Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Arbousier, Arbutus : planter, tailler et entretenir

Un arbuste facile à cultiver

L’Arbousier ou « Arbres aux fraises » est un petit arbuste fruitier méditerranéen facile à cultiver dans les régions épargnées par les grands froids du moment qu’il est planté en situation chaude ensoleillée ou à mi-ombre, dans un endroit protégé des vents froids. Bien installé, dans un sol acide et bien drainant, il se montre peu exigeant, frugal à l’extrême et ne requiert que peu de soins et d’entretien pour préserver sa bonne santé. Comment le planter en pot ou en pleine terre, bien l’entretenir et le tailler ? Suivez tous nos conseils pas à pas pour réussir l’Arbousier.

Où, quand et comment le planter

Où planter l’Arbousier ?

Cet arbuste s’installe de préférence dans les régions du sud de la France épargnées par les grands froids ; côte méditerranéenne et bords du littoral Atlantique. L’Arbousier peut survivre dans toutes les régions où les températures ne risquent pas de descendre en-dessous de -15° C- 20°C. Il supporte bien les brises marines mais son feuillage persistant est sensible aux vents d’hiver glacés : bien que rustique, il appréciera une plantation à l’abri des tempêtes hivernales et des courants d’air.

L’Arbre aux fraises se plante dans un sol neutre ou de préférence acide, pourvu qu’il soit bien drainé. Une terre ordinaire pourra lui convenir à condition qu’elle soit bien filtrante, légère et dépourvue de calcaire. Il s’épanouit au soleil ou à la mi-ombre entouré de pins maritimes par exemple.

De croissance lente, c’est un arbuste peu encombrant, qui convient bien aux petits jardins ou aux petits espaces extérieurs.

Avec ses baies décoratives et son feuillage qui reste beau tout l’hiver, il est remarquable dans les haies libres entouré d’autres persistants, au centre d’un massif arbustif ou de vivaces du soleil. Son caractère insolite fait de lui un beau sujet en isolé.

Les variétés compactes se prêtent bien à la culture en pot sur les terrasses et les balcons ensoleillés dans les terres froides de la moitié Nord de la France où elles passeront l’hiver dans la véranda.

Avant de planter un Arbousier, choisissez son emplacement avec soin car une fois bien installé, (il met plusieurs années avant d’atteindre son plein développement) il n’aime pas être transplanté !

l'arbre aux fraises réclame une plantation en sol bien drainé

Le secret de plantation de l’Arbousier: un sol neutre ou acide et parfaitement bien drainé

Quand planter l’arbousier ?

Pour favoriser sa reprise, il se plante en dehors des périodes de fortes chaleurs et de gelées de préférence au printemps, courant mars avril ou en automne, en septembre octobre. Il pourra toutefois tolérer une plantation dès le mois de février jusqu’à fin mars et de la fin de l’été jusqu’à novembre quand les gelées précoces ou tardives ne sont plus à craindre.

Comment le planter ?

Si l’Arbousier se contente d’un acide ou neutre, le drainage doit être parfait. Dans une terre gorgée d’eau, il ne survivrait pas. Pour les haies, respectez 1m entre chaque arbuste.

En pleine terre

Préparer le sol

  • Débarrassez la terre des cailloux, racines
  • Selon la nature du sol, faites un mélange composé de terre franche, de terre de bruyère, de tourbe et d’un engrais organique
  • Ameublir la terre

Bassiner

Humidifiez la motte en la plongeant dans une bassine d’eau

Creuser

  • Creusez un trou 3 à 5 fois plus large que la motte et profond de presque 1 m
  • Si la terre est lourde, drainez-la avec un bon apport de pouzzolane pour assurer un drainage parfait
  • Si le terrain est calcaire, apportez de la tourbe (1 volume) et de la terre de bruyère (2 volumes) et veillez à installer un géotextile au fond du trou pour isoler les racines du sol calcaire
  • Plantez l’arbuste au niveau du collet
  • Ramenez la terre pour enserrer les racines et combler le trou et tassez
  • Arrosez bien à la plantation et régulièrement lors de la première année de plantation seulement

En pot

Il est préférable de cultiver l’Arbousier en pot lorsque le climat hivernal est trop rigoureux, notamment dans les régions du nord de la Loire :  l’Arbre aux fraises, bien qu’assez rustique craint les fortes gelées. Il existe de variétés à développement modéré comme Arbutus unedo ‘Compacta’ parfaitement adaptées à la culture en pot.

Tout comme en pleine terre, un drainage irréprochable est la condition sine qua non pour garder un Arbousier. Le rempotage se fait de préférence au début du printemps ou idéalement à l’automne en dehors des périodes de gel.

  • Préparez un mélange très drainant et léger à base de 50% de terre de jardin, 20% de terre de bruyère véritable si votre terre n’est pas suffisamment acide, 20% de bon terreau et de 10% de compost bien décomposé, ajoutez de la perlite
  • Plantez-le dans un pot d’au moins 30 à 40 cm de diamètre bien percé à la base
  • Faites un lit de gravier ou de billes d’argiles au fond
  • Arrosez avec parcimonie sans inonder les racines
  • Dans les régions aux hivers rigoureux (lorsque la température descend au-dessous de -15°C°, remisez l’arbuste au chaud dans un endroit lumineux
Arbre aux fraises en pot

Un bon drainage est indispensable pour assurer santé et longévité à votre Arbousier

 

Taille de l'arbousier

L’Arbre aux fraises étant de croissance assez lente, la taille n’est ni indispensable, ni particulièrement indiquée : une taille d’automne vous priverait de ses fruits rouges et si décoratifs durant l’hiver et comestibles qui plus est ! A cuisiner en confitures acidulées ou gelées délicieuses !

Il se contente d’une taille minimale. Si vous souhaitez effectuer un très léger rafraîchissement afin de maintenir un port équilibré et des dimensions modestes, n’intervenez que très légèrement au printemps, en février-mars. Vous supprimerez les tiges rebelles ou enchevêtrées et les éventuels rameaux morts afin de lui conserver une jolie forme, l’arbousier peut être taillé légèrement chaque printemps de préférence, ou à l’automne.

taille de l'arbre aux fraises

L’Arbousier n’a pas besoin d’être taillé pour rester beau et fructifère

Bien entretenir et soigner son arbousier

Planté comme il faut, l’Arbutus est d’une frugalité exemplaire et ne demande aucun engrais. Très facile d’entretien, il ne demande pas beaucoup d’attention.  Après sa première année de plantation, veillez à bien arroser, 2 à 3 fois par mois, la première année de plantation. Ensuite, lorsqu’il aura pris ses aises, après 2 ou 3 ans, il supportera bien la sécheresse.  Appréciant même les sols secs, il ne réclamera aucun arrosage en été, même en période de fortes chaleurs, ses racines allant chercher en profondeur l’eau nécessaire.

Seuls les sujets plantés en pot, plus sensibles au manque d’eau requièrent des arrosages réguliers.

1) Protégez-le du froid en hiver !

arbre aux fraise-comment le protéger en hiver

L’Arbousier, bien que rustique, craint les fortes gelées

L’arbousier présente une rusticié modérée. Il convient donc, en climat froid, de le protéger des fortes gelées.

Pour ce faire, dans les régions aux hivers rigoureux, lorsque les températures descendent régulièrement au-dessous de -15°C :

  • étalez une bonne couche de paillage organique (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles) à son pied pour protéger les racines du gel,
  • entourez la partie aérienne d’un voile d’hivernage,
  • rentrez les sujets en pot, plus sensibles, à l’abri du gel.

2) Prévenir « la Septoriose de l’arbousier »

Cultivé dans des conditions adéquates, l’Arbousier est peu sensible aux maladies et aux parasites. Il peut être toutefois sujet aux attaques de pucerons et de manière plus courante à « la Septoriose de l’arbousier » toutes deux sans conséquences dramatiques. Si elle ne tue pas l’arbre, cette maladie des tâches foliaires, provoque des dégâts qui en affectent l’aspect esthétique et peuvent amoindrir sa vigueur, voir compromettre sa fructification. Pour éviter que ce champignon ne contamine l’ensemble du feuillage conduisant à une chute des feuilles généralisée, il est possible de prévenir : à l’automne et en fin d’hiver, pulvérisez le feuillage, tous les 15 jours, une à deux fois, avec de la bouillie bordelaise. Renouvelez si nécessaire.

arbre aux fraises-Septoriose

L’Arbousier est un arbuste très résistant qui ne craint que la maladie des tâches foliaires et les pucerons

Articles connexes


Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +

Blog

La Corse : île de beautés végétales

Après les torrents d'eau tombés ces dernières semaines, je pense qu'on a tous envie de...
Lire la suite +

Blog

Planter une haie fruitière... qui sort de l'ordinaire !

Cueillir ses propres fruits directement dans l'arbre, tous les gourmands en rêvent... sans pour autant...
Lire la suite +

Fiche Famille

Arbousier, Arbutus : plantation, taille et conseils d'entretien

Lire la suite +

conseil

Arbousier, Arbutus : maladies et traitements

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire