En ce moment : Jusqu'à -50% sur les fruitiers
Cultiver un hibiscus en pot 

Cultiver un hibiscus en pot 

Quelle variété choisir et comment faire ?

Sommaire

Mis à jour le 2 Janvier 2024  par Virginie T. 4 min.

L’hibiscus est un bel arbuste qui nous séduit par sa magnifique floraison en corolles colorées allant du blanc pur au violet en passant par le rose ou le rouge vif. Le genre comporte de nombreuses espèces qui se distinguent principalement par leur rusticité et leurs conditions de culture. L’Hibiscus syriacus, Althéa ou « Ketmie des jardins », l’espèce la plus populaire en France, supporte des températures jusqu’à -15°C. Les hibiscus des marais (H. moscheutos et H. coccineus) sont un peu plus frileux.

Dans les zones soumises aux hivers les plus froids, au nord de la Loire comme dans les régions montagneuses, si vous craignez vraiment pour sa survie, la culture en pot est la solution ! Tous les hibiscus se cultivent très bien en pot, ce qui permet de pouvoir profiter pleinement de leur floraison sur la terrasse ou le balcon.

Du choix de la variété en passant celui du contenant et du substrat, découvrez tous nos conseils pour réussir la culture de l’hibiscus en pot !

Difficulté

Quel hibiscus choisir pour une culture en pot ?

Si tous les hibiscus peuvent être cultivés en pot, orientez-vous prioritairement vers des variétés au développement modéré. Elles sont parfaites sur un balcon ou une terrasse !

Hibiscus syriacus Starburst Chiffon - Althéa

Hibiscus syriacus Starburst Chiffon - Althéa

Incroyable variété aux grandes corolles de 10 cm, veinées de rose carmin, orné d'un petit coeur chiffonné. Facile à cultiver et peu encombrant, il offre une magnifique floraison originale et résiste à la sécheresse..
  • Période de floraison Août à Octobre
  • Hauteur à maturité 2 m
Hibiscus French Cabaret Purple - Althéa double violette

Hibiscus French Cabaret Purple - Althéa double violette

Cette variété est particulièrement incroyable avec ses fleurs violettes bien doubles et délicatement chiffonnées. Sa taille modeste lui permet d'être cultivé en pot.
  • Période de floraison Septembre à Novembre
  • Hauteur à maturité 2 m
Hibiscus moscheutos Rose - Hibiscus des marais

Hibiscus moscheutos Rose - Hibiscus des marais

Une très belle variété à la floraison rose vif, que l'on installera dans de grandes potées maintenues très humides sur la terrasse.
  • Période de floraison Août à Octobre
  • Hauteur à maturité 1,50 m
Hibiscus syriacus French Cabaret Pastel - Althéa blanc rose double

Hibiscus syriacus French Cabaret Pastel - Althéa blanc rose double

Il est doté d'une floraison précoce, originale et remarquable. Sa petite taille lui permet d'être cultivé en pot
  • Période de floraison Juillet à Octobre
  • Hauteur à maturité 2 m
Hibiscus moscheutos Fujin - Hibiscus des marais nain

Hibiscus moscheutos Fujin - Hibiscus des marais nain

Une nouvelle variété dont le développement réduit convient bien à la culture en pots maintenus très humides pendant toute la belle saison.
  • Période de floraison Août à Novembre
  • Hauteur à maturité 80 cm

Découvrez d'autres Hibiscus

  1. 6
    Dès 5,90 € Godet de 8/9 cm

    Existe en 3 tailles

  2. 7
    Dès 18,50 € Pot de 3L/4L

  3. 12
    Dès 12,50 € Pot de 1L/1,5L

    Existe en 2 tailles

  4. 9
    Dès 12,50 € Pot de 1L/1,5L

    Existe en 2 tailles

  5. 15
    Dès 5,90 € Godet de 8/9 cm

    Existe en 3 tailles

  6. 21
    Dès 14,90 € Pot de 1L/1,5L

    Existe en 2 tailles

  7. 11
    Dès 24,50 € Pot de 4L/5L

    Existe en 2 tailles

  8. 14
    Dès 27,50 € Pot de 3L/4L

    Existe en 2 tailles

  9. Commandable
    -20% 23,60 € 29,50 € Pot de 4L/5L

  10. 9
    Dès 24,50 € Pot de 3L/4L

    Existe en 2 tailles

Comment cultiver l'hibiscus en pot ?

A quel moment le planter ?

Privilégiez une plantation printanière, de mars à avril, et jusqu’en juin dans les régions les plus fraîches. Dans tous les cas, attendez que tout risque de gelée soit écarté.

Choisir le bon contenant

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir à cultiver votre hibiscus en pot, il faut choisir un contenant adapté. Préférez l’installer dans un grand bac afin de lui offrir suffisamment de place pour le développement de ses racines. Un bac, en terre cuite non vernissée de préférence, de 40 à 50 cm de diamètre suffira pour un sujet adulte de 2 m de haut environ. Il doit être muni de trous de drainage, pour permettre à l’eau de s’évacuer.

Offrir un substrat adapté

L’hibiscus est un arbuste gourmand. Il demande à être  cultivé dans un substrat nutritif : un bon terreau enrichi d’un peu de compost lui conviendra. Cependant, selon les espèces, les hibiscus ne nécessitent pas les mêmes conditions de culture :

  • Les hibiscus rustiques (H. syriacus ou H. paramutabilis) apprécient un substrat drainé, qui reste frais en été. Ajoutez un peu de sable grossier pour améliorer le drainage et drainez le fond du contenant avec des billes d’argile pour ces espèces.
  • Les hibiscus des marais (H. moscheutos et H. coccineus) ont besoin d’un substrat maintenu constamment humide d’avril à octobre.

Hibiscus en pots (photos : Hilari à gauche et R. Clark à droite)

Quand et comment planter son hibiscus en pot ?

Les étapes d’une plantation réussie

  1. Préparez un grand pot percé en y déposant une couche de billes d’argile ou de graviers (20% du volume du pot)
  2. Recouvrez à l’aide d’un mélange de terreau, de compost et de sable de rivière
  3. Positionnez le plant au centre du pot de façon à ce que le collet se retrouve au niveau du haut du contenant
  4. Comblez avec le reste du mélange
  5. Tassez autour du pied et arrosez copieusement
  6. Paillez pour éviter que le substrat ne s’assèche trop rapidement

→ Placez sous les pots de grandes soucoupes continuellement remplies d’eau pour les hibiscus des marais

Où l’installer ?

Pensez à installer votre hibiscus, quel qu’il soit, en situation chaude et bien ensoleillée, à l’abri des vents forts et de la pluie pour protéger sa floraison délicate. Il acceptera la mi-ombre dans nos régions les plus chaudes.

Potées d’Hibiscus en plein soleil (photo : I. Musinger Cotton)

Comment entretenir son hibiscus en pot ?

Hivernage

Si vous résidez dans une région où les gelées sont féroces, je vous conseille de rentrer votre plante dès les premiers frimas de l’automne. Le pot doit être installé dans une serre froide ou dans une véranda aérée et maintenue hors gel. Vous pourrez ressortir votre pot au printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées.

Dans les régions douces, vous pouvez laisser votre hibiscus en pot à l’extérieur. Je vous recommande tout de même de lui apporter une protection minimale, surtout pendant les premières années. Il suffit simplement de l’emballer, du pied à la tête, avec un voile d’hivernage. Vous pouvez également protéger le bac avec du carton ou du papier bulles.

Arrosage de l’hibiscus en pot

Durant toute la belle saison, soyez particulièrement attentifs aux besoins en eau de votre hibiscus en pot, le substrat se desséchant plus vite qu’en pleine terre.

  • En été : arrosez régulièrement, surtout lors des grandes chaleurs estivales. La motte ne doit pas sécher complètement entre deux arrosages. Maintenez le substrat très humide pour les hibiscus des marais.
  • En automne : réduisez peu à peu les arrosages
  • En hiver : Réduisez nettement les apports d’eau. Arrosez de temps en temps pour maintenir un terreau frais et pensez à vider les coupelles des hibiscus des marais cultivés en pot.

L’Hibiscus est magnifique à la belle saison sur une terrasse (photo : Maplegirlie)

Fertilisation

En pot, le substrat s’épuise toujours plus rapidement qu’en pleine terre.

Tous les 15 jours en période de croissance, faites des apports réguliers d’engrais pour plantes à fleurs. Vous pouvez effectuer chaque année au printemps un surfaçage, en remplaçant le substrat sur les premiers centimètres avec du compost.

Taille de l’hibiscus en pot

Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour encourager la floraison.

Une taille sévère en fin d’hiver favorise la croissance et de futures floraisons plus abondantes. Commencez par supprimer les branches mortes ou abimées, puis raccourcissez les branches principales, et coupez les rameaux latéraux juste au-dessus du troisième bourgeon.

Concernant les hibiscus des marais, vous pouvez sans crainte les rabattre sévèrement en les taillant à 5 cm du sol. C’est même conseillé car les fleurs apparaissent sur les pousses de l’année.

Rempotage

Rempotez dans un contenant plus grand votre hibiscus tous les 2 à 3 ans en fin d’hiver. Les autres années, vous pouvez tout simplement effectuer un surfaçage en retirant un peu de substrat sur les premiers centimètres et en y ajoutant du terreau.

Maladies et ravageurs de l'hibiscus en pot

En pot, l’hibiscus peut se montrer plus vulnérable qu’en pleine terre. Gardez un œil sur votre arbuste.

Les cochenilles farineuses peuvent éventuellement l’attaquer. Pour vous en débarrasser, pulvérisez du savon noir et ôtez les indésirables manuellement avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Si vous détectez la présence de pucerons noirs, traitez à l’aide d’une pulvérisation de savon noir.

Commentaires

  • Masson, le 2 Octobre 2023

    Bonjour
    Vous avez répondu à mes questions c’est très clair, merci beaucoup
    Bruno

    • Réponse de Ingrid, le 2 Octobre 2023

      Nous sommes ravis d'avoir pu vous aider.

hibiscus pot