Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Réussir le semis des plantes vivaces

Quand et comment les semer ?

Les plantes vivaces ont l’avantage, à la différence des annuelles, de rester en place plusieurs années au jardin ! Elles restent présentes et refleurissent chaque année, nécessitant ainsi moins d’entretien que des plantes annuelles ou bisannuelles. Bien que vous puissiez aussi les acheter en godets, et les planter directement, le fait de les semer permet de réaliser des économies, d’avoir un grand nombre de plants pour un coût très faible ! De plus, vous aurez la satisfaction de voir la plante se développer, depuis le début de sa vie, jusqu’à sa maturité. Il est vrai que cela demande plus de temps, de la patience, mais quelle joie de voir pousser les petites plantules à partir de simples graines ! Cela vous permettra d’aménager de larges massifs, en y implantant un grand nombre de vivaces.

Vous pouvez acheter les graines de fleurs vivaces (par exemple, pour obtenir des variétés bien particulières), ou les récupérer vous-mêmes sur vos plants, après qu’ils aient fini de fleurir. Dans cette fiche, nous vous présentons tous nos conseils pour réussir le semis des vivaces, en pot ou en pleine terre ! Et, pour être certain d’y parvenir, vous pouvez aussi consulter notre sélection de plantes vivaces très faciles à semer.

 

Quand semer les vivaces ?

L’idéal est de semer les vivaces au printemps ou en été, entre avril et juin-juillet, bien que cela dépende aussi de l’espèce que vous choisissez de cultiver. Si vous récoltez vous-mêmes vos graines, vous pouvez les semer en automne, dès leur maturité.

Quelques rares graines de vivaces ont besoin d’une période de froid pour germer : dans ce cas, semez-les en automne, puis placez le pot dehors, exposé au froid… Ou conservez les graines au réfrigérateur pendant quelques semaines avant de les semer.

Comment les semer ?

En pot :

Vous pouvez faire démarrer vos graines de vivaces en pot et sous abri, plusieurs semaines avant les dernières gelées, puis les installer en pleine terre lorsqu’elles se seront développées.

  • Prenez un pot ou une terrine, préalablement nettoyé.
  • Remplissez-le de terreau fin, éventuellement mélangé à du sable. Vous pouvez utiliser du terreau spécial semis.
  • Tassez légèrement. Vous devez obtenir une surface plane et homogène.
  • Semez les graines en les répartissant à la surface. Si les graines sont vraiment petites, mélangez-les à du sable afin de faciliter leur manipulation.
  • Recouvrez d’une petite couche de substrat. Vous pouvez tamiser le terreau pour qu’il soit bien fin, ou utiliser du sable ou de la vermiculite.
  • Arrosez en pluie fine. N’hésitez pas à utiliser un pulvérisateur, notamment pour les graines les plus petites.
  • Placez le pot à un endroit lumineux, sans soleil direct. Si vous semez tôt, au printemps ou en fin d’hiver, installez le pot sous châssis (l’idéal est une température d’environ 20 °C).
  • Vous pouvez déposer une plaque en verre ou en plastique sur le pot pour maintenir une atmosphère humide.
Semis de plantes vivaces, en pot, sous abri

Vous pouvez semer vos graines en pot, puis les placer sous abri, à un endroit lumineux

Pensez ensuite à étiqueter votre semis : notez le nom de la plante, la variété, et la date de semis. Puis, soyez patients… Certaines plantes germent plus rapidement que d’autres ! Le temps nécessaire à la levée est très variable suivant les espèces. Dans tous les cas, le substrat doit rester légèrement humide jusqu’à la germination.

Dès que les plantules possèdent plusieurs feuilles et ont atteint une taille permettant leur manipulation, repiquez-les dans des pots individuels. Vous pouvez conserver les jeunes plants les plus vigoureux et éliminer les autres. Lorsqu’ils se seront bien développés, vous pourrez les installer en pleine terre (dès qu’il n’y a plus de risques de gelées). Pensez alors à les protéger des limaces et escargots !

 

Germination des graines après semis

Soyez patients, gardez le substrat frais en arrosant de temps en temps, et vous verrez apparaître de petites plantules. Attendez qu’elles soient suffisamment développées pour les repiquer.

 

 

En pleine terre :

Le semis de certaines vivaces peut aussi s’effectuer directement en pleine terre lorsqu’il n’y a plus de risques de gelées. Vous pouvez par exemple semer de cette façon les achillées, les pavots d’orient, les asters, les roses trémières, le lin vivace (semis dès le début du printemps), les lupins…

  • Travaillez le sol de façon assez fine: cassez les mottes de terre, retirez les plus grosses pierres, les mauvaises herbes et leurs racines. Apportez un peu de terreau, puis nivelez le sol à l’aide d’un râteau. L’objectif est d’obtenir un lit de semis à la fois fin et homogène.
  • Semez en répartissant les graines à la surface. Vous pouvez semer à la volée pour obtenir un effet assez naturel. Si les graines sont petites, n’hésitez pas à les mélanger à un peu de sable pour faciliter leur manipulation.
  • Recouvrez d’une fine couche de terreau.
  • Tassez légèrement en utilisant le dos d’un râteau.
  • Arrosez en pluie fine.

Il ne vous reste plus qu’à patienter (et arroser de temps en temps) ! Après la levée, vous pourrez éclaircir et ne conserver que les jeunes plantules les plus belles et vigoureuses.

Travail du sol avant un semis

Pour un semis en pleine terre, commencez par bien travailler le sol, en l’affinant

Semis de graines en pleine terre

Vous pouvez ensuite semer, puis recouvrir avec un peu de substrat et arroser. Vous verrez ensuite apparaitre les jeunes plants, et vous pourrez alors éclaircir en supprimant les moins vigoureux.

 

Toutes les plantes n’ont pas les mêmes conditions de germination : nous vous invitons à vous renseigner sur l’espèce que vous cultivez et ses besoins. Certaines plantes ont besoin de conditions spécifiques pour lever leur dormance, comme une période de froid (vernalisation) : aconit, ancolies, astrances, hellébores… Dans ce cas, placez les graines au réfrigérateur avant de les semer (stratification). D’autres ont besoin de lumière pour germer (achillées, primevères…).

Certaines vivaces ne fleuriront pas l’année du semis, mais durant les années suivantes. Elles mettent la première année à s’installer, développer leur feuillage et racines, accumuler des réserves, puis fleuriront l’année suivante… A quelques exceptions près : les Baptisia, par exemple, peuvent mettre trois ans avant de commencer à fleurir… mais une fois en place, ils vivent très longtemps !

 

Articles connexes


conseil

Semer des graines : tout ce qu'il faut savoir, nos conseils et astuces

Lire la suite +

conseil

Semer les graines en pleine terre

Lire la suite +

conseil

Semer à chaud ou sur couche chaude

Lire la suite +

Blog

Mes semis filent… pourquoi ?

Avec l'arrivée du printemps, l'activité bat son plein à la pépinière. Depuis quelques jours, de...
Lire la suite +

conseil

L'éclaircissage des semis

Lire la suite +

Blog

10 astuces pour jardiner sans trop dépenser

En bonne mère de famille, jardiner sans trop dépenser fait partie de mes habitudes. Mais...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire