Planter et cultiver les Lys

Planter et cultiver les Lys

Nos conseils pour réussir leur plantation en pleine terre ou en pot

Sommaire

Mis à jour le 24 Avril 2024  par Pascal 2 min.

Les Lys offrent en été une floraison spectaculaire et très élégante, déployant au sommet de leurs tiges de grandes fleurs en trompettes ou étoilées, blanches, roses, rouges, jaunes, orangées suivant les variétés. Leurs fleurs sont un véritable symbole de raffinement et d’élégance, et sont parfaites pour composer des bouquets très romantiques. Ils s’adaptent sans problème à une culture en pot, et peuvent ainsi décorer une terrasse ou un balcon. Qu’il s’agisse du Lys oriental, du Lys asiatique ou du Lys martagon, découvrez tous nos conseils pour réussir leur plantation, que ce soit en pot ou en pleine terre !

Difficulté

Quand planter les Lys ?

Les Lis font partie des quelques familles de bulbes à floraison estivale qui préfèrent une plantation automnale : la bonne période de plantation s’étage de fin septembre à janvier, le meilleur moment étant le mois d’octobre. Une exception cependant, le lis candidum (lis de la vierge), qui préfère une plantation plus précoce, dès le mois de septembre.

Où planter les Lys ?

Pour s’épanouir au mieux, les lys ont besoin d’un emplacement bien ensoleillé, bien que la mi-ombre leur convienne dans les régions du sud de la France. Ils se plaisent dans un sol léger, riche en humus et bien drainé : Les lys n’apprécient pas les sols gorgés d’eau, surtout en hiver, car l’humidité excessive peut entraîner la pourriture des bulbes. Ils ont une préférence pour les terres légèrement acides à neutres, excepté le Lis candidum et le Lis martagon qui tolèrent bien le calcaire. Améliorez les sols lourds en apportant un peu de graviers ou de sable grossier pour éviter la stagnation de l’eau. Assurez-vous également d’une bonne circulation de l’air autour des plantes pour prévenir les maladies fongiques comme le Botrytis.

Comment planter les Lys ?

Comment les planter en pleine terre ?

Gardez vos bulbes dans le sachet plastique dans lequel vous l’avez reçu : c’est le meilleur moyen d’éviter un dessèchement du bulbe.

  • Travaillez votre terrain en profondeur, sur 25 ou 30 cm avec une pelle, un plantoir ou une griffe.
  • Placez vos bulbes pointe vers le haut, en les espaçant d’une vingtaine de centimètres.
  • Recouvrez-les de 12 à 15 cm de terre (à l’exception encore une fois du lis candidum, que vous recouvrirez de 3 cm de terre).
  • Arrosez modérément au printemps et en été si la terre sèche en profondeur.
  • Tuteurez les tiges si la situation est très ventée ; vous pouvez couper les fleurs fanées avec votre sécateur, mais laissez la tige en place jusqu’à séchage du feuillage : c’est ainsi que le bulbe reconstitue ses réserves.

Les lis ne craignent pas le froid et peuvent être laissés en terre d’une année sur l’autre.

Comment les planter en pot ?

La plantation en pot est idéale pour animer (et parfumer) une terrasse en été.

  • Choisissez un grand pot d’au moins 30 cm de profondeur
  • Placez au fond une couche de drainage, constituée de tessons de pot, de graviers ou de billes d’argile, sur environ 5 cm d’épaisseur
  • Remplissez le pot avec un substrat riche et léger, par exemple un mélange de compost et de terreau (ou de terre de jardin), additionné d’un peu de sable.
  • Plantez 3 à 5 bulbes par pot, en les plaçant à environ 15 cm de profondeur.
  • Recouvrez-les de terreau et tassez légèrement.
  • Il ne vous reste plus qu’à arroser et à placer le pot à un endroit ensoleillé.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche-conseil « Comment cultiver des Lys en pot ? »