A quoi sert une biofourche ?

A quoi sert une biofourche ?

Pour prendre soin de la vie du sol

Sommaire

Mis à jour le 9 Février 2024  par Olivier 3 min.

Une biofourche ou aérofourche est une sorte de fourche à bêcher plus large et munie de deux manches en bois que l’on tire vers soi. Ces outils de jardinage permettent d’ameublir et d’aérer la terre sans risque de se blesser. Le plus célèbre de ce type d’outil est la Grelinette si chère aux permaculteurs et agriculteurs soucieux du respect de leur sol et de l’environnement. En effet, ces outils, quels que soient leurs noms, présentent de nombreux avantages : facilité d’utilisation, efficacité dans la préparation du terrain avant un semis ou une plantation et respect des différentes couches du sol. Est-ce qu’une biofourche vous serait utile pour votre potager ? La réponse est sans doute « oui », mais pour en savoir plus, voici notre fiche conseil sur le sujet.

La grelinette à 4 dents (photo : Girardin, wikimedia commons)

Difficulté

Qu'est-ce qu'une biofourche ?

On connait bien la Grelinette, du nom de son inventeur André Grelin. « Grelinette » est une marque déposée, voilà pourquoi, les autres outils du même type doivent prendre d’autres noms : biofourche, aérofourche, biobêche, bioculteur ou fourche écologique. Le principe et la conception reste quasiment identique à quelques détails près. Certains de ces outils sont plus adaptés à des terres lourdes et compactes, d’autres, comme la « campagnole« , sont équipés de roues. Le principe reste le même.

Une biofourche ou aréofourche est une sorte de fourche-bêche constituée d’une base en acier de trois à cinq dents biseautées, recourbées et relativement tranchantes, actionnée par deux manches latéraux en bois.

Quelles sont les utilisations d'une biofourche au jardin ?

  • La biofourche permet de travailler le sol sans le retourner, d’ameublir la terre avant un semis ou une plantation. Cet outil est idéal au potager, mais aussi pour préparer ou ameublir le sol des parterres et massifs ;
  • L’aérofourche ou bioculteur sert aussi à arracher efficacement du sol les mottes d’adventices, notamment le chiendent par exemple ;
  • Enfin, cet outil est utile dans le cadre de la récolte de certains légumes racines : carottes, panais, pomme de terre, topinambour… seront extraits de la terre avec une rapidité déconcertante.

La grelinette ne perturbe pas la vie du sol

Comment utiliser une biofourche ?

Une biofourche est un outil relativement simple et intuitif. Toutefois, il nécessite tout de même un peu de prise en main.

  • Le jardinier enfonce les dents dans le sol verticalement devant lui en appuyant de son pied sur la barre transverse ;
  • Une fois les dents insérées dans la terre, on tire vers soi les deux manches en bois, jusqu’à l’arrière de son corps : la terre est ainsi soulevée sur la largeur de l’outil ;
  • On recule d’un pas et on oscille la biofourche de droite à gauche pour casser les mottes ;
  • On glisse alors l’outil en arrière pour sortir les dents de la terre et ainsi de suite.

Pourquoi utiliser une biofourche ?

Les bénéfices de ce type d’outils par rapport à un bêchage traditionnel ou au passage d’un motoculteur sont multiples.

  • La biofourche ameublit le sol sans en chambouler les différentes couches et en préservant la vie du sol. C’est donc un outil parfait dans le cadre de l’agriculture biologique ou le jardinage proche de la nature ;
  • L’aérofourche permet d’aérer le sol en profondeur (profondeur des dents), fournissant ainsi de l’oxygène aux microorganismes des dernières couches du sol ;
  • Ce type d’outil fait fonctionner les bras du jardinier et non le bas de son dos, ce qui diminue fortement la fatigue et les risques de blessures. En effet, tandis que les bras passent d’avant en arrière lors de l’utilisation d’une biofourche, le dos reste bien droit.

Comment choisir sa biofourche ?

Comme pour tout outil de jardin, il vous faudra choisir de la qualité. La « tête » qui porte les dents devra être en acier et les manches en bois (souvent du frêne) ou plus rarement en acier aussi.

Le choix du nombre de dents est important : 3, 4 ou 5 dents. Moins il y a de dents, plus l’outil est facile à utiliser sur des terres lourdes (la biofourche sera aussi plus légère) mais la largeur d’utilisation sera plus réduite. À vous de voir en fonction de votre terre et de l’utilisation prévue, combien de dents vous aurez réellement besoin. Retenez bien que dans les terres légères, vous pouvez opter pour une biofourche à 5 dents tandis que pour une terre plus compacte, vous devrez rester sur un outil à 3 dents.

Si la surface de votre jardin est réduite, vous devrez choisir une aérofourche plus étroite, donc avec moins de dents. Si le jardinier est un(e) grand(e) costaud(e) dans la force de l’âge, une biofourche à 5 dents peut être envisagée, sinon réduisez la taille de l’outil.

→ Chez Promesse de Fleurs, nous proposons toute une gamme de biofourche de qualité.

grelinette

Les biofourches ont de 3 à 5 dents

Commentaires

biofourche ou aerofourche
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.