Cultiver le Kiwano

Cultiver le Kiwano

Et savourez ce légume-fruit exotique qui pousse très bien sous nos latitudes ?

Sommaire

Rédigé le 24 Mai 2023  par Pascale 5 min.

Kiwano, Métulon, Melano, concombre du Kenya, concombre cornu d’Afrique, concombre porte-cornes, melon à cornes… Les dénominations de ce légume-fruit de la famille des Cucurbitacées sont nombreuses et particulièrement imagées. Tous ces petits noms évoquent en effet une variété de concombre, assez proche du melon, pourvu d’une peau épaisse jaune orangé hérissée de piques.

D’allure franchement exotique, le kiwano est un légume-fruit qui pousse facilement sur notre territoire pourvu qu’on lui apporte chaleur et soleil. Très productive, cette variété étonnante et atypique de concombre, trop peu connue, est surtout synonyme de découverte culinaire plutôt sucrée. C’est également un concentré de vitamines et de minéraux qui permet de varier les plaisirs gourmands tout en s’ouvrant à de nouvelles saveurs.

Hiver, Printemps Difficulté

Le kiwano, vous connaissez ?

Originaire d’Afrique de l’Ouest et du Sud, aujourd’hui largement cultivé sur le continent africain ou en Nouvelle-Zélande, le kiwano (Cucumis metuliferus) reste encore méconnu sur notre territoire. Pourtant, il y pousse très bien, entre autre, en Bretagne ! Et il mérite largement de faire son entrée dans nos jardins potagers. 

kiwano

Le kiwano est un légume-fruit d’origine africaine

Ce légume-fruit, proche cousin du concombre et de melon, appartient donc à la grande famille des Cucurbitacées. Affublé de différentes dénominations qui rappellent tout à la fois ses origines, sa parenté et ses saveurs (nous y reviendrons !), il affiche un look plutôt original, et franchement exotique. Ce kiwano (un nom, sans référence botanique, simplement inventé et déposé par les néo-zélandais, en référence au kiwi, devenu courant pour désigner ce légume-fruit) est de forme ovoïde, d’un diamètre compris entre 10 et 15 cm. Chaque kiwano pèse entre 200 et 500 g.

À maturité, il est recouvert d’une peau épaisse jaune orangé, hérissé de protubérances épineuses qui font penser à des cornes. Et, en phase de mûrissement, il affiche un vert foncé. Quant à la chair, elle est vert fluo. Elle rappelle celle du concombre avec ses graines apparentes.

Quant à la plante, elle est cultivée comme une annuelle dans nos contrées. C’est une coureuse qui peut grimper jusqu’à 2 à 3 m de hauteur, à la limite d’être envahissante. Son feuillage et ses tiges sont couverts d’un duvet légèrement irritant. Elle produit des fleurs mâles et des fleurs femelles, jaunes, et la pollinisation se fait par les insectes. Avec de bonnes conditions culturales, un plant de concombre cornu d’Afrique peut produire entre 30 et 50 fruits. 

Un légume-fruit à la saveur et à la texture atypiques

Amateur de saveurs nouvelles, vous devriez être séduits par celle du kiwano. Le goût du Metulon oscille en effet entre celui du kiwi, de la banane, de l’ananas et du melon, avec des notes de concombre et de citron vert. La saveur est plutôt douce, très peu sucrée et sans amertume. kiwani

Quant à sa texture, elle rappelle celle du fruit de la passion, à la fois gélatineuse et fraîche, fruitée, translucide et aqueuse. Les graines accentuent cette sensation. La comparaison avec le fruit de la passion ne s’arrête pas à la texture puisque le kiwano peut se déguster de la même façon : on le coupe en deux dans le sens de la largeur, et on le mange à la petite cuillère. 

La peau serait également comestible.

Où, quand et comment planter le kiwano au jardin potager ?

Le kiwano a besoin de beaucoup de chaleur. Ce qui implique qu’il doit être cultivé à un emplacement très ensoleillé. Dans les régions aux étés moins longs, le kiwano peut être cultivé sous serre, à condition qu’elle soit ouverte pour rendre possible la pollinisation par les insectes.

Le concombre cornu d’Afrique se plante dans un sol bien travaillé et parfaitement drainé, riche en humus et frais. 

Le semis des graines intervient entre avril et juin, soit en pleine terre dans les régions au printemps doux sans risque de gelées, soit en godets sous serre dans les régions au climat moins clément. En effet, le kiwano est gélif. Dès que les plantules en godets comptent 2 à 3 feuilles, elles peuvent être repiquées en pleine terre, dès la mi-mai, ou plantées sous serre afin d’avoir suffisamment de chaleur pour arriver à maturité. Si vous plantez plusieurs plants, espacez-les d’au moins 50 à 60 cm.

Vu le développement important de la plante, le tuteurage est essentiel.

kiwano

Feuille de kiwano

Les concombres cornus d’Afrique ont besoin d’arrosages réguliers afin de conserver le sol frais. Un paillage au pied permet de limiter l’évaporation de l’eau et donc les apports d’eau. Veillez à ne pas mouiller le feuillage, le kiwano étant sensible à l’oïdium.

Récolte et conservation du melon à cornes

Les melons à cornes arrivent à maturité entre août et octobre-novembre. Les kiwanos sont mûrs lorsqu’ils ont revêtu une jolie couleur jaune orangé et qu’ils sont mous au toucher. Dotés de protubérances épineuses, il est recommandé de prendre des gants pour récolter les fruits. D’autant que les tiges et les feuilles sont légèrement urticantes.

kiwani

Kiwano non mature

Le principal avantage des kiwanos est leur longue conservation. Ils peuvent se conserver jusqu’à 6 mois à température ambiante (mais pas dans une corbeille de fruits). Il est donc inutile de les conserver au réfrigérateur. C’est donc un fruit à déguster tout au long de l’hiver. D’autant qu’il est très riche en vitamines !

Comment déguster ce concombre cornu d'Afrique ?

Le kiwano est plus un fruit qu’un légume en raison de sa saveur sucrée. Il se consomme essentiellement cru :

  • Tel quel à la petite cuillère
  • En salade de fruits
  • En jus
  • En sorbet
  • Dans un gâteau
  • Intégré à un smoothie
  • Ajouté à une sauce vinaigrette ou à une sauce chien.

Le kiwano, un légume-fruit aux multiples atouts nutritionnels

Le kiwano est un légume-fruit très intéressant d’un point de vue nutritionnel : il est très riche en vitamines C (bien plus qu’une orange) et B6. Il bénéficie également d’une bonne teneur en magnésium, fer, calcium, et potassium. 

Sa très grande richesse en eau en fait un fruit très peu calorique et hydratant.

Commentaires

  • Cédric, le 27 Novembre 2023

    Bonjour, savez-vous pourquoi le kiwano devient orange en automne/hiver ? Est-ce comme pour la clémentine qui a besoin du froid pour changer de couleur ? Mes kiwanos restent désespérément verts. Je vais tenter l'expérience et mettre une partie de ma récolte au frigo.

    • Réponse de Ingrid, le 28 Novembre 2023

      Le changement de couleur du kiwano en automne/hiver n'est pas dû au froid, mais à la maturité du fruit. Lorsqu'il atteint sa maturité, sa peau verte peut virer à l'orange ou au doré, indiquant qu'il est prêt à être consommé. Vous n'avez généralement pas besoin de mettre les kiwanos au réfrigérateur pour ce changement de couleur. Laissez-les mûrir à température ambiante jusqu'à ce qu'ils changent de couleur.

culture du kiwano