Fremontodendron : plantation, taille et entretien

Fremontodendron : plantation, taille et entretien

Sommaire

Mis à jour le 12 Juin 2024  par Pascale 5 min.

Le Fremontodendron en quelques mots

  • Le fremontodendron est un arbuste ligneux particulièrement attrayant par sa floraison jaune d’or
  • Il est idéal palissé contre un mur orienté au sud ou au sud-ouest
  • Originaire d’Amérique du Nord, et en particulier de Californie et d’Arizona, il bénéficie d’une rusticité jusqu’à – 12 °C
  • Résistant aux embruns et aux vents, il apprécie les régions au climat doux, comme le sud de la France et la Bretagne
  • C’est un arbuste de plein soleil et de sol pauvre, sableux, neutre ou alcalin
Difficulté

Le mot de notre experte

Encore rare en culture, le Fremontodendron, autrement appelé Fremontia ou arbre de Fremont, est un arbuste au feuillage persistant, surtout remarquable et intéressant pour sa floraison jaune d’or. Une couleur qui ne peut qu’illuminer un jardin ou une cour. Car sans être une plante grimpante, le Fremontodendron se plaît le long d’un mur, réchauffé par le soleil. Doté de rameaux sarmenteux sans système d’accroche, le Fremontodendron devra être palissé au fur et à mesure de son développement relativement rapide. Sans treillage, il se comporte comme un arbuste à tailler régulièrement pour lui assurer un port compact. C’est d’ailleurs ainsi qu’il est souvent cultivé en Amérique du Nord, sur les bords de routes et d’autoroutes.

Plante de la famille des Sterculiacées (ou des Malvacées suivant la classification), le Fremontodendron ne compte que deux principales espèces : le très florifère Fremontodendron californicum qui offre des fleurs jaune citron durant tout l’été, et le Fremontodendron mexicanum aux fleurs orangées, ou plutôt jaunes ombrées de rouge. Quelques hybrides et cultivars sont nés du croisement entre ces deux espèces. Quant à Fremontodendron californicum decumbens, il offre un port prostré et une taille inférieure. Car le Fremontia est un arbuste qui peut atteindre 3 à 5 m.

Amateur de plein soleil, insensible aux vents et aux embruns, le Fremontodendron est moyennement rustique, jusqu’à – 10 à – 12 °C. C’est pourquoi il se plaît tant sur les littoraux méditerranéens et atlantiques, et en particulier en Bretagne. Il devra toutefois être protégé en hiver d’un bon paillage et éventuellement d’un voile d’hivernage en cas de gelées.

Fremontodendron

Le Fremontodendron est un arbuste très florifère

Botanique

Fiche d'identité

  • Nom latin Fremontodendron
  • Famille Sterculiacées (ou Malvacées)
  • Nom commun Fremontia de Californie, Arbre de Fremont
  • Floraison d'avril-mai à juillet, et en septembre-octobre
  • Hauteur de 3 à 5 m
  • Exposition Soleil
  • Type de sol léger, sableux, calcaire, pauvre
  • Rusticité Jusqu'à - 10 à - 12 °C

Le Fremontodendron est un arbuste semi-ligneux originaire d’Amérique du Nord, et en particulier des états chauds de Californie et d’Arizona. En raison de sa robustesse mais aussi de sa résistance à la sécheresse et à la pollution atmosphérique, il y est souvent planté aux abords des routes et des autoroutes à grande circulation. Il pousse aussi à l’état naturel dans les talus, les broussailles, les maquis… Autant dire qu’il n’est guère exigeant sous climat approprié.

Nommé Fremontia ou arbre de Frémont, cet arbuste est classé soit dans la famille des Sterculiacées, soit, plus rarement, dans celle des Malvacées. Toujours est-il qu’il tient son nom du général américain John Charles Frémont (1813-1890), qui fut premier candidat du parti républicain au poste de Président des États-Unis. Ardent opposant à l’esclavage, il fut aussi un grand explorateur de l’ouest des États-Unis. Lors de ces expéditions, en tant que botaniste passionné, il a répertorié et récolté de nombreuses plantes, dont le Fremontodendron qui lui rend hommage.

Le genre Fremontodendron ne compte que deux espèces, le Fremontodendron californicum, le plus répandu en culture, et le Fremontodendron mexicanum, originaire du nord-ouest du Mexique, inscrit parmi les espèces en disparition en Californie. Ce dernier offre une floraison jaune orangé.

Cet arbuste au feuillage persistant peut atteindre une hauteur de 2 à 5 m pour une envergure de 2 à 3 m sous nos latitudes. Dans son milieu naturel, il peut grandir jusqu’à 9 m de hauteur. D’une croissance assez rapide, le Fremontodendron possède des rameaux semi-ligneux qui s’arquent facilement afin de grimper si on lui offre un support contre un mur. Dénué de système d’accroche (épines, ventouses, vrilles…) comme la plupart des plantes grimpantes, le Fremontodendron devra donc être palissé au fur et à mesure de son développement, par exemple à l’aide de fils de fer tendus. S’il n’est pas conduit contre un mur, il peut être traité en arbuste à condition d’être rabattu les premières années afin qu’il se ramifie et acquiert un port plus trapu, plus dressé et érigé. Ces rameaux sont couverts d’une écorce écailleuse grisâtre à brun foncé.

Le Fremontodendron est doté d’un feuillage persistant le plus souvent vert foncé sur la face supérieure, vert clair au revers. Les feuilles, palmatilobées et alternes, assez proches visuellement de celles de la vigne, prennent toutefois une couleur brun clair au revers grâce à les poils qui les recouvrent. Elles affichent un diamètre de 5 à 7 cm. Le pétiole est également pubescent, tout comme les jeunes tiges.

Fremontodendron

Les revers des feuilles et les boutons floraux du Fremontodendron sont irritants

Quant à la floraison, elle est attrayante par sa belle couleur jaune doré qui égaie tous les jardins en y apportant de la luminosité et de l’éclat. Les fleurs qui naissent de boutons floraux ovoïdes et duveteux sont solitaires et axillaires. Elles forment une coupe plate de 4 à 6 cm de diamètre. Elles comptent 5 grands sépales obovaux, d’aspect brillant et cireux, plutôt arrondis avec une pointe effilée qui se chevauchent. 5 étamines jaunes aux anthères légèrement plus foncées émergent du cœur de la fleur. Les fleurs éclosent généralement d’avril-mai à juillet. Dans les régions au climat doux, elles peuvent remonter en septembre et en octobre. Particulièrement mellifères et nectarifères, ces fleurs d’un jaune vif convient des nuées d’insectes à venir déguster nectar et pollen. Elles sont en outre délicatement parfumées.

Les fleurs donnent naissance à des fruits qui prennent la forme de capsules duveteuses remplies de graines noires. Ces fruits sont enchâssés dans les sépales.

Fremontodendron

Les capsules de graines du Fremontodendron

Il est à noter que les poils qui recouvrent le feuillage, les boutons floraux et les jeunes pousses peuvent déclencher des irritations cutanées, oculaires et respiratoires et des dermites de contact. Lors de la taille du Fremontodendron, il est donc obligatoire de se munir de gants et d’un vêtement à manches longues.

Nos variétés préférées

Fremontodendron californicum - Fremontia de Californie

Fremontodendron californicum - Fremontia de Californie

C'est la variété la plus répandue de Fremontodendron qui se couvre de joilies fleurs jaune d'or au printemps et en début d'automne. Très polyvalent, il se cultive en arbuste au port dressé et arrondi ou palissé contre un mur
  • Période de floraison Juillet, Août
  • Hauteur à maturité 6 m
Frémontodendron 'California Glory'

Frémontodendron 'California Glory'

Ce Fremontodendron hybride est un arbuste remarquable par sa floraison jaune orangé en mai et juin qui remonte parfois en début d'automne
  • Période de floraison Juin à Novembre
  • Hauteur à maturité 6 m

Plantation

Où planter le Fremontodendron ?

De par le caractère irritant de ses feuilles, jeunes pousses et boutons floraux, il est préférable de planter le Fremontodendron a un emplacement éloigné de tous passages quotidiens. De même, les enfants devront être tenus éloignés de cet arbuste au demeurant facile à vivre.

Idéalement, si vous souhaitez le palisser, installez-le contre un mur ou une palissade orientés au sud ou au sud-ouest. Il y bénéficiera du plein soleil nécessaire à son développement. De plus, sa floraison en jaune vif y sera d’autant plus lumineuse. Il faudra poser sur le mur un système d’accroche assez costaud, fait de fils de fer et de pitons. Si vous voulez le conduire en arbuste, il pourra être planté en fond de massif ou en isolé pour donner la pleine mesure à sa floraison jaune d’or. Le Fremontodendron se cultive aussi en pot ou bac sur un grand balcon, une terrasse ou dans un patio. Où qu’il soit implanté, il doit surtout être abrité des vents les plus froids.

Fremontodendron

Un Fremontodendron palissé

Il faudra lui fournir un sol léger, ordinaire, neutre ou alcalin, qui peut être pauvre, voire sableux ou caillouteux. L’essentiel étant qu’il soit parfaitement drainé, car le Fremontodendron redoute par-dessus tout l’humidité stagnante en hiver qui peut faire pourrir ses racines.

Le Fremontodendron est très résistant à la sécheresse, une fois bien installé, et aux embruns. De plus, il bénéficie d’une rusticité relativement basse. C’est pourquoi il se plaît tout particulièrement sur le pourtour méditerranéen et la côte atlantique. La Bretagne réunit tous les atouts.

Quand planter le Fremontodendron ?

Le Fremontodendron se plante plutôt au printemps, entre avril et mai, afin qu’il ait le temps de s’enraciner avant l’hiver.

Comment planter le Fremontodendron ?

  • Travailler le sol pour bien l’ameublir
  • Faire tremper la motte un quart d’heure dans un seau d’eau pour faciliter le dépotage
  • Creuser un trou deux fois plus grand que la motte
  • Déposer une couche de graviers au fond du trou pour assurer le drainage
  • Installer le Fremontodendron dans le trou
  • Ajouter éventuellement un peu de compost à la terre extraite et combler le trou
  • Tasser et arroser généreusement.

La culture en pot n’est pas forcément facile à mener, mais possible. Il faudra offrir à votre Fremontodendron un pot percé assez large (au moins 50 cm de diamètre) ou un grand bac, drainé par une bonne couche de graviers et rempli de terreau et de sable à parts égales.

Entretien et taille

Une fois installé, le Fremontodendron ne demande aucun entretien particulier, résistant à la sécheresse qu’il est. Il est même conseillé de ne pas l’arroser du tout et donc de l’éloigner des systèmes d’arrosage automatique ou des descentes d’eau. Pour autant, les deux premières années, il sera nécessaire de lui apporter un peu d’eau, surtout en période de floraison, mais sans excès afin de ne pas noyer le système racinaire.

Un brin frileux, le Fremontodendron aura peut-être besoin d’un bon paillage pour le protéger du froid. De même, un voile d’hivernage peut être installé en cas d’annonce de gelées.Fremontodendron

Si le Fremontodendron est palissé, il est essentiel d’attacher les rameaux au fur et à mesure de leur croissance. En revanche, la taille est inutile, même si vous pouvez supprimer les branches abîmées ou mortes. S’il est conduit en arbuste, la taille devient primordiale pour lui permettre de se ramifier de la base. Cette taille intervient en fin de floraison, aux alentours du mois de septembre. N’oubliez pas vos gants et vos manches longues lors de cette opération.

→ En savoir plus avec notre tutoriel : Comment palisser et tailler le Fremontodendron ?

Le Fremontodendron n’est sensible à aucun parasite ni aucune maladie.

La multiplication : bouturage et semis

Doté d’une longévité assez courte, le Fremontodendron devra être multiplié pour assurer sa pérennité. Deux méthodes, plus ou moins aléatoires, sont envisageables

Le bouturage de tiges

Ce bouturage de tiges semi-aoûtées se fait en été, entre les mois de juillet et septembre.

  • Préparez des pots remplis de terreau léger et de sable
  • Prélever des tiges semi-aoûtées, c’est-à-dire des rameaux de l’année, sans fleurs de 15 cm de long
  • Supprimer les feuilles inférieures et n’en garder que deux
  • Planter les tiges dans le substrat
  • Tasser avec les doigts et arroser en pluie fine sans détremper le substrat
  • Installer les pots à l’extérieur à l’ombre.

En octobre, les boutures sont mises sous châssis. Au printemps, les boutures seront plantées en godets pour y passer une année. Elles seront plantées en pleine terre le printemps suivant.

Le semis de graines

  • Récolter les graines contenues dans les capsules en fin de floraison, c’est-à-dire entre septembre et octobre
  • Les conserver au réfrigérateur ou dans du sable à l’extérieur
  • Au printemps, remplir des godets d’un mélange de terreau spécial semis et de sable
  • Faire tremper les graines dans l’eau pendant 24 heures
  • Déposer les graines en surface et recouvrir d’une couche de terreau tamisé
  • Brumiser
  • Placer les godets dans une pièce à 19 °C

Le substrat doit rester humide sans être gorgé d’eau.

Utilisations et associations

Le Fremontodendron est un arbuste facile à palisser, à faire grimper le long d’un mur en briques ou une palissade en bois. Sa floraison jaune y sera du plus bel effet. On pourra facilement l’associer avec des plantes vivaces à la floraison mauve ou violette à planter à son pied. Le Fremontodendron s’associe ainsi très bien avec la lavande, les iris de Sibérie, le thym qui acceptent les mêmes conditions culturales que lui. On pourra aussi planter un Pittosporum tenuifolium au feuillage vert jaune tel ‘Gold Star’ ou ‘Golden Ball’

D’autres idées d’association dans l’article d’Éric : associer le Fremontodendron.

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.