Maladies et ravageurs du poivron

Maladies et ravageurs du poivron

Identification, prévention et traitements naturels

Sommaire

Mis à jour le 13 Juin 2022  par Solenne 4 min.

Le poivron est un légume très largement cultivé dans le monde. Solanacée exigeante, le poivron peut être atteint par de nombreuses maladies fongiques, virales et bactériennes.

Apprenez ici à identifier, à prévenir et à traiter naturellement les maladies et parasites du poivron parmi les plus courantes.

Difficulté

Les maladies virales du poivron

Le poivron est très sensible aux maladies virales. Ces virus sont propagés par les débris végétaux, le sol lui-même, les mauvaises herbes, ou encore les insectes piqueurs (comme les pucerons et les thrips).

La mosaïque du tabac

Le virus de la mosaïque du tabac est sans doute le plus courant, favorisé par une faible luminosité et une humidité élevée. On reconnaît le virus de la mosaïque du tabac aux motifs jaune-vert qui apparaissent sur le feuillage de la plante, et aux poivrons déformés au goût amer qui en découlent.

Prévention

  • Veillez à bien nettoyer le sol avant la plantation
  • Utilisez une solution de manganèse pour arroser vos plants de poivron
  • Les pulvérisations de lactosérum offrent également ici une bonne solution préventive

Traitement

Une fois qu’il a pénétré dans les cellules végétales, il est impossible de détruire le virus. Il vous faut donc arracher les plantes affectées afin de limiter la propagation aux autres plants de poivron.

Les maladies fongiques du poivron

Les maladies fongiques, ou cryptogamiques, se développent en cas d’importante humidité. Elles sont provoquées par différents champignons.

La pourriture grise

La pourriture grise se reconnaît au flétrissement des fleurs, aux taches foliaires brunes, aux tiges qui s’assèchent, et aux fruits et racines qui pourrissent. L’excès d’eau froide et stagnante est à l’origine du développement du botrytis.

Prévention

  • Espacez suffisamment les rangs au moment de la plantation
  • Évitez les apports excessifs d’azote
  • Paillez au pied et désherbez à proximité immédiate des plantes
  • Pulvérisez du purin de prêle dilué à 10 % tous les 15 jours

Traitement

  • Supprimez les plants infectés
  • Traitez les plants restants avec une décoction d’ail, ou de la bouillie bordelaise en dernier recours

La fusariose

L’humidité couplée à des températures supérieures à 28°C, ainsi qu’à un sol légèrement acide, favorise la fusariose. Celle-ci se caractérise par des taches brunes sur les fruits, une décoloration des feuilles, et un flétrissement global de la plante.

Prévention

  • Paillez le sol du potager pour limiter la dissémination des spores pathogènes dans le sol
  • Respectez une rotation des cultures sur 6 ans
  • Utilisez un terreau de semis sain
  • Équilibrez et allégez le sol par des apports de compost bien mûr

Traitement

Les plantes atteintes ne peuvent pas être soignées. Pour enrayer la propagation de la maladie, arrachez les sujets touchés et brûlez-les.

Le mildiou

Maladie fongique très courante, le mildiou est provoqué par l’humidité et les écarts de température. Il est facilement reconnaissable aux taches brunes bordées de jaune qui apparaissent sur la face supérieure des feuilles. À terme, la plante flétrit et se dessèche.

Prévention

  • Espacez vos plants de poivron afin de limiter la prolifération des spores de Phytophtora infestans
  • Évitez la proximité des autres solanacées (tomates, pommes de terre, aubergines…)
  • Veillez à une bonne rotation des cultures
  • Évitez de mouiller le feuillage et arrosez de préférence le matin
  • Tous les 15 jours, pulvérisez une décoction de prêle sur les feuilles

Traitement

  • En cas d’infection avérée, coupez les parties infectées
  • Pulvérisez une infusion de tanaisie sur le reste de la plante
  • L’huile essentielle d’origan offre également une action fongicide large sur le mildiou
Maladies et parasites du poivron

Mildiou sur poivron

Les maladies bactériennes du poivron

Les taches bactériennes

Les bactéries Xanthomonas campestris provoquent l’apparition de taches sur les feuilles et les organes aériens du poivron. Des tâches très nombreuses conduisent à une défoliation de la plante. Des fissures allongées et brunes sont également visibles sur les tiges de la plante, et les fruits présentent des taches circulaires, humides, brunes et dures.

Prévention

  • Désinfectez votre matériel de semis et utilisez des semences saines
  • Nettoyez le sol des feuilles mortes et débris végétaux
  • Veillez à la rotation des cultures

Traitement

Traitement fongicide à base de cuivre, la bouillie bordelaise permet de lutter contre les taches bactériennes.

Les principaux parasites du poivron

Les aphides

Les pucerons migrent d’un plant à l’autre, formant une colonie d’insectes piqueurs installées sur la face inférieure des feuilles, les fleurs et inflorescences. Les pucerons provoquent ainsi l’enroulement des feuilles et la déformation des boutons et des tiges florales. Ils peuvent également véhiculer des maladies, dont le virus de la mosaïque.

Prévention et lutte

  • Les pulvérisations d’infusion de mélisse offrent une protection préventive au poivron contre les pucerons
  • L’extrait de pyrèthre pulvérisé le soir à la tombée de la nuit permet de lutter contre les aphides
Maladies et parasites du poivron

Aphides sur feuilles de poivron

Les Thrips

Les thrips sont de petits insectes, à peine visibles à l’œil nu, qui se développent par temps chaud et sec. Ils colonisent l’extrémité des fleurs et feuilles du poivron, provoquant des avortements floraux et des nanismes végétaux. Les thrips peuvent également transmettre des virus à la plante.

Prévention et lutte

  • L’utilisation de pièges englués bleus est efficace pour éliminer les adultes
  • La décoction d’ail additionnée à une solution de savon noir, ainsi que l’extrait de pyrèthre, sont des traitements naturels efficaces contre les thrips

Les aleurodes de serre

Les aleurodes, adultes et larves, colonisent les feuilles du poivron qui s’étiolent, sèches et finissent par tomber. La mouche blanche est particulièrement présente sous serre, car elle affectionne les situations chaudes et sèches.

Prévention et lutte

  • Plantez des œillets d’Inde à proximité des poivrons
  • Aérez la serre et arrosez régulièrement les plantes
  • Le purin d’ortie pulvérisé sur le revers des feuilles est un moyen préventif et curatif contre l’aleurode
  • Un mélange d’eau et de savon noir permet également de l’éliminer

Le tétranyque tisserand

Le tétranyque tisserand est un acarien qui apprécie la chaleur et la sècheresse, et qui s’attaque aux feuilles du poivron. Le feuillage ainsi attaqué, sèche puis tombe. On constate alors une maturation prématurée des fruits.

Prévention et lutte

  • Prévenez l’apparition du tétranyque tisserand en espaçant les plants de poivron
  • Évitez l’utilisation de fertilisants trop riches en azote
  • En cas d’attaque avérée, traitez à l’aide d’huiles blanches à 1 %
  • Veillez à la biodiversité de votre jardin afin d’attirer ses ennemis naturels

Commentaires

poivron maladies ravageurs
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.