5 glaïeuls à cultiver en pot

5 glaïeuls à cultiver en pot

Notre sélection

Sommaire

Mis à jour le 18 Mars 2024  par Virginie T. 4 min.

Populaires dans les années 70, aujourd’hui un peu délaissés, les glaïeuls sont des plantes bulbeuses aux grandes fleurs très colorées, parfois à la limite du criard… Ils existent dans une large gamme de couleurs. Avec leurs longues hampes aux lignes légères, ils sont irremplaçables en bouquets. Ce sont souvent des plantes assez hautes, dont les plus grandes variétés atteignent 1,50 m, voire 1,80 m. À l’inverse, il existe des glaïeuls nains (Primulinus et  Nanus (papillons) Gladiolus colvillei, Gladiolus illyricus, etc.), ne dépassant pas 50 cm de haut, parfaits pour les potées fleuries. Leurs cousins, Gladiolus callianthus et glaieul de Byzance, sont également plus menus et plus élancés que les grands glaïeuls hybrides et d’aspect plus naturel.

Découvrez notre sélection de glaïeuls à cultiver en pot !

Difficulté

Le Gladiolus nanus 'Vulcano'

Voici une très jolie variété de glaïeul nain, qui fait partie du groupe des Nanus (papillons). Le Gladiolus nanus ‘Vulcano’ nous gratifie de ses fleurs légères au coloris unique dans le genre, rappelant les ailes des papillons. De juin à juillet, avant les glaïeuls à grandes fleurs, elles éclosent en rose fuchsia vif, maculées de pourpre violacé pour les pétales inférieurs et de blanc sur le grand pétale supérieur. Les hampes florales courtes ne dépassent pas 60 cm de hauteur, ce qui permet de composer une belle touffe très colorée dans une potée. Avec sa silhouette gracieuse, il y apportera la touche naturelle. Relativement rustique jusqu’à -12°C il pourra rester dehors moyennant un bon paillage en hiver.

glaieul pour pot, glaieul pour bac, glaieul balcon, petit glaieul

Le Gladiolus colvillei 'Nymph'

Ce délicieux glaïeul nain dresse en juin des épis de fleurs subtilement colorés ressemblant à des petits lys. Chaque épi compte jusqu’à 6 inflorescences éclosant sur des tiges très fines. Chacune de ces petites fleurs étoilées blanches, ne mesurant pas plus que  5 cm, est lavée d’une larme rose cerise ombrée de jaune pâle, ce qui lui donne beaucoup d’originalité et d’élégance. Vraiment pas grand, le Gladiolus colvillei ‘Nymph’ ne dépassera pas les 50 cm de hauteur. Charmant, naturel et gracieux, cette variété miniature apportera la touche romantique à vos potées. Rustique jusqu’à -6°C, il faudra l’abriter du froid en hiver.

glaieul pour pot, glaieul pour bac, glaieul balcon, petit glaieul

Le Gladiolus byzantinus ‘Whistling Jack’

Cet hybride sauvage est idéal pour apporter de la légèreté à vos potées ! Fruit du croisement entre le Gladiolus dubius (le glaïeul douteux) et le G.italicus (le glaïeul des moissons), deux glaïeuls méditerranéens, le Gladiolus byzantinus ‘Whistling Jack’ pousse spontanément en Espagne, en Sicile. Ce qui le rend particulièrement bien adapté à la sécheresse estivale. Moins frileux que les grands glaïeuls hybrides, il peut rester en terre dans la plupart de nos régions et se naturalise en climat doux. Selon le climat, il fleurit au début de l’été ou au printemps (il fleurit plus tôt dans le sud du pays). Plus élégant, plus facile à intégrer dans une composition, il nous gratifie d’une délicate floraison aux reflets changeants. Ses fleurs éclosent en rose tyrien, tirant parfois vers le rouge, parfois vers le violet, retouchées de blancs pour les pétales inférieurs. Les hampes solides portent  8 à 15 fleurs. Ses dimensions réduites le destinent à une plantation en pot puisqu’il ne dépasse pas 60 cm de haut. Il s’installe dans un substrat bien drainé, voire sableux et en plein soleil.

glaieul pour pot, glaieul pour bac, glaieul balcon, petit glaieul

Gladiolus  byzantinus ‘Whistling Jack’. À droite, Gladiolus italicus

Le Gaïeul d'Abyssinie

Encore un glaïeul qui bouscule les idées reçues et se démarque de ses cousins hollandais, parfois si criards, voire outrageux ! Le Glaïeul d’Abyssinie (Gladiolus callianthus) nous ferait presque oublier qu’il fait partie du genre. Contrairement à ses cousins, les grands glaïeuls exubérants, il surprend par son élégance et son charme naturel. Il trouve facilement sa place dans des compositions naturalistes de style champêtre. Il porte de ravissantes fleurs blanches de 5 cm de diamètre aux pétales effilés évoquant certaines tulipes botaniques. Ces discrètes étoiles rehaussées d’un cœur pourpre diffusent un agréable parfum.  Elles fleurissent assez tardivement, d’août à octobre selon les régions, quand les autres glaïeuls entrent en dormance. Extrêmement gracieux, avec ses tiges élancées grimpant à 80 cm de hauteur maximum, il pourra donner vie à une belle composition estivale, entouré par exemple de Gauras lindheimeri et de petites graminées, comme le Pennisetum, Peu rustique, il supporte de courtes gelées de l’ordre de -5°C et devra être rentré avant les premières gelées en climat froid.

glaieul pour pot, glaieul pour bac, glaieul balcon, petit glaieul

Le Gladiolus Primulinus ‘Bizar’

Encore un bel hybride de stature modeste puisqu’il n’excède pas 60 cm de haut, ce qui fait de lui un glaïeul bien adapté à la culture en potée fleurie. Remarquablement coloré, il affiche, de juillet à septembre, des petites fleurs bicolores blanches et rouge cerise disposées sur une tige florale très solide. ‘Bizar’ fait partie du groupe des Primulinus, aux fleurs plus espacées sur les tiges. Avec ses coloris d’une grande vivacité, ce glaïeul ne passe pas inaperçu, étincelant sous le soleil d’été. Accompagnez-le de lin vivace par exemple. Rustique jusqu’à -12°C, il pourra rester en terre en hiver dans la plupart de nos régions.

glaieul pour pot, glaieul pour bac, glaieul balcon, petit glaieul

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.