-30% sur tous les bulbes de printemps
Comment cultiver un Alocasia ou un Colocasia en intérieur ?

Comment cultiver un Alocasia ou un Colocasia en intérieur ?

Et profiter de ses belles feuilles décoratives !

Sommaire

Mis à jour le 3 Octobre 2023  par Leïla 4 min.

L’Alocasia forme un genre de 79 espèces, de la famille des aracées, originaire d’Asie subtropicale. Il est souvent assimilé ou confondu avec le Colocasia, genre botanique très proche, avec quelques distinctions dans la forme des feuilles et tiges. On les appelle aussi parfois Oreille d’éléphant ou Taro. Deux des espèces les plus populaires sont l’Alocasia zebrina avec ses tiges tigrées et l’Alocasia macrorrhiza aux feuilles géantes. Chez nous, ces plantes exotiques sont cultivées comme plante d’intérieur, de véranda ou de serre ou à l’extérieur en sol humide, dans les régions les plus douces. De nombreuses variétés sont commercialisées comme plantes d’intérieur, plus ou moins rares, plus ou moins exigeantes de culture, à feuillage très ornemental.

Nous nous intéressons ici à la culture en intérieur des Alocasias. Examinons en détail les questions de pot, substrat, rempotage, entretien.

 

 

Difficulté

Quel type de pot ? Quelle taille ?

L’Alocasia est un bulbe qui croît assez rapidement. En tant que plante d’intérieur, installez-le dans un pot ajusté, mais pas trop pour qu’il puisse y passer une à deux années entières avant d’être rempoté.

Compte tenu de ses besoins en eau, évitez de le planter en terre cuite, car le substrat va sécher plus rapidement dans ce matériau poreux. Choisissez tout autre matériau de votre choix qui vous plaît.

Mais sachez que dans un pot en plastique, le substrat peut être sec au toucher sur le dessus et très humide au fond alors qu’en pot terre cuite, si le substrat est sec sur les premiers centimètres, il l’est aussi au fond du pot. Quand on n’est pas familier de la culture en intérieur, cela peut être davantage sujet à erreur.

plante tropicale

Quel substrat ?

L’Alocasia apprécie un substrat riche, à bonne rétention d’eau, mais drainant. Choisissez un terreau pour plantes d’intérieur de qualité, la rétention d’eau est exprimée en pourcentage sur le sac ou sur le site internet. Ajoutez 10 à 15% de perlite pour améliorer le drainage. Dans un intérieur sec et/ou un pot en terre cuite, vous pouvez aussi ajouter de la sphaigne à raison de 15 à 20 % pour retenir l’humidité plus longtemps.

Munissez-vous de billes d’argile pour le drainage au fond du pot, au niveau des racines.

substrat

La sphaigne a une grande capacité de rétention en eau, utile pour des plantes tropicales a besoin important en arrosage. À droite, de la sphaigne « vivante », une fois réhydratée

Quand et comment le planter ?

Le meilleur moment pour installer votre Alocasia est au printemps, lorsque la plante entre dans sa période de croissance active. Cependant, les plantes d’intérieur peuvent être plantées à peu près toute l’année.

  • Versez dans le fond du pot des billes d’argile sur quelques centimètres.
  • Si vous utilisez de la sphaigne, avant de l’intégrer au mélange, plongez-la 30 min dans de l’eau puis essorez-la.
  • Remplissez 1/3 à la moitié du pot du terreau ou du mélange choisi.
  • Installez votre plante.
  • Versez le reste du substrat et tassez progressivement autour de la plante.
  • Arrêtez-vous 2 cm sous le bord du pot.
  • Arrosez copieusement la première fois, au-dessus d’un évier.
  • Répétez l’opération pour bien humidifier le substrat.
  • Placez une soucoupe sous le pot ou installez-le dans un cache-pot et trouvez un emplacement qui met en valeur votre plante.

Ensuite, le rempotage de l’Alocasia est nécessaire environ tous les 2 ans, mais vérifiez la motte tous les ans. Pour constater qu’elle nécessite un rempotage : vérifiez l’état des racines, qu’elles ne sortent pas du pot ou qu’elles ne forment pas un chignon dans le fond du pot. Si c’est le cas, rempotez ! Profitez-en pour bien examiner la plante, au cas où elle aurait des parasites.

Où installer votre Alocasia ?

Installez votre plante près d’une fenêtre pour qu’elle reçoive le plus de lumière possible, mais pas de soleil direct. Une exposition au sud ou au sud-ouest est idéale pour la chaleur et la quantité de lumière, mais dans ce cas, tamisez les rayons avec un voilage ou un store.

Vous pouvez sortir la plante à l’extérieur à la belle saison à condition de l’installer à mi-ombre. Rentrez-la à la fin de l’été. Évitez les coups de froid !

oreille d'éléphant

L’alocasia macrorrhiza à tiges noires

Arrosage et engrais

L’Alocasia est une plante de sol humide dans son milieu d’origine. Laissez le substrat sécher entre deux arrosages sur les premiers centimètres du pot environ, prévoyez des arrosages fréquents et maintenez toujours un peu d’humidité, de fraicheur dans le pot. Ne soyez pas négligent avec l’arrosage de l’Alocasia, suivez-le consciencieusement, mais ne sur-arrosez pas non plus, c’est pour cela que l’on prévoit un substrat bien drainant. Le substrat doit être frais à légèrement humide au toucher, mais il ne doit pas y avoir d’eau stagnante.

Il peut être nécessaire dans un intérieur sec de brumiser régulièrement la plante avec de l’eau non calcaire et/ou d’ajouter un humidificateur. Idéalement, la plante apprécie une humidité de 70 %.

S’il fait chaud, augmentez les arrosages. En hiver, réduisez la fréquence d’arrosage, car la plante ne supporte pas non plus les excès d’arrosage.

Fertilisez toutes les 4 à 6 semaines avec un engrais liquide équilibré, dilué à la moitié de la dose recommandée.

Vous pouvez aussi utiliser un engrais à libération lente en début de printemps. Ou utiliser des amendements de type lombricompost en remplacement ou en plus.

Entretien

Quand une nouvelle feuille apparaît au centre du pot, une feuille extérieure périclite : il convient de retirer la seconde.

Les alocasias aiment les intérieurs tempérés à chauds, à une température autour de 22° C, ou entre 15° C minimum et 25° C maximum. Tenir éloigné du chauffage et des courants d’air.

Dépoussiérez les feuilles de votre Alocasia avec un chiffon humide à l’eau non calcaire.

plante exotique

Certains alocasias ont de grandes feuilles qui ont besoin d’être dépoussiérées

Maladies et parasites

L’Alocasia n’est pas sensible aux maladies, mais peut être un peu sujet aux parasites, notamment aux cochenilles. Traitez avec une solution naturelle comme le savon noir. Si l’atmosphère est sèche, il peut être sensible aux araignées rouges. Bien brumiser la plante.

Commentaires

alocasia colocasia en pot