cm
Westringia fruticosa Smookie - Romarin d'Australie

Westringia fruticosa Smookie - Romarin d'Australie

Un cultivar qui se distingue par un feuillage vert marginé de blanc.
  • Période de floraison Mai à Octobre
  • Hauteur à maturité 1 m
Westringia fruticosa Blanc - Romarin d'Australie

Westringia fruticosa Blanc - Romarin d'Australie

Voici une forme plus compacte et à fleurs blanches du Romarin d'Australie.
  • Période de floraison Mai à Octobre
  • Hauteur à maturité 1 m
Westringia fruticosa - Romarin d'Australie

Westringia fruticosa - Romarin d'Australie

C'est l'espèce type avec sa belle floraison mauve et son feuillage vert beau toute l'année !
  • Période de floraison Mai à Octobre
  • Hauteur à maturité 1,20 m

Découvrez d'autres Westringia - Romarin d'Australie

  1. 3
    Dès 16,50 € Pot de 2L/3L

  2. 2
    Dès 27,50 € Pot de 2L/3L

Plantation du romarin d'Australie

Où planter le romarin d’Australie ?

Poussant naturellement sur les landes côtières australiennes, le Westringia pousse facilement dans les jardins du littoral atlantique ou méditerranéen. Relativement frileux (jusqu’à -5/-6°C une fois bien établi), il se plaira en pot en région froide. Il est parfaitement armé contre la sécheresse et supporte également très bien les embruns des jardins de bord de mer. Il apprécie les expositions chaudes et ensoleillées, tolérant la mi-ombre dans les régions les plus exposées. Il aime les sols légers, caillouteux, sableux, pauvres et surtout très bien drainés. En réalité, il est peu exigeant vis-à-vis de la nature du sol et se développera même dans une terre argileuse et limoneuse. C’est un bon candidat pour les terrains secs où il forme tout au long de l’année un buisson toujours vert.

Il s’intègre en ponctuation dans un massif avec d’autres arbustes de climat doux, ou dans une belle haie en front de mer laissée libre ou taillée. On peut l’installer par ailleurs sur un talus sec et ensoleillé et en pot à hiverner hors gel dans les régions les plus froides et humides. Et, comme il supporte bien les tailles régulières, il pourra être façonné en topiaire selon vos envies.

Quand planter le romarin d’Australie ?

Le Westringia se plante de préférence au printemps, après les dernières gelées, ou à l’automne, de septembre à octobre.

Comment planter ?

En sol lourd, incorporez des gravillons ou du sable grossier au fond du trou de plantation pour faciliter le drainage. En terre très calcaire, il est préférable de faire un apport de terre de bruyère ou de terreau tourbeux à la plantation.

En pleine terre

  • Creusez un trou de plantation d’environ 60 cm en tous sens. Il doit idéalement faire deux à trois fois la taille de la motte.
  • Placez éventuellement dans le trou des graviers ou du sable grossier, à mélanger à la terre de plantation, afin de faciliter le drainage.
  • Sortez le Westringia de son pot et placez-le au centre du trou de plantation.
  • Comblez avec la terre extraite éventuellement additionnée de sable puis tassez légèrement
  • Il ne vous reste plus qu’à arroser généreusement.

Réussissez la plantation de votre westringia en suivant nos conseils dans notre vidéo « Comment planter un arbuste »

En pot

Le Westringia s’adapte très bien à la culture en pot dans un substrat bien drainant pour éviter l’humidité stagnante au niveau des racines.

  • Dans un bac d’au moins 50 cm de diamètre, placez au fond une couche de gravillons ou de billes d’argile
  • Plantez dans un mélange de terre de jardin ou de terreau pour plantes méditerranéennes et de sable non calcaire
  • Arrosez à la plantation puis sans excès
  • En région froide, pensez à rentrer le pot sous abri pour l’hiver

Westringia fruticosa

Entretien, taille et soin

Une fois installé, le Westringia demande peu d’entretien. Il est résistant à la sécheresse une fois bien enraciné. Surveillez les arrosages durant les deux premiers étés. Ensuite, vous arroserez uniquement en cas de sécheresse prolongée et toujours sans excès. Des arrosages réguliers, mais espacés, permettront néanmoins de soutenir sa floraison. En pot, veillez à des arrosages plus suivis en laissant toujours le substrat sécher entre deux apports d’eau.

Paillez le pied avec du mulch ou des feuilles sèches pour limiter la croissance des mauvaises herbes. Dans les régions du nord de la Loire, rentrez les sujets en pot avant les premières gelées.

Le Westringia est très peu sensible aux maladies et parasites.

Quand et comment tailler le Westringia ?

Le Westringia peut être laissé libre ou taillé pour limiter son encombrement. Une taille annuelle permet de stimuler la floraison et d’encourager un port bien dense. Elle sera faite à la fin de l’hiver, en mars, en dehors des périodes de gel. Une taille légère, visant à éliminer les branches mortes ou malades et à modeler la plante selon vos préférences, suffit généralement. Après floraison, coupez les tiges défleuries avec un sécateur. Si vous souhaitez le tailler plus sévèrement pour limiter sa hauteur dans une haie par exemple, opérez juste après le pic de floraison principale.

Il est aussi possible de tailler le Westringia en topiaire, son port arrondi et dense permettant de constituer des formes bien régulières.

Multiplication

La meilleure méthode pour multiplier facilement le romain d’Australie est le bouturage de tiges semi-ligneuses, après la floraison. Le semis avec les graines récoltées à l’automne est possible au printemps sur couche chaude et humide.

  • En septembre, coupez des rameaux lignifiés et sans fleurs d’environ 10 à 15 cm de long.
  • Retirez les feuilles inférieures.
  • Plantez les boutures dans un mélange de terreau et de sable ou perlite pour assurer un bon drainage.
  • Maintenez le substrat légèrement humide et placez les boutures à l’abri du gel, dans un endroit lumineux, mais sans exposition directe au soleil.
  • Les racines devraient commencer à se développer après quelques semaines.
  • Repiquez les boutures dans des pots individuels avant de les transférer au jardin au printemps suivant.
  • Arrosez bien durant la première année de plantation.

→ En savoir plus dans notre tutoriel : Comment bouturer le Westringia ?

Comment associer le romarin d’Australie ?

Associez le Westringia à des plantes qui partagent ses besoins en matière de culture pour constituer un jardin résistant à la sécheresse et facile à entretenir. Il trouvera facilement sa place dans les jardins secs et de bord de mer aux côtés de vivaces résistantes à la sécheresse et de vivaces méditerranéennes. Dans un massif, il côtoiera aisément les sauges, l’Helichrysum italicum, la Ciste, la Santoline, les hélianthèmes, les armoises et les sedums. Bien entendu, il sera le compagnon idéal pour son cousin le romarin, tous deux beaux même en hiver.

Il est parfait également pour accompagner les arbustes méditerranéens comme les céanothesmimosaslauriers rosesCallistemonLeptospermum ou grevillea.

Comment associer le Westringia

Westringia fruticosa, Santolina chamaecyparissus, Laurier rose, Lavandin (Lavandula intermedia Dutch group), Hélianthème ‘Elfenbeinglanz’

Commentaires

romarin d'australie
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.