Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
perce oreille insecte jardin
conseil

Le perce-oreille, un auxiliaire méconnu pour le jardin

Mieux connaître le perce-oreille ou pince-oreille

Le perce-oreille est un insecte que l’on peut observer dans nos jardins. Malgré son nom qui le rend un peu effrayant et sa belle paire de pinces, le perce-oreille est considéré comme inoffensif et rend des services que l’on ne soupçonne pas au jardinier. Découvrez le mode de vie du perce-oreille, cet insecte original, ainsi que son utilité comme insecte auxiliaire dans votre jardin.

Le perce-oreille, un insecte qui ne passe pas inaperçu

Le perce-oreille est aussi parfois appelé pince-oreille ou forficule. Il appartient à la famille des Forficulidae rattachée à l’ordre des Dermaptères. En France, il existe une vingtaine d’espèces, la plus commune étant le Forficula auricularia. On le reconnaît à son corps effilé de couleur brun orangé et surtout à la paire de pinces dont est pourvue l’extrémité de son abdomen. Appelées cerques, ces pinces sont plus grandes et plus recourbées chez le mâle que chez la femelle. Le perce-oreille mesure 1 à 2 cm de long et a un corps à l’aspect luisant. Il est doté de pièces buccales broyeuses, de longues antennes et de petites ailes, même s’il ne vole jamais.

Le nom de perce-oreille pourrait venir du fait qu’on le retrouve souvent dans les noyaux des abricots ou des pêches. Les deux parties qui composent la pêche ou l’abricot étant parfois appelées oreilles ou oreillons, cet insecte, qui en est friand et s’y introduit, aurait été surnommé perce-oreille. L’origine de ce nom pourrait aussi être due à sa ressemblance avec un appareil servant à percer les oreilles.

perce-oreille, insecte auxiliaire jardin

Forficula auricularia

Où vit le perce-oreille ?

Le perce-oreille est un animal qui vit la nuit car il déteste la lumière. Il aime également les endroits frais et humides. En journée, il se cache sous les feuilles, l’écorce d’un arbre, sous des pierres, un tas de bois, dans le noyau d’un fruit ou les pétales d’une fleur.

La femelle se distingue par les soins appliqués qu’elle prodigue à ses petits. Elle pond dans la terre une ribambelle d’oeufs et les nettoie en permanence jusqu’à ce qu’ils éclosent et deviennent des larves. Elles s’occupent des larves jusqu’en été, période où les petits insectes peuvent commencer à vivre en toute autonomie.

habitat du perce-oreille, insecte auxiliaire jardin

Le perce-oreille trouve diverses cachettes pour se protéger de la lumière. Une femelle et ses oeufs (en bas à gauche)

Que mange le perce-oreille ?

C’est un insecte qui mange aussi bien les petites plantes, les fleurs et les fruits que d’autres insectes, comme les pucerons, les psylles qui sont des parasites des arbres fruitiers, mais aussi les larves et les chenilles. Il apprécie particulièrement ce qui est en décomposition comme les fruits très mûrs.

de quoi se nourrit le perce-oreille

Perce-oreille dégustant du pollen

Quelle est l'utilité du perce-oreille au jardin ?

Malgré son air et son nom qui ne donnent pas forcément envie de mieux le connaître, le perce-oreille est considéré comme inoffensif et est même utilisé comme un insecte auxiliaire au jardin. En effet, il dévore les pucerons et autres insectes ravageurs des plantes, à l’instar des coccinelles.

Comment l'attirer dans votre jardin ?

Si vous souhaitez vous débarrasser des pucerons ou des psylles qui envahissent vos fleurs ou vos arbres fruitiers, essayez d’attirer des perce-oreilles en installant un abri fabriqué avec un pot de terre rempli de paille et recouvert de grillage ou d’un filet pour éviter que la paille ne tombe. Le perce-oreille vivant la nuit se réfugie en journée dans un endroit sombre et humide, comme celui- ci. La nuit, il sortira de son abri et ira manger les ravageurs de vos plantes.

Lorsque le perce-oreille a terminé de vous débarrasser des pucerons, vous pouvez le déplacer vers d’autres plantes ou arbustes infestés, tout simplement en installant le pot rempli de paille, qui lui sert d’abri, vers les végétaux à traiter. Pour les arbustes, vous pouvez suspendre le pot à une branche à l’aide d’une ficelle ou d’un fil de fer passés dans le trou de drainage. Pratique, non ?

Pensez à déplacer régulièrement vos pots à perce-oreilles, car ces insectes apprécient aussi les jeunes plants et les fruits et pourraient bien s’intéresser à eux, lorsque les pucerons viendront à manquer.

Cet abri ne demande pas beaucoup d’entretien, si ce n’est de changer la paille tous les ans.

Vous pouvez aussi mettre tout simplement à disposition des perce-oreilles des pierres ou un tas de bois à proximité des plantes que vous souhaitez protéger des ravageurs.

Bien entendu, si vous souhaitez garder cette précieuse compagnie, il vous faudra supprimer complètement l’usage des insecticides, sinon vos perce-oreilles ne survivront pas.

fabriquer abri pour perce-oreille

La création d’un abri à perce-oreille peut être ludique et amusant pour les enfants

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire