Insectes auxiliaires : les syrphes

Insectes auxiliaires : les syrphes

un sympathique allié du jardinier

Sommaire

Mis à jour le 23 Avril 2024  par Olivier 5 min.

Dans l’univers du jardinage, tous les insectes ne sont pas des nuisibles, bien au contraire ! Certains, comme les syrphes, jouent un rôle crucial en tant qu’auxiliaires du jardin, aidant à la pollinisation des plantes et à la régulation des populations de pucerons. Souvent confondus avec des abeilles ou des guêpes en raison de leur apparence trompeuse, ces créatures inoffensives et fascinantes sont en réalité des alliés précieux pour tout jardinier soucieux de l’environnement.

Dans cette fiche conseil, nous allons explorer le monde des syrphes : leur biologie, leur comportement, leur rôle dans l’écosystème du jardin, et comment vous pouvez encourager leur présence pour maintenir un jardin sain et florissant.

Difficulté

Que sont les syrphes ?

Les syrphes, aussi connus sous le nom de mouches à fleurs ou encore mouches des fleurs, appartiennent à la famille des Syrphidae et à l’ordre des diptères, comme les mouches ou les moustiques.

Ils sont souvent confondus avec les abeilles et les guêpes en raison de leur apparence similaire. C’est une stratégie de défense connue sous le nom de mimétisme batésien (« bouh, regardez-moi comme j’ai l’air dangereux !« ) grâce à leurs couleurs vives, souvent jaunes et noires, qui leur permettent de se faire passer pour des abeilles ou des guêpes. Cependant, les syrphes sont totalement inoffensifs pour l’homme, car ils n’ont pas de dard, ni rien d’autre qui pourrait nous mordre ou nous piquer.

Les syrphes ont généralement une taille comprise entre 1 et 2 cm et ont seulement deux véritables ailes, contrairement aux abeilles et guêpes qui en ont quatre, et leurs yeux sont souvent de grande taille et brillants. Bref, ce sont des mouches qui semblent s’être déguisées en abeilles.

syrphe insecte axillaire jardin

Une ressemblance avec ses cousines les guêpes

Comment les syrphes peuvent nous aider au jardin ?

On retrouve des syrphes partout dans le monde, à l’exception des déserts extrêmement secs et des régions polaires. Ils sont particulièrement nombreux dans les prairies et nos jardins où les fleurs sont abondantes.

Les syrphes ont un vol particulier : sur place et/ou se déplaçant rapidement d’une fleur à l’autre. Ils sont, par ailleurs, d’excellents pollinisateurs, transportant le pollen d’une fleur à l’autre lorsqu’ils se nourrissent de nectar.

Les femelles pondent leurs œufs près des colonies d’aphidés, les pucerons, car les larves de syrphes sont de grandes prédatrices des pucerons, ce qui les rend précieux pour le jardinier et dans le cadre de la lutte biologique dans les cultures.

En somme, les syrphes sont des alliés précieux pour les jardiniers en participant à la pollinisation et en régulant les populations de pucerons.

syrphe insecte axillaire jardin

Le syrphe est un excellent pollinisateur

Comment faire pour attirer les syrphes au sein de nos jardins ?

En créant un jardin diversifié et respectueux de l’environnement, vous pouvez attirer une variété d’insectes bénéfiques, y compris les syrphes.

Les syrphes sont attirés par les plantes à fleurs, car ils se nourrissent de leur nectar et de leur pollen. Planter une grande variété de plantes à fleurs, pour obtenir des floraisons à différents moments de l’année et principalement des fleurs dont la corolle est ouverte, garantira une source de nourriture constante pour ces insectes. En outre, n’oubliez pas que les plantes indigènes de votre région sont souvent les plus bénéfiques pour la faune locale, y compris les syrphes. De plus, les larves de syrphes se nourrissent de pucerons, donc si vous plantez des végétaux qui attirent les pucerons (rosiers, sureaux, fèves…), les syrphes en seront ravies.

Les syrphes ont besoin aussi de certaines zones d’habitat naturel pour se reproduire, comme les tas de compost, les tas de bois et les haies. Les hôtels à insectes ont plutôt une fonction pédagogique que vraiment utile à la faune. Cependant, même si les syrphes ne pondent pas généralement dans ces structures, ils peuvent les utiliser comme abri lors de conditions météorologiques défavorables ou simplement pour passer la nuit.

Et enfin, bannissez totalement toute forme de pesticides, même soi-disant bio ou naturel ! Laissez plutôt faire la nature !

syrphe insecte axilliaire jardin

Attirez les syrphes dans votre jardin en plantant des haies et arbustes mellifères et en conservant des tas de bois et zones ensauvagées

Cycle de vie des syrphes du jardin

Le cycle de vie des syrphes, comme celui de beaucoup d’autres insectes, comprend quatre phases : l’œuf, la larve, la nymphe (ou pupe) et l’adulte.

  1. Œuf : La femelle syrphe pond ses œufs près de colonies de pucerons, car ces derniers constituent la source de nourriture principale pour les larves à venir. Les œufs sont généralement de forme allongée et de couleur blanche ou jaune clair.
  2. Larve : Une fois éclos, les syrphes entrent dans leur phase larvaire. Les larves sont de forme allongée, souvent de couleur blanche, grise ou verte, et elles ne ressemblent pas du tout aux adultes. Elles sont voraces et se nourrissent principalement de pucerons, jouant ainsi un rôle important dans la lutte biologique contre ces parasites.
  3. Nymphe ou Pupe : Après avoir passé par plusieurs stades de croissance, la larve se transforme en pupe, une phase de transition pendant laquelle elle se métamorphose en adulte. La pupe est généralement fixée à une feuille ou à une autre surface et ressemble à un petit cocon ou une capsule.
  4. Adulte : Une fois la métamorphose terminée, l’adulte émerge de la pupe. Les syrphes adultes se nourrissent de nectar et de pollen, jouant ainsi un rôle important dans la pollinisation des plantes. Ils ont une apparence similaire à celle des abeilles ou des guêpes, avec un corps généralement jaune et noir, mais sont inoffensifs pour l’homme.

Ce cycle de vie peut varier en durée en fonction des conditions environnementales et de l’espèce spécifique de syrphe. En général, plusieurs générations de syrphes peuvent se succéder au cours d’une même saison.

syrphe insecte axilliaire jardin

Larve de syrphe

Quelques espèces les plus rencontrées dans nos jardins

  • Eristalis tenax (le syrphe porte-plume) : C’est l’une des espèces les plus courantes, particulièrement remarquable par sa capacité à voler sur place. Les adultes ressemblent à une abeille ou une guêpe et se nourrissent du nectar des fleurs.
  • Episyrphus balteatus (le syrphe ceinturé) : Cette espèce est très courante dans les deux pays. Elle est reconnaissable par les bandes noires et jaunes de son abdomen.
  • Syrphus ribesii (syrphe du groseillier) : Ce syrphe est très courant dans toute l’Europe. Il est facilement reconnaissable grâce à ses bandes jaunes et noires et à son corps allongé.
  • Eupeodes corollae ou Eupeodes luniger : Ces espèces sont couramment observées dans de nombreux jardins. Elles sont reconnaissables par leur abdomen jaune avec des bandes noires.
  • Volucella pellucens et Volucella zonaria : Ces espèces sont plus grandes et imitent l’apparence des frelons.
syrphe insecte axilliaire jardin

Eristalis tenax, Eupeodes corrolae et Volucella pellucens

Commentaires

syrphe insecte auxiliaire
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.