Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
bruyère d'hiver fleurs blanches
conseil

Bruyères d’hiver : les 4 plus belles variétés blanches

Notre sélection qui illumine l’hiver, à cultiver en pleine terre ou en pot

Les bruyères d’hiver (Erica carnea et Erica x darleyensis) sont des sous-arbrisseaux formant de véritables tapis fleuris lumineux, parfois même parfumés. Elles égayent le jardin pendant la saison froide et font également le bonheur des insectes mellifères, qui y trouvent une source de nourriture précieuse.

Les variétés à clochettes blanches sont sans conteste les plus faciles à associer au jardin : elles apportent de la légèreté où qu’elles soient, mettent en valeur les végétaux d’autres couleurs et s’harmonisent parfaitement dans un décor d’hiver même enneigé.

Faciles à cultiver et sans entretien, elles sont adaptées aussi bien à la culture en pot qu’en pleine terre : autant de bonnes raisons de les adopter au jardin !

Voici donc notre sélection des meilleures bruyères d’hiver blanches.

Et pour réussir la culture de la bruyère, nous vous invitons à découvrir notre article : Les bruyères : planter, tailler et entretenir

La bruyère d’hiver ‘Winter Belles Katia’ : un petit buisson aux grosses clochettes blanches

La bruyère Erica x darleyensis ‘Winter Belles Katia’ nous impressionne par la taille de ses inflorescences. Cette variété très florifère se pare en effet d’une multitude de grappes mesurant 3 à 10 cm de longueur, formées d’adorables fleurs en grelots. Leur coloris est d’un blanc pur particulièrement lumineux. La floraison dure tout l’hiver : elle commence en décembre et peut se prolonger jusqu’en mars. Le feuillage persistant et dense dévoile un beau vert. Il se compose de petites feuilles étroites et lancéolées.

Cette bruyère offre une silhouette compacte en boule de 50 cm en tout sens, au port dressé. Rustique jusqu’à -15°C environ et avide de soleil, elle sera idéale en rocaille, en bordure de massif, mais aussi en pot pour égayer l’hiver sur une terrasse ou un balcon. Associez-la à d’autres plantes de terre de bruyère fleurissant en hiver ou à des conifères nains.  

bruyère d'hiver blanche

Erica x darleyensis ‘Winter Belles Katia’

La bruyère d’hiver ‘White Perfection’ : une abondante et longue floraison

Erica x darleyensis ‘White Perfection’ est une bruyère à floraison hivernale particulièrement longue. Elle dévoile des clochettes blanches réunies en longues grappes, qui recouvrent joliment les rameaux. Cette variété est en fleurs entre décembre et avril pendant plusieurs semaines, à une période où peu de plantes montrent le bout de leurs pétales.

Son feuillage est tout aussi décoratif : très fin et d’un vert vif brillant lorsqu’il est jeune, il devient vert franc en hiver en vieillissant. Sa silhouette étalée en fait un parfait couvre-sol pour éviter le développement de mauvaises herbes, pour habiller un talus ou encore pour intégrer le premier-plan d’un massif. Plus longue que large, elle mesure 45 cm de hauteur pour 70 cm d’envergure.

Rustique, aimant les expositions mi-ombragées comme ensoleillées, cette bruyère ne demandera qu’une terre bien drainée pour se développer.

bruyère d'hiver longue floraison blanche

Erica x darleyensis ‘White Perfection’

La bruyère d’hiver ‘Silberschmelze’ : une floraison blanche à reflets argentés

Autre bruyère d’hiver à longue floraison blanche : Erica x darleyensis ‘Silberschmelze’. Selon le climat, ce sous-arbrisseau est en fleurs entre novembre et mars-avril. Il tient son nom des reflets argent (« Silber » en allemand) arborés par les centaines de clochettes blanches qui recouvrent ses tiges.

Cette bruyère des neiges offre également un feuillage au coloris évolutif : d’abord vert clair maculé de crème au printemps, il devient vert foncé en été, avant de rougir sous l’action du froid. Les feuilles très fines ressemblent à des aiguilles de conifères. Assurément l’une des plus belles variétés de bruyère d’hiver blanche !

De petites dimensions, sa silhouette étalée est plus large que haute : elle mesure 35 cm de hauteur pour 50 cm d’envergure et forme un vrai coussin végétal. Cette variété offre une grande rusticité au-delà de -15°C et a l’avantage de mieux supporter le calcaire que d’autres variétés de bruyère. Offrez-lui un emplacement ensoleillé au premier plan d’un massif, par exemple, avec d’autres bruyères à floraison hivernale.

bruyère d'hiver floraison blanche argentée

Erica x darleyensis ‘Silberschmelze’

La bruyère d’hiver ‘Springwood White’ : un couvre-sol lumineux et tolérant

La bruyère des neiges Erica carnea ‘Springwood White’ fleurit de décembre à avril. La floraison d’un blanc pur est particulièrement lumineuse, d’un coloris en parfait harmonie avec les teintes hivernales.

Les bruyères Erica Carnea ont l’avantage d’être plus tolérantes que leurs consœurs sur la nature du sol : elles supportent en effet les terres même non-acides, légèrement calcaires et argileuses, pour peu qu’elles soient correctement drainées pour bien permettre à l’eau de s’écouler sans stagner.

Placez cette bruyère au soleil ou à mi-ombre. Son port étalé et ses petites dimensions, atteignant 25 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure, seront parfaits dans une jardinière pour embellir balcon et terrasse pendant toute la saison froide. Sa silhouette se prête évidemment aussi très bien à une utilisation en couvre-sol.

bruyère d'hiver couvre-sol fleur blanche

Erica carnea ‘Springwood White’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire