Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Fumier en granulé : comment bien l'utiliser au jardin ?

A la plantation ou en entretien

A chaque fois qu’il n’est pas possible d’épandre au jardin du fumier de cheval frais, le fumier en granulés est une alternative intéressante. Cet amendement naturel est indispensable pour enrichir la terre de votre potager, verger ou jardin d’ornement. Il permet de fertiliser le sol sans trop d’effort, en lui apportant des éléments nutritifs essentiels à la croissance de toutes les plantations (arbres et arbustes, fleurs, fruits, légumes et gazon). Pratique et très facile d’emploi, il s’utilise à la plantation et en entretien, mélangé à la terre du jardin ou au substrat des plantes cultivées en pots.

Quelles sont ses caractéristiques ? Quand et comment utiliser du fumier déshydraté en granulé ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet engrais organique très polyvalent !

 

Qu'est-ce que le fumier en granulés ?

Le fumier en granulés est un fertilisant organique fabriqué à partir d’un mélange de fumiers déshydratés d’origine animale (déjections de volaille, cheval, bovin). Il peut être complété d’algues marines, de corne torréfiée broyée, de sang séché et de poudre d’os. Nous vous recommandons d’opter pour un fumier bio déshydraté 100 % naturel utilisable en Agriculture Biologique comme notre Fertilisant Fumiers granulés Or Brun, ne contenant ni produits chimiques de synthèse, ni colorant, ni résidus d’antibiotiques.

A quoi sert le fumier déshydraté ?

Le fumier en granulés est riche en matière organique et en éléments nutritifs.

Une fois épandus et mélangés à la terre, les granulés diffusent de façon progressive des éléments nutritifs (azote, phosphore, potasse, magnésium) et oligo-éléments (calcium, cuivre, zinc, cobalt, soufre, molybdène, bore, fer). En se délitant, ce fertilisant naturel, animal et/ou végétal permet de nourrir la terre durablement, de régénérer l’humus et favorise la croissance des plantes en améliorant les qualités du sol.

En plus de toutes ces qualités, il permet d’alléger le sol, de l’aérer et de mieux en retenir l’eau, tout en favorisant la vie de la faune et la microflore indispensables à la bonne santé de votre terre.

fumier en granulés : comment bien l'utiliser au jardin

Découvrez nos fumiers en granulés !

Pourquoi est-il bon pour le jardin ?

Le fumier déshydraté en granulés est intéressant, si vous n’avez pas la possibilité d’épandre du fumier frais dans votre jardin. Très polyvalent, c’est un allié de choix pour le jardinier.

Les avantages du fumier en granulés :

  • Il se délite rapidement et facilement dans la terre
  • Il est économique à l’achat
  • La formulation en granulés facilite le dosage et l’épandage
  • Contrairement au fumier frais, le fumier déshydraté est inodore (et par conséquent plus adapté aux jardins citadins!)
  • Il est pratique, facile à manipuler et utilisable immédiatement à la différence du fumier frais qui exige d’être plus prudent dans son utilisation
  • Il est facile à stocker et convient aux jardins de petite taille, aux balcons ou terrasses
  • Il diffuse durablement ses éléments nutritifs
  • Il améliore à long terme la structure du sol
  • Il s’utilise en agriculture biologique
  • Cet amendement naturel est un excellent fertilisant
  • Il est adapté à toutes les cultures en pleine terre (arbres et arbustes, fleurs, aromatiques rosiers, plantes de haie, les plantes grimpantes, fruits, légumes et gazon) au potager, au verger, au jardin d’ornement.
  • Il peut également enrichir les terreaux des plantes cultivées en bac, jardinières ou en pots

À lire, notre article « Nourrir le sol naturellement »

Quand et comment l'utiliser ?

Le fumier en granulés s’utilise quasiment toute l’année, de février à juin et de septembre à décembre. La fertilisation s’effectue de préférence à l’automne ou en début de printemps. Il s’utilise à la plantation ou en entretien 1 fois par an.

Comment l’utiliser ?

Il s’incorpore par griffage, ratissage ou bêchage à la terre de jardin ou au substrat de culture des plantes en pots. Il suffit ensuite d’arroser.

Quelle dose au m2 ?

Avant toute chose, vous devez tenir compte de l’état de votre sol (création, terre rapportée, fertilité du sol...). Le fumier en granulés est vendu en sac de 10 ou 20 kg. Il peut être dosé à raison d’1 kg/m². Ces quantités sont données à titre indicatif et sont donc variables ; elles peuvent être un peu augmentées sans risque compte-tenu de la nature non chimique de ce fertilisant.

→ Retrouvez sur notre boutique en ligne, notre gamme complète de fumiers et amendements naturels

→ Découvrez les conseils d’Olivier en vidéo.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(40 votes, moyenne: 3.25 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Fumier en granulé : comment bien l'utiliser au jardin ? »

  • Didier

    C’est intéressant

    Répondre
  • Joanne Falardeau

    J'ai mis en pot sur mon balcon 3 petites boutures de vigne à raisin rouge et j'ai parsemé la terre de granules de fumier de poules... Mais il semble que ça convient moins pour les vignes, il y aurait trop d'azote dans ce type d'engrais ...j'ai donc retirer une bonne partie des granules. Que me recommandez-vous pour mes boutures ? Merci beaucoup
    Joanne

    Répondre
    • Ingrid

      On peut tremper les boutures dans l'hormone de bouture ou de l'eau de saule avant de les planter dans le terreau. Ensuite, le terreau est suffisamment riche pour prendre le relais. On enrichira la terre si besoin à la plantation au printemps suivant, avec du fumier de poule par exemple.

      Répondre
Laisser un commentaire