Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment créer une variété de tomate ?

Créer une nouvelle tomate avec la pollinisation croisée

Les tomates ne font pas l’objet des mêmes risques de pollinisation croisée que ceux des autres légumes du potager. En effet, les fleurs de tomate sont essentiellement fermées, et leur partie femelle est protégée par la partie mâle qui forme autour d’elle ce que l’on appelle le tube staminique. En d’autres termes, la fleur de la tomate est difficilement pollinisée par des sources extérieures. On notera toutefois que cette caractéristique est essentiellement celle des tomates cultivées, car les tomates sauvages s’entrecroisent sans problème.

S’il s’agit d’un avantage certain pour conserver la souche patrimoniale de la tomate, cela signifie aussi que le mélange de gènes visant à créer une nouvelle variété de tomate est une opération assez délicate. Rassurez-vous, le procédé n’est toutefois pas insurmontable !

Sélection des parents, prélèvement du pollen et fécondation manuelle, récolte et semis successifs des graines jusqu’à stabilisation de la nouvelle variété… découvrez, dans les lignes qui suivent, tout ce qu’il faut savoir pour créer une variété de tomate.

Les principes de base pour créer une variété de tomate

Pour créer une nouvelle variété de tomate, il est nécessaire de croiser deux parents, tous deux choisis pour leurs caractéristiques complémentaires.

Par exemple, on choisira d’hybrider une variété précoce à bon rendement avec une autre variété reconnue pour ses qualités gustatives et sa résistance aux maladies.

Les possibilités de croisement sont donc quasiment infinies, tant il existe de caractères intéressants chez les multiples variétés de tomates. La sélection des dites variétés parentes se fait donc en fonction de ce que vous attendez de leur croisement.

À noter : on réalise le croisement entre deux variétés de tomates stabilisées, jamais à partir d’hybride F1.

La pollinisation croisée

Pour hybrider les tomates, on utilise le plus souvent la technique de la pollinisation croisée. Bien qu’elle ne soit pas difficile en soi, l’opération demande toutefois beaucoup de minutie et de la patience. En effet, il s’agit ici de décortiquer les fleurs de tomate afin de déplacer, à la main, le pollen du premier parent vers le stigmate du second parent.

Hybridation : les prés requis

Préparez des étiquettes sur lesquels sont indiqués les noms des deux parents à croiser.

Définissez au préalable laquelle des deux sera la parente femelle. Puisque c’est elle qui portera les fruits, optez de préférence pour la variété la plus vigoureuse.

Quand démarrer l’hybridation ?

Pour commencer, vous devez attendre que les deux variétés de tomates soient simultanément en fleurs. Ensuite, préférez procéder à l’hybridation lorsque le jardin a profité de plusieurs jours de beau temps consécutifs.

Comment procéder ?

Sélectionnez sur la parente femelle une fleur au stade de bouton avancé, jaune ou jaunissant, mais encore fermé afin d’être sûre qu’elle ne s’est pas encore autofécondée.

Attention, votre fleur doit être seule sur la grappe. Retirez donc toutes les autres fleurs présentent sur le rameau afin d’éviter un transfert accidentel de pollen.

Anatomie de la fleur de tomate

Ensuite, procédez comme suit :

  1. Retirez doucement les pétales de la fleur à l’aide d’une pince.
  2. Émasculez la fleur en lui retirant ses parties mâles. Attention de ne pas endommager le style (partie femelle) en essayant de retirer les étamines (partie mâle). Notez que les ratés ne sont pas rares durant cette étape. Vous devrez sans doute réessayer plusieurs fois afin d’acquérir suffisamment de dextérité.
  3. Une fois le style nu, fixez l’étiquette sur le pédicelle de la fleur, et patientez 24 à 36h avant de le polliniser.
  4. Une fois ce délai respecté, prélevez une fleur ouverte sur le parent mâle.
  5. Toujours avec la pince, ouvrez son tube staminique dans le sens de la longueur en écartant les étamines.
  6. Ramassez le pollen en passant un pinceau de bas en haut sur la surface intérieure de l’étamine.
  7. Appliquez le pollen sur l’extrémité du style de la fleur émasculée, appelé le stigmate.

Après quelques jours de patience, si le fruit commence à se développer, cela signifie que vous avez réussi votre croisement. Sinon, il faudra sans doute réitérer l’opération.

La sélection année après année pour obtenir une variété stable

Le travail de sélection ne fait ici que commencer. Il vous faudra plusieurs années avant de parvenir à une variété de tomate qui produise des plants identiques d’un printemps à l’autre.

Semis de tomates

Les graines hybrides F1

Une fois que le fruit ainsi pollinisé est mûr, récoltez-le et récupérez-en les semences. Nettoyez les graines et faites-les sécher. Placez-les ensuite dans une enveloppe conservée à l’abri de la lumière jusqu’au printemps suivant. Vous avez ainsi obtenu des graines hybrides F1 maison.

L’année suivante, procédez à vos semis de graines de tomates hybrides, comme vous le feriez pour tout autre variété de tomate. Sachez toutefois que les plants obtenus présenteront certes les caractères parentaux, mais vous ne pourrez pas prévoir ce que sera précisément le résultat de cette association de caractères.

Les graines hybride F2

Lorsque le plant hybride produit à son tour des fruits, récoltez ceux qui correspondent le plus à vos attentes. Prélevez-en une nouvelle fois les semences en vue de vos semis de l’année suivante. Les graines ainsi obtenues peuvent alors être qualifiées de F2.

Récolte de tomates

Les graines hybrides F3

L’année suivante, une fois ces graines F2 semées, on constate alors que chacun des plants obtenus offre une grande diversité de caractéristiques, les gènes des parents se manifestant de manière différente d’un pied à l’autre. Il faut alors trier vos plants en fonction des caractéristiques initialement recherchées. Récoltez donc les semences F3 uniquement sur les plants qui répondent à vos attentes.

Les graines hybrides F4

Il en va de même pour la génération de plants de tomates hybrides issus des graines F3. Continuez donc votre sélection, et récoltez les graines qui formeront la génération F4.

Stabilisation

On estime qu’au bout de six générations (parfois dix), il est alors possible d’obtenir une nouvelle variété de tomate qui réponde à vos objectifs initiaux. La lignée s’est alors stabilisée, et produit des plants identiques d’une année sur l’autre.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire