Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aménager un jardin où il ne gèle jamais
conseil

Aménager un jardin où il ne gèle jamais

Conseils et ambiances pour climat doux

Notre hexagone est un bien petit pays à l’échelle mondiale, mais il recèle une grande richesse de paysages et de climats. Les zones de climat doux – localisées essentiellement sur le pourtour méditerranéen – permettent aux jardiniers de laisser libre cours à leurs envies et à leur créativité sans se poser la question de la rusticité des végétaux qu’ils choisiront. Aménager un jardin où il ne gèle jamais est jubilatoire et réservé à des jardiniers privilégiés, ayant la chance de résider sous des latitudes très clémentes. Alors si vous faites partie de ces chanceux, profitez-en ! De la prise en compte des contraintes de votre terrain au choix du style de jardin et des plantes associées, nous vous expliquons comment réussir vos plantations et aménager un jardin où il ne gèle jamais.

Patio tropical

Une ambiance privilégiée, à l’abri du gel hivernal

Les zones de climat doux en France

La France est découpée en 8 zones climatiques, sur lesquelles s’appliquent les zones de climat USDA émanant du département de l’Agriculture des États-Unis, définissant les seuils de rusticité pour chaque zone. Le sud de la France comprend :

  • le climat de Type 7, appelé « Climat du Bassin du Sud-Ouest », correspondant à la zone USDA 9b (de -3,9 à -1,1°C). Ici la moyenne annuelle des températures est supérieure à 13°C et on compte plus de 23 jours chauds. Les précipitations de moins de 800 millimètres sont plus fréquentes en hiver (9-11 jours) qu’en été (moins de 6 jours). La variabilité des précipitations d’une année sur l’autre est moyenne.
  • le climat de Type 8, appelé « Climat méditerranéen franc », correspondant aux zones USDA 10a (de -1,1 à 1,7°C ) et 10b (de 1,7 à 4,4°C). Là les jours froids sont rarissimes et les jours chauds sont fréquents. L’amplitude thermique est de plus de 17°C entre juillet et janvier. Les précipitations sont beaucoup plus abondantes l’automne que l’été et ces étés sont arides.

Ce qu’on appelle la « zone de l’oranger« , réputée la plus clémente, s’étend donc sur la bande littorale de Menton à l’Ouest de Toulon et concerne également l’extrémité des Pyrénées-Orientales. En Corse, elle s’étire sur les longs des côtes. Pour aménager un jardin ne connaissant pas le gèle, il faut donc se situer dans cette aire et tenir compte de facteurs complémentaires comme les vents dominants que sont le Mistral et la Tramontane, qui peuvent éprouver les jardiniers mais aussi mettre à mal les plantes ! Il faut également prendre en compte les contraintes intrinsèques à votre jardin pour que l’aménagement de celui-ci soit une réussite qui vous ravisse pour les années à venir. 

carte des zones de rusticité

Carte des zones de rusticité USDA

Tenez compte des contraintes de votre terrain

En fonction des contraintes de votre espace, les solutions d’aménagement ne seront pas les mêmes. Aménager un petit espace clos et un vaste terrain en restanques balayé par le Mistral n’est pas la même chose. Vous devrez tenir compte de ces éléments :

  • La taille du jardin, permettant ou pas la plantation de grands sujets notamment, et nécessitant peut-être de phaser les travaux d’aménagement. Prenez des mesures et tracez un plan, même sommaire : cela vous permettra de mieux visualiser les choses.
  • Le type de sol, nécessitant d’adapter la palette végétale et les méthodes de plantation. Si le sol est argileux et compact, les plantes de climat doux auront besoin d’un drainage pour résister aux hivers. Le Ph est bien sûr à prendre également en compte.
  • L’état initial du jardin : quels sont les végétaux existants ? Ceux à garder ou à supprimer, malades ou inadaptés par leur taille. Quels éléments mettront en valeur votre projet d’aménagement : une pergola appuyée au mur de la maison, de grosses pierres disséminées dans le jardin, un bassin ou une fontaine.
  • Les éléments favorisant un micro-climat idéal à votre projet : l’orientation, la présence de haies et arbres brise-vent. Votre jardin est-il en bord de mer et nécessiterait-il le choix de végétaux résistant aux embruns ?
  • La ressource en eau disponible : si vous disposez d’un forage ou d’un puits, il sera plus facile de planter des végétaux d’allure tropicale. Au contraire, si vous voulez économiser cette ressource précieuse, vous devrez adapter le choix des végétaux et sûrement vous orienter vers les plantes les plus frugales.

Une fois ces contraintes listées et le plan de base de votre jardin tracé, il vous reste à définir le style de jardin et la palette végétale associée : ne partez pas en tous sens et gardez en tête l’âme que vous voudrez donner à votre jardin, en cohérence avec votre style de vie et l’architecture de votre habitation.

croquis de jardin

Faire un croquis ou un plan de votre jardin permet de mieux réfléchir à son organisation

Inspirez-vous des jardins de la Riviera, entre classicisme et exubérance

Les jardins de la Côte d’azur, ayant connu leur essor au 19ème siècle, ont invité une végétation métissée parfaitement adaptée aux sols et au milieu ambiant. Jardins de voyage, d’évasion, de senteurs et de bonne humeur, ils sont généreux toute l’année. Des végétaux incontournables se retrouvent dans ces jardins de la « Californie française »  :

  • les palmiers, tels que le Washingtonia robusta élancé et apprécié pour magnifique silhouette, sa rapidité de pousse et sa frugalité. Il tolère bien les embruns et résiste parfaitement à la sécheresse estivale. Sujets d’élite des jardins, les palmiers apportent une indéniable touche d’exotisme et de luxe aux espaces plantés.
  • Les arbres à la précieuse floraison tels que le Mimosa, les Albizia, les Rince-bouteilles (Callistemon) et les Lilas des Indes (Lagerstroemia). Et bien sûr les incontournables oliviers.
  • Les arbustes tels que le laurier-rose : ultra florifère, à fleurs simples ou doubles, blanc pur, jaune clair, saumon, rose clair ou rouge, il est prolifique et très facile à cultiver.
  • Les plantes grimpantes telles que les bougainvillliersle Plumbago bleu azur et les jasmins
  • L’oranger et le citronnier des 4 saisons
  • Les Lantana, qui se parent de fleurs tout l’été
  • Le Strelitzia reginae ou Oiseau de Paradis
  • les vivaces précieuses telles que les agapanthes bleues ou blanches et spectaculaires comme l’Echium fastuosum ou Vipérine de Madère.
Jardins de la Côte d'Azur

Plantes emblématiques de la Côte d’Azur : plumbago, Laurier-rose, mimosa, palmier Washingtonia, Oiseau du Paradis, Oranger et bougainvillier

Osez le dépaysement en vous inspirant des jardins de l'Alhambra

Héritiers de la culture raffinée hispano-mauresque les jardins de l’Alhambra à Grenade sont construits en terrasses et patios successifs. Ils sont caractérisés par la maîtrise totale de l’eau qui alimentent les bassins et irriguent les cultures. Ces jardins prennent la forme de jardins-vergers divisés par des allées et des canaux, ombragés de pergolas couvertes de grimpantes (rosiers, jasmins, chèvrefeuilles et bougainvilliers) qui partent aussi à l’assaut des murs, et ponctués d’arbres fruitiers (grenadierscédratiers ou figuiers). Les bassins rectilignes sont entourés de haies taillées de buis et de myrtes, et animés de rosiers et de polygalas en fleurs. Un modèle idéal de jardin du sud en plein soleil, dont vous pourrez vous inspirer, pour donner par exemple du style à un jardin clos ou une cour ensoleillée, en complétant le décor de chaudes couleurs ocrées et crème sur les murs, et en choisissant des potées en adéquation avec ce style. L’idéal ? Prévoir l’installation d’une fontaine ou d’une pièce d’eau qui rafraîchira l’ambiance complètera la déco à merveille !

Jardin Andalou

Ambiance végétale de l’Alhambra : jasmin, rosier, cédratier, Lilas des Indes et grenadier

Tentez l'exotisme, avec une exubérance de couleurs et de feuillages uniques 

Un style de jardin foisonnant, vert et généreux, le jardin exotique fait rêver et vous propulse dans la carte postale ! Attention toutefois aux coups de froid des vents violents ou au manque d’arrosage qui feraient se déchirer la carte postale… et laisser place à une nature morte, avec des plantes desséchée sur pied. Pour une telle ambiance, vous pourrez associer :

Installez un système d’arrosage en goutte-à-goutte, qui économisera l’eau mais assurera la magnificence de votre jungle apprivoisée.

Jardin tropical

En haut à gauche : fougères arborescentes, Cycas et Farfugium. A droite : bananier. En bas : cannas

Economisez l'eau, avec les plantes des zones désertiques

La ressource en eau, qu’il est si important de préserver, n’est pas forcément disponible à volonté pour tout le monde. Plutôt que d’y voir une contrainte, faites-en une force et implantez un jardin de zone aride, économe en arrosage et en entretien. Adoptez les graphiques yuccas, agaves, cactées et succulentes :

Une prérogative pour ce type de jardin : le drainage. Surélevez vos massifs et apportez un drainage à base de graviers ou sable de rivière grossier si votre terre est argileuse. Animez les massifs de pierres de différentes tailles disposées de façon naturelle et paillez le sol de graviers.

Jardin aride

Jardins de climat doux plantés de végétaux de zones sèches et arides

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire