Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Callistemon : comment le protéger du froid en hiver ?
conseil

Callistemon, Rince-bouteille : comment le protéger du froid en hiver ?

en pot ou en pleine terre

Le Callistemon, également appelé « rince-bouteille » est un arbuste persistant à la floraison estivale originale ressemblant à des petits goupillons. Cette plante d’origine australienne est plutôt frileuse, rustique jusqu’à environ -5°C/-8°C (Callistemon laevis) parfois jusqu’à-12°C en sol drainé, pour les variétés les moins sensibles au gelCallistemon rigidus).

Le Callistemon se cultive par conséquent différemment d’une région à l’autre. Sa culture en pleine terre est à réserver aux climats doux, océaniques ou méditerranéens. Partout ailleurs, il sera planté en bac à remiser l’hiver à la manière des plantes d’orangerie.

Voici nos conseils pour le protéger du froid qui lui permettront de passer l’hiver dans les meilleures conditions, que vous le cultiviez en pot ou en pleine terre.

 

L'hivernage du Callistemon en pot ou en bac

Dans les régions au Nord de la Loire, où les températures descendent fréquemment au-dessous de 0°C, en raison de leur rusticité faible à moyenne, la plantation du Rince-bouteille en grand bac à remiser pour l’hiver est impérative.

Si les températures ne descendent pas en dessous de -5 C°, vous pouvez laisser vos callistemons en pot à l’extérieur en les protégeant du froid. Sachez qu’en pot, les racines sont plus exposées au gel qu’en pleine terre : entourez de plusieurs couches de papier bulle ou de carton le contenant que vous laisserez en extérieur puis enveloppez la partie aérienne de la plante ainsi que le pot avec un voile d’hivernage.

Une fois l’hiver passé et les risques de gelées importantes écartés, retirez les protections des plantes en pots qui seront restées tout l’hiver en extérieur.

Dans les régions aux hivers très rigoureux, rentrez vos callistemons avant les premiers froids sous une véranda, dans un jardin d’hiver, une serre non chauffée, ou un endroit lumineux maintenu hors-gel où la température ne descendra pas au-dessous des 7 °C. Soignez le drainage (pas de soucoupe remplie d’eau !)  et réduisez les apports d’eau : continuez à l’arroser très modérément une fois par mois environ, laissez le substrat s’assécher entre deux arrosages.

Dès la belle saison, quand les températures radoucissent (vers le mois d’avril-mai) sortez-les pots progressivement au soleil, rentrez-les le soir, avant de les installer définitivement à l’extérieur, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées.

protéger le callistemon en hiver

La protection du callistemon planté à l'extérieur

Le Callistemon est une plante frileuse, sa culture en pleine terre ne conviendra vraiment que dans les régions où le gel ne sévit ni trop longtemps ni trop fort.

Le genre comporte en majorité des espèces de rusticité moyenne (-10-12°C en sol parfaitement drainé) à faible (-5-8°C), pour les Callistemons les plus sensibles au gel.

Nous vous conseillons de l’envelopper dans un voile d’hivernage, au moins pendant les premiers hivers et surtout en cas de fortes gelées annoncées. Dans les régions les plus fraîches, isolez-le du froid au maximum. Il aime avoir les racines au chaud pendant la saison froide. La protection des racines est tout aussi importante que celle du feuillage : avant que ne surviennent les grands froids, offrez-lui une couverture naturelle et isolante. Etalez au pied une couche épaisse d’au moins 8-10 cm de paillage (paille, feuilles sèches) pour le protéger du gel, surtout les premiers hivers. Dès que les températures deviennent plus douces, enlevez le voile d’hivernage.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire