Comment cultiver un Hebe en pot ?

Comment cultiver un Hebe en pot ?

Tout pour réussir la plantation et l’entretien des véroniques arbustives en pot

Sommaire

Mis à jour le 21 Septembre 2023  par Marion 5 min.

Les Hebes ou véroniques arbustives sont des arbustes assez diversifiés, qui ont en commun un feuillage persistant restant décoratif en toutes saisons. Initialement originaires de Nouvelle-Zélande ou d’Amérique du Sud, ces plantes se déclinent aujourd’hui en de nombreuses variétés hybrides. Appréciant les climats doux, elles sont plutôt cultivées en pleine terre le long de la façade atlantique ou dans les régions méditerranéennes. Mais ces arbustes faciles de culture peuvent tout à fait se développer en pot, en suivant quelques précautions.

Voici donc nos conseils pour réussir la plantation des Hebes en pot et les entretenir correctement tout au long de l’année.

Difficulté

Quelles variétés d’Hebe choisir ?

Les variétés à grandes feuilles offrent une généreuse floraison estivale, quand celles à petites feuilles sont plutôt appréciées pour leur feuillage et leur silhouette compacte. Pour une culture en pot, ces dernières seront idéales, surtout dans les espaces restreints (balcons, rebords de fenêtres, etc.). Elles sont de croissance plutôt lente et formeront de petits arbustes à l’allure graphique et soignée.

  • L’Hebe ‘Raspberry Ripple’ (50 cm en tout sens) est une variété hybride au feuillage vert foncé et à la jolie floraison en grappes rose framboise et blanches. Il offre une bonne rusticité jusqu’à -12°C environ.
  • L’Hebe ‘Green Globe’ (30 cm en tout sens) nous gratifie d’un feuillage vert clair très lumineux, formant une adorable petite boule végétale.
  • L’Hebe pinguifolia ‘Sutherlandii’ (55 cm en tout sens) dispose d’un feuillage gris-vert et fleurit en petits épis blancs.
  • L’Hebe ‘Jewel of the Nile’ (60 cm en tout sens) possède un feuillage changeant, particulièrement ornemental. Il est d’abord panaché de jaune et vert en été, puis teinté de rose et rouge dès les premiers froids.
  • L’Hebe ‘Joan Mac’ (60 cm en tout sens) produit des feuilles brillantes très sombres, d’un élégant vert foncé teinté de pourpre. Ce feuillage forme un parfait écrin pour la floraison rose estivale.
Veroniques arbustives

Hebe ‘Jewel of the Nile’, ‘Joan Mac’ et ‘Raspberry Ripple’ à droite. Des hebes suffisamment compacts pour les jardinières

Dans de grands bacs, par exemple sur une terrasse, vous pouvez aussi opter pour des variétés un peu plus imposantes et à la silhouette plus souple, comme :

  • l’Hebe d’Anderson (Hebe andersonii), qui mesure environ 1,80 mètre en tout sens et fleurit en épis rose-violet ;
  • l’Hebe ‘Celebration’, à la silhouette étalée atteignant environ 1 mètre en tout sens, qui dispose d’un beau feuillage panaché et offre une floraison rose-violacé ;
  • L’Hebe franciscana ‘Blue Gem’, qui atteint 1,20 mètre en tout sens et nous gratifie d’une longue floraison bleu-mauve.
veronique arbustive

Hebe ‘Celebration’ et ’Hebe franciscana ‘Blue Gem’

Quand planter les Hebes en pot ?

La véronique arbustive sera idéalement plantée au printemps, entre mars et mai, ou à l’automne, entre septembre et novembre.

Évitez de procéder à la plantation lors des périodes de sécheresse ou de gelées.

Le rempotage sera effectué tous les 2 à 3 ans, selon la croissance de la plante.

Plantation des Hebes en pot

Le contenant

Choisissez un pot ou un bac impérativement percé, afin de permettre à l’eau d’arrosage ou de pluie de s’évacuer, sans excès d’humidité.

Optez pour un contenant d’au moins 30 cm de profondeur.

Les contenant en argile non vernie permettent une meilleure aération du substrat, mais demanderont plus de vigilance au niveau de l’arrosage (l’eau s’y évapore plus rapidement).

Le substrat

Les Hebe apprécient les sols plutôt riches en matière organique, mais légers et impérativement drainés. L’eau stagnante et l’excès d’humidité peuvent en effet leur être fatal, surtout en hiver. Assez tolérants sur le pH, ils supporteront un peu de calcaire ou d’acidité.

Pour la plantation, mélangez :

La plantation

  1. Plongez la motte de votre Hebe dans un sceau ou une bassine d’eau, afin de bien la réhydrater et de faciliter le retrait du contenant d’origine.
  2. Installez une couche drainante d’environ 3 à 5 cm au fond du contenant (billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite, pouzzolane, etc.).
  3. Complétez avec le mélange de substrat jusqu’au 2/3 du contenant
  4. Retirez l’Hebe de son contenant et démêlez doucement le système racinaire avec les doigts si nécessaire.
  5. Placez la motte au centre du contenant, puis compléter de substrat.
  6. Tassez avec les doigts.
  7. Arrosez généreusement.
  8. Installez un paillage au pied de la plante (paille, BRF, feuilles mortes, cosses végétales…).

L’exposition

Du fait de leurs origines, les véroniques arbustives ont conservé une préférence pour les climats doux, non extrêmes. Placez-les en expositions ensoleillées dans les régions du nord, mais plutôt en expositions mi-ombragées dans les régions du sud, où elles seront abritées des rayons ardents du soleil.

Protégez-les également des vents froids et desséchants.

L’Hebe se plaira aussi bien en bord de mer, puisqu’il supporte les embruns, qu’en milieu urbain, puisqu’il tolère la pollution.

veronique arbustive

Entretien des Hebes en pot

L’arrosage

En pot, le substrat s’assèche fatalement plus rapidement qu’en pleine terre. L’arrosage de votre Hebe en pot devra donc être plus régulier.

En période de croissance (printemps et été), arrosez dès que le substrat est sec sur les premiers centimètres (généralement 1 à 2 fois par semaine). Diminuez l’arrosage en automne. Stoppez-le en hiver, sauf si la plante est rentrée sous abri ou que les conditions météo sont particulièrement douces et sèches.

L’installation d’un paillage au moment de la plantation permettra de réduire l’évaporation, espaçant davantage les arrosages.

La fertilisation

En pot, le substrat épuise plus rapidement ses réserves nutritives que lors d’une culture en pleine terre. Pour soutenir la floraison, vous pouvez donc apporter au printemps et en été un fertilisant.

Optez pour un engrais qui stimule la floraison ou pour un engrais pour jardinières et potées. Les engrais liquides ont généralement une action « boost » aux effets rapides, mais demandent à être renouvelés plus souvent ; les engrais solides offrent une diffusion plus lente, mais de plus longue durée. Pour les dosages, les consignes d’utilisation varient selon les produits : consultez la notice d’utilisation.

La taille

La taille n’est pas indispensable. Elle permettra surtout à votre véronique arbustive de conserver une belle silhouette homogène et compacte. Intervenez en fin d’hiver, avant la reprise de végétation. Éliminez les branches abîmées ou gênantes et taillez au maximum 2/3 des rameaux les plus longs, qui déséquilibrent l’arbuste.

Pour stimuler le développement de nouveaux boutons floraux, éliminez les fleurs fanées au fur et à mesure.

Si les parties aériennes ont gelé, rabattez les tiges en taillant très court, proche du sol. Cela stimulera la création de nouvelles pousses.

Utilisez toujours des outils de coupe propres, afin d’éviter la propagation de maladies entre vos plantes.

Les parasites et maladies

Les Hebes ne sont pas des plantes spécialement sensibles. Pour éviter l’apparition d’oïdium (champignon à l’origine de taches blanches poudreuses sur les feuilles), ne cultivez pas vos Hebes dans un lieu trop confiné et évitez toute humidité stagnante.

En cas de fortes attaques de pucerons, pulvérisez un insecticide naturel à base de savon noir (1 cuillère à soupe diluée dans 1 litre d’eau tiède) sur les parties atteintes. Agissez en fin de journée.

L’hivernage

La rusticité des véroniques arbustives est variable : les moins rustiques ne supportent pas de températures inférieures à -5°C, quand les plus rustiques toléreront jusqu’à -12°C en situation protégée et sol bien drainé.

Cultivé en pot, l’Hebe est toutefois beaucoup plus sensible au froid. Dans les régions aux hivers doux, ne descendant pas sous ces températures, vous pouvez simplement isoler votre contenant du sol. Posez-le sur une brique ou emballez-le dans du papier à bulles. Éventuellement, installez un voile d’hivernage autour des parties aériennes en cas de gelées annoncées.

Dans les régions aux gelées fortes et fréquentes, rentrez votre Hebe en pot dans un lieu sec, frais et lumineux.

voile

Un pot bien isolé du froid

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.